Déceptions, Editions Slatkine & Cie, Non classé

Coupable ? – Laurent Loison

On va la faire rapide, c’est un abandon cette fois, et j’en suis la première navrée.

J’ai déjà lu des ouvrages de Laurent Loison, ça s’était plutôt bien passé à l’époque mais cette fois je ne sais pas ce qui s’est passé, un blocage, je n’ai pas réussi à passer la moitié du bouquin et après plusieurs jours, j’ai préféré arrêter. J’ai bien analysé le truc, parce que je n’abandonne pas un bouquin comme ça moi, j’essaye, je persévère d’abord, je peux passer quelques pages pour tenter de m’y remettre, d’autant plus que j’avais vu passer de nombreux bons articles sur la toile, et finalement je pense comprendre ce qu’il s’est passé ici.

Si le tout début de ma lecture se passait plutôt bien, j’ai rapidement eu un sentiment d’errance dans l’intrigue, j’étais perdue parmi les personnages, parmi les lieux et la temporalité. L’auteur a fait le choix de ne pas indiquer de manière claire et distincte ces éléments, et je pense que le manque de concentration que j’ai en ce moment fait que je me suis sentie perdue, sans point d’ancrage auquel me raccrocher. On oscille entre deux affaires, entre la France et les Etats-Unis, ça passe parfois de l’un à l’autre sans que je comprenne comment, et je me suis sentie étourdie comme une salade qui vient de sortir de l’essoreuse (ouais je sais, ça c’est de l’argument sérieux…)

Du coup dès que je reprenais le bouquin après une pause, je sentais que j’avais oublié ce que j’avais lu quelques heures avant… Impossible de me remettre dedans, il y a un truc qui ne s’est pas fait avec l’écriture de l’auteur qui me semblait lourde, moi j’aime quand on va droit au but, et j’ai préféré arrêter ma lecture.

Cet avis n’engage que moi, pour une fois mon avis diffère à celui de Loïc, rédacteur du webzine Boojum que je suis de manière assidue, et qui lui a beaucoup aimé. On en a d’ailleurs parlé ensemble parce que je voulais comprendre ce qui avait fait que pour une fois, on n’était pas d’accord… Je vous invite d’ailleurs à lire sa chronique en cliquant ici.

Les avis positifs sont nombreux sur la toile, et comme d’habitude je vous dirais que si la quatrième de couverture vous fait envie, ne m’écoutez pas et allez-y.

L’histoire (4ème de couverture)

Entre la France et l’Arizona, une chasse à l’homme s’engage.
Découvrez la nouvelle voix du polar français.Scottsdale, Arizona.

A la suite d’un cambriolage qui a tourné au drame, le mari de Julia a succombé à ses blessures. Tandis que le meurtrier est rapidement appréhendé et incarcéré, la famille tente en vain de se remettre de cette perte. Désespérée, Julia est prête à tout pour voir le meurtrier de son mari condamné à mort… Le combat s’engage alors entre l’avocate commis d’office Kenza Longford et cette veuve déterminée à obtenir justice. Dans cette lutte, la jeune avocate devra faire face à ses propres démons.

Garges-Les-Gonesse, France.
Ivan est prêt à tout pour intégrer le gang des Frères de Sang. Le rite d’intronisation ? Faire un gros coup. Pour prouver sa valeur, Ivan n’hésite pas. Au prix de lourdes conséquences.
Quel est le lien entre ces deux affaires, entre ces deux destins brisés ? Les fils s’entrecroisent, entre coups bas, rage et désespoir.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s