Polar/Thriller belge

Je sais pas – Barbara Abel

image

Je lis régulièrement des chroniques de livre de Barbara Abel sur les groupes Facebook ou sur les blogs que je suis et c’est ce qui m’a donné envie de découvrir son petit dernier, Je sais pas, paru récemment aux Editions Belfond.

J’ai pioché ce livre un peu au hasard en fait, je n’avais pas lu la quatrième de couverture mais j’ai eu envie de découvrir cette auteur et je me suis dis que pour une fois, j’allais commencer par le dernier paru.

 

L’histoire

Camille est une jeune mère de famille, menant une routine confortable grâce à son emploi d’architecte d’intérieur et à l’emploi de Patrick son mari qui est professeur à l’Université. Ensemble, ils ont une petite fille, Emma, 5 ans. Camille se sent prise au piège de cette vie routinière, et c’est devant l’école de sa fille qu’elle rencontre Etienne, qui deviendra son amant régulier avec lequel elle aura, durant plusieurs semaines, une relation passionnelle.

Un jour de sortie scolaire, Emma disparaît mystérieusement. L’équipe d’enseignants ne se rendra compte de sa disparition que plusieurs heures plus tard, lorsqu’il est temps de se remettre en route pour l’école. Tous partent à sa recherche, les forces de l’ordre sont rapidement prévenues et de grands moyens sont mis en place pour retrouver la fillette. Elle sera effectivement retrouvée au beau milieu des bois, mais maintenant c’est son institutrice Mylène, qui était également partie à sa recherche, qui demeure introuvable. Une course contre la montre commence alors pour retrouver la jeune femme, malade d’un diabète sévère et dépendante de son insuline. Les retrouvailles d’Emma avec ses parents se font dans le soulagement. Pourtant, ce n’est que le début du cauchemar pour Camille…

Il y a des livres qu’on commence, et qu’on n’arrive pas à lâcher…

Lire la suite « Je sais pas – Barbara Abel »

Non classé

Le tueur de l’ombre – Claire Favan

image

J’ai lu le premier livre de Claire Favan en novembre dernier, Le Tueur intime, et j’ai été tellement marquée par cette histoire difficile que je n’ai pas réussi à enchaîner avec la suite directement.
Je ne vais pas faire de résumé ici du Tueur de l’ombre car je n’ai pas envie de faire un spoiler aux lecteurs qui n’auraient pas lu encore Le tueur intime.

Claire Favan nous propose donc ici une suite. Je ne suis pas très fan des suites en général, car je trouve que ça fait souvent cliché, mais là Claire a réussi à prendre les mêmes personnages, et à inverser complètement leurs rôles. Les dominants se retrouveront dominés, les bourreaux se retrouveront victimes… On assiste ébahi à la transformation psychologique de certains personnages.
Au niveau de mon ressenti, j’ai eu un peu plus de mal à rentrer dans ce livre que dans les autres de l’auteure, je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que je m’étais tellement impliquée émotionnellement dans Le tueur intime, et j’avais tellement souffert en même temps qu’un des personnages, que j’avais sans doute peur d’avoir à nouveau mes sentiments en charpie… Et puis quand tu t’y attends le moins, paffff, l’auteure te balance un retournement de situation que tu n’avais pas vu venir. Et pour ça, Claire c’est la spécialiste ! Là tu t’arrêtes et tu reviens quelques pages en arrière pour comprendre comment tu as pu passer à côté ça. C’est ça, l’énorme talent de Claire, c’est de te balader. Tu es tellement dans l’histoire, les fils sont tellement invisibles que tu es comme un pantin, c’est elle qui te dirige. Et moi, j’aime quand l’auteur(e) me manipule !

Ce livre confirme l’énorme coup de cœur que j’ai eu pour l’écriture de Claire Favan. En l’espace 5 livres, elle est passée très haut dans mon top 10 de mes auteur(e)s préféré(e)s. Je ressens comme un vide, maintenant que j’ai tout lu d’elle, c’est dire si sa plume m’a touchée!
Pour les amateurs de bons thrillers psychologiques qui ne la connaitraient pas encore, jetez-vous sur ses livres !

Non classé

Le tueur intime – Claire Favan

IMG_20160223_214729Ça fait quelques temps que j’ai terminé ce livre, en octobre dernier, mais il m’a tellement marqué que j’ai voulu en faire une petite chronique ici pour le faire connaître.

Le tueur intime, c’est l’histoire de Will, jeune ado solitaire et violenté par son père et ses camarades de classe. Jusqu’au jour où Sam est arrivée dans sa vie. Elle est différente des autres, elle est gentille avec lui, et ils tissent rapidement une relation amicale. Mais dans la tête de Will, c’est l’amour qui le dévore. Et l’amour de transforme rapidement en obsession. Nous assistons alors à la transformation de Will en véritable tueur en série. On fera également la connaissance de RJ, agent du FBI qui s’impliquera corps et âme dans sa traque de l’assassin…

On assiste impuissant, tout au long de ce livre, à l’anéantissement de tout ce qu’est Sam, de tout ce qu’elle est tant qu’être humain. Sa vie personnelle est réduite à néant. Elle n’est plus capable de penser ni de vivre de manière objective, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle-même poursuivie par l’ombre terrifiante de Will.
D’une violence psychologique sans égale, je pense qu’il s’agit du livre qui m’a le plus marqué dans ma vie de serial lectrice.
Lorsque j’ai rencontré Claire Favan en novembre dernier, je lui ai dit un timide bonjour, et j’ai enchaîné par « vous m’avez traumatisée avec votre livre! « . Elle a simplement éclaté de rire 😊😊

Méfiez-vous des apparences avec Claire Favan 😊

Non classé

Apnée noire – Claire Favan

IMG_20160209_221332

Avec Claire Favan c’est comme ça, j’ouvre le livre et je suis, dès la première page, happée par l’histoire…

Apnée noire, c’est l’histoire de Megan, une pointure du FBI qui a tout pour elle. Elle est belle, elle est célèbre grâce à ses affaires résolues, c’est une acharnée du travail… elle est envoyée pour aider Vince, un flic qui a sombré dans l’alcoolisme suite à un drame familial. Il n’est plus que l’ombre de lui-même, il est imbibé d’alcool, tous les jours. Personne ne le pense capable d’assumer la charge d’une enquête si difficile. L’enquête se dessine autour de meurtres qui répondent à un mode opératoire très précis, invariable, sans aucune fausse note. Le mode opératoire du tueur est connu des services du FBI. Sauf que le tueur a été condamné et qu’il est mort par injection létale. Alors, copycat ? Ou bien est-ce que le vrai coupable est toujours en liberté?

Avec Apnée noire, on peut parler de coup de coeur. La narration est parfaite, aucune lenteur, aucun détail superflu. On est plongé dans la déchéance d’un flic hanté par son passé, mais on ne plonge à aucun moment dans le pathos. D’ailleurs, Claire, je crois pas qu’elle connaît le pathos. Elle ne vous laisse aucun répit, jusqu’à la dernière page vous vous prenez des chocs dans les dents.
Un grand bravo et une mention très bien pour ce livre!