Editions Pocket, Non classé

La p’tite chronique du grenier #1

Mon blog a maintenant trois ans et demi, ça en fait, des articles et des chroniques ! Je souhaite aujourd’hui ressortir de vieilles chroniques de livres que j’ai aimés, histoire de remettre un coup de projecteur dessus, notamment lors de leurs parutions en format poche car c’est un format très largement répandu en France, et nombreux sont les lecteurs qui attendent la parution en poche pour découvrir les nouveautés de leurs auteurs préférés.J’avoue que je ne suis pas forcément très à l’aise à ressortir de très vieilles chroniques, car je les trouve profondément mauvaises. J’ai mis du temps à me trouver en tant que blogueuse, et mes articles ont beaucoup évolué en l’espace de trois ans, mais je ne renie en rien mes articles du début, même s’ils étaient vraiment pas terribles…Aujourd’hui, je vais vous parler exceptionnellement de plusieurs livres, car j‘ai reçu il y a quelques jours, de la part des Editions Pocket, une magnifique série d’éditions limitées de plusieurs de leurs ouvrages, et j’ai décidé de faire un gros article pour les mettre en avant car ils pourraient constituer un beau cadeau de Noël pour les amateurs du genre.Il y a du lourd dans cette sélection (et je ne parle pas que du poids de l’énoooorme Trilogie du mal de Maxime Chattam !), les quatre auteurs qui en font en effet partie des auteurs français de polars les plus lus dans l’hexagone.Le premier ouvrage dont je vais vous parler est celui regroupant la Trilogie du mal de Maxime Chattam. Je n’ai pas rédigé de chronique dessus car j’ai lu les trois ouvrages la constituant au moment de leurs parutions il y a plusieurs années, et je n’avais pas encore de blog à ce moment-là. L’âme du mal constitue pour moi le tournant de ma vie de lectrice. Je me souviens avoir puisé dans mon argent de poche à l’époque où il est sorti en 2002 et où je n’avais que 15 ans, pour l’offrir à ma mère, lectrice de polars, comme cadeau de Noël. Elle l’avait lu, apprécié, et je me souviens qu’elle en parlait autour d’elle en disant que cet auteur était très fort car il tapait là où d’autres n’allaient pas. Le livre était resté ensuite pendant des mois dans notre petite bibliothèque, et un jour où je m’ennuyais sévère dans ma campagne profonde, j’ai décidé de le lire. A l’époque, je ne lisais pas du tout de polars, mes lectures étaient constituées d’une énorme majorité de littérature gothique ou fantastique, et mes auteurs fétiches s’appelaient à l’époque Edgar Allan Poe, Mary Shelley ou encore Anne Rice. En gros, il me fallait des monstres, des vampires ou des sorcières… Et là où Maxime Chattam a marqué un tournant dans ma vie de lectrice, c’est qu’il a réussi à me faire découvrir le polar, et à créer cette passion que vous connaissez maintenant. La Trilogie du mal reste pour moi un incontournable du polar français, un pilier même, et je ne peux que vous conseiller de la découvrir si ce n’est pas déjà fait.Passons maintenant à Rêver, de Franck Thilliez. Vous le savez, c’est un de mes auteurs chouchous français, j’ai lu toute sa bibliographie sans en oublier un, et Rêver reste un de mes préférés de cet auteur. J’en parlais à l’époque comme étant une lecture qui « me laisse l’impression de ressortir d’un ouragan (comme un Ouraagaaaannnn qui passaiiiittt sur moiiii – pardon je m’égare =) !!!), où mon cerveau aurait été passé dans un espèce de tourbillon infernal. » Rêver est pour moi un des meilleurs ouvrages de de Franck Thilliez, avec Le manuscrit inachevé.Je vais terminer cet article en vous parlant de Surtensions. Si vous voulez du polar écrit par un ancien flic, les romans d’Olivier Norek devraient être pour vous ! Ce sont, à chaque fois, des romans immersifs, où l’action se situe en plein cœur de notre police française, ce sont des lectures rapides et divertissantes et Olivier Norek est devenu un incontournable du polar en France en l’espace de 5 ans.C’est tout, pour le premier article La p’tite chronique du grenier, rendez-vous le mois prochain pour le deuxième !Bonnes lectures !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s