Editions Albin Michel, Editions Fleuve noir, Editions Hugo Thriller, Editions Métailié Noir, Editions Nouvelles Plumes, Editions Pulp Fiction, Editions Tohu Bohu, Editions XO, Non classé

Bilan livresque – Mai 2018

Mai a été, plus que jamais, le mois où je me suis rendu compte de l’importance qu’a la lecture dans ma vie. J’ai traversé un douloureux moment suite à un événement familial difficile, et les heures de lecture ont été plus que jamais pour moi l’occasion de m’occuper l’esprit dans ces moments bien compliqués.

Côté littéraire… Un bon mois dans l’ensemble, très bon même… D’excellentes lectures, des retrouvailles avec des auteurs découverts l’an dernier comme Nicolas Beuglet ou Patrick Bauwen, ou des retrouvailles avec des auteurs qui font partie de mes chouchous, Arnaldur Indridason et Franck Thilliez.

Et puis, il y a eu des découvertes, et de très belles découvertes en plus de ça ! Je suis toujours fascinée de voir ce que peuvent nous proposer les nouveaux auteurs qui débarquent sur la très concurrentielle scène littéraire du thriller, je pense notamment à Guillaume Ramezi et à Salvatore Minni que j’ai eu plaisir à découvrir.

Un livre s’est démarqué, parce qu’il a été un vrai gros coup de coeur pour moi, c’est le livre de Frédéric Mars, Les marcheurs. On en parle trop peu de ce bouquin, il mérite vraiment qu’on s’y intéresse de près, et je n’ai aucun doute qu’il figurera dans mon Best Of 2018.

Il y a aussi eu un cap de franchi, celui des 5000 abonnés sur mon compte instagram, en tout début du mois… Un truc de fou, je n’en reviens pas !

Il y a eu aussi le concours Instagram, organisé en partenariat avec les Editions Métailié, pour remporter 3 exemplaires du dernier livre d’Arnaldur Indridason et dont je vais vous reparler dans ce bilan, et il y a toujours le très gros concours organisé en partenariat avec les Editions La Martinière et l’agence Anne & Arnaud, toujours sur Instagram, où nous vous proposons de gagner 10 exemplaires de Qaanaaq, de l’auteur Mo Malo, que je suis d’ailleurs en train de lire (vous avez jusqu’au lundi 4 juin à minuit pour participer)

Mai a aussi été l’occasion pour moi de sortir de ma réserve. J’ai fait le choix de ne pas exposer mes opinions politiques ou sociales sur Facebook, et je suis un peu sortie du cadre que je me suis fixée en piquant une colère sur Facebook et Instagram au sujet d’un article de Télérama qui a crée un véritable séisme dans le microcosme thrilleresque, et également en vous parlant de la sphère Bookstagram, fustigée dans un article d’un autre journal…

Place au bilan lectures maintenant !

[ 9 Livres lus ]

Lire la suite « Bilan livresque – Mai 2018 »

Editions XO, Non classé

Complot – Nicolas Beuglet

J’ai été quelque peu absente des réseaux sociaux et de mon blog la semaine précédente pour motif familial. Ma chronique a donc tardé, je n’avais pas forcément la tête pour lire ou chroniquer, mais voilà que la vie reprend son cours et que je suis à nouveau pleinement disponible pour mon blog et mes lectures, et que ça va d’ailleurs être, dans les jours à venir, une sorte d’exutoire pour moi.

Trêve de bavardages, on n’est pas sur un blog « journal intime » ici 🙂 Je préfère vous parler du deuxième livre de l’auteur français Nicolas Beuglet, c’est bien plus intéressant ! Je vous avais parlé de son premier ouvrage, Le cri, dont la sortie avait fait grand bruit il y a un an et demi, et j’ai très logiquement enchaîné sur Complot, car j’avais vraiment été impressionnée par le niveau d’écriture et la complexité de l’intrigue de son premier ouvrage. Il est toujours délicat de passer d’un succès littéraire comme l’a été Le cri, et toujours un peu angoissant pour le lecteur qui se demande s’il va être autant conquis sur un deuxième opus quand le premier a été une franche réussite. Et bien, je peux vous le dire tout de suite, essai transformé pour moi !

Ce livre pourrait être lu de manière indépendante, cependant comme nous retrouvons certains personnages déjà rencontrés précédemment, je pense qu’il serait dommage de ne pas les lire dans l’ordre, d’autant plus que Le cri vient tout juste de paraître en format poche chez Pocket, et ça, notre porte-monnaie kiffe grave !

Je vous parle aujourd’hui de Complot, de l’auteur français Nicolas Beuglet, qui vient tout juste de paraître chez XO Editions.

Lire la suite « Complot – Nicolas Beuglet »

Bilans livresques, Editions Belfond, Editions Bragelonne, Editions Fleuve noir, Editions Hugo Thriller, Editions L'Archipel, Editions Pocket, Editions XO, Non classé

Bilan livresque – Avril 2018

Il est l’heure pour moi de dresser le bilan des lectures d’avril !

Difficile de passer après le Bilan du mois de mars qui a été absolument excellent. Avril a été un peu plus diversifié, pas dans les genres littéraires que je peux lire, évidemment, mais dans mon ressenti dans mes lectures. C’était un peu les montagnes russes, il y a eu des lectures remarquables, et puis deux abandons, dont l’un a suscité une très grosse colère de ma part sur les réseaux sociaux tant j’ai détesté le bouquin. C’est rare que je pique ce genre de colère, je concède volontiers que les goûts peuvent varier d’un lecteur à l’autre et que je n’ai pas la science infuse en matière de lecture, mais voilà, ce livre m’a vraiment agacé au plus haut point et j’ai un chouia perdu mes nerfs dessus… C’est ça, la passion, et dieu sait que je suis quelqu’un de passionnée ! Pas de demi-mesure, je vis mes lectures, à fond, en bien, ou en mal ! Et quand c’est en mal… Et bien ça fait mal !

Passons au positif ! De belles découvertes, françaises, italiennes aussi, j’ai retrouvé certains auteurs que j’avais déjà lu, j’en ai découverts d’autres. Un bon melting pot de classiques et de découvertes.

Avril, ça a été 8 lectures, et je vous en fais le résumé aujourd’hui, et je vous parle un peu en fin d’article du mois de mai qui s’annonce diaboliquement thrilleresque !

Lire la suite « Bilan livresque – Avril 2018 »

Editions XO, Non classé

Soeurs – Bernard Minier

J’ai découvert Bernard Minier il y a environ 5 ans, quand j’ai commencé à lire des thrillers de manière intensive. J’avais apprécié alors l’ambiance très sombre que dégageaient ses intrigues, et j’ai été ravie de le retrouver cette année lors de la sortie de son dernier opus, Sœurs.

En quelques années, il s’est imposé comme un des auteurs les plus influents de la scène littéraire française, et chacune de ses parutions est l’occasion pour ses fidèles lecteurs de retrouver Servaz, son personnage récurrent. Bien qu’il ne soit pas impératif de lire les précédents livres de la série pour découvrir celui-ci, je vous invite toutefois à le faire car les références aux anciens titres sont nombreuses.

Je vous préviens, je vais user et abuser de superlatifs dans cette chronique, parce que j’ai A-DO-RÉ !!!

Je vous parle aujourd’hui de Sœurs, de Bernard Minier, tout récemment publié chez XO Editions.

Lire la suite « Soeurs – Bernard Minier »

Editions Bragelonne Milady Thrillers, Editions De Saxus, Editions La Martinière, Editions Lajouanie, Editions Le livre de poche, Editions Métailié Noir, Editions Parabellum, Editions Ravet-Anceau, Editions Taurnada, Editions XO

Bilan livresque – Mars 2018

Deux solutions s’offrent à mois : ou bien je réduis mon rythme de lecture, complètement boulimique en ce moment, ou bien je muscle mes bras en fromage blanc parce qu’il est hyper compliqué de faire une photo correcte pour le bilan mensuel en tenant à bout de bras 10 bouquins, dont plusieurs pavés bien lourds (rires ! )…

Mars a été un mois excellent mois, et je pèse mes mots ! C’est un condensé d’excellentes lectures, avec plusieurs coups de cœur, comme le livre de Ragnar Jonasson ou celui de David Coulon par exemple. Et puis, il y a ceux qui m’ont fait sortir de ma zone de confort et m’ont prouvé que je pouvais adhérer à autre chose que du thriller réaliste, comme avec les livres d’Olivier Bal ou de James Holin. Et puis, il y a eu des lectures plus atypiques, parce que le ton d’écriture est décalé comme avec le livre de Nicolas Duplessier, ou encore celui de Nathalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves. Et ça, j’aime ! Parce que finalement, à force de lire du thriller trop conventionnel, on a un peu l’impression de lire toujours la même chose, on tombe dans une routine planplan et on en viendrait presque à s’ennuyer… Bref, sortez de votre zone de confort, et partez à la découverte explorer le monde merveilleux du thriller. Il est tellement vaste, que ça serait franchement dommage de se cantonner toujours à la même chose.

Mars a aussi été le mois de parution du recueil Phobia, dont je vous ai parlé dans cet article et à de multiples reprises au moment de sa sortie sur les réseaux sociaux. J’ai déjà lu les nouvelles il y a plusieurs mois car j’étais bêta lectrice du projet, et je compte relire la version définitive le mois prochain pour vous faire un résumé plus détaillé lors d’un prochain article.

Et puis, il y a eu 3 concours d’organisés ce mois dernier via mon blog, et mon petit doigt me dit que vous devez rester connectés, parce qu’il se prépare de belles surprises pour les semaines à venir niveau concours 🙂

Vous êtes prêts pour le bilan ? Alors, on y va !

Lire la suite « Bilan livresque – Mars 2018 »

Editions XO, Non classé

Le silence et la fureur – Natalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves

Monsieur Serial Lecteur : « Il te plaît ton bouquin ? »

Anaïs Serial Lectrice : « Hmmmmmm… Tu sais quoi ? J’sais pas à quoi ils carburent les auteurs pour nous sortir un livre de dingue comme ça, mais ça doit être du bon ! ».

Quelle découverte ! Quelle noirceur !

Ce livre est un thriller écrit à 4 mains, par une mère et son fils. Je ne connaissais ni l’un ni l’autre, et ça a été l’occasion pour moi de découvrir ce livre si particulier, qu’il est difficile de résumer en quelques mots tant il est différent des thrillers que je lis habituellement.

Je vous invite à un voyage bien glauque, aux confins d’un lieu isolé, aux côtés d’un homme particulièrement… étrange !

Je vous parle aujourd’hui du livre Le silence et la fureur de Natalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves, paru tout récemment chez XO Editions.

Lire la suite « Le silence et la fureur – Natalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves »