Editions Métailié Noir, Islandais, Nordique, Polar/thriller nordique

Treize jours – Arni Thorarinsson

Les lectures islandaises se suivent et ne se ressemblent pas depuis septembre dernier ! Ce que j’apprécie chez eux c’est que chacun des auteurs que je lis a réussi à créer son univers, à imposer sa griffe, très différente de ses confrères, ce qui donne un formidable panel de talents à découvrir dans cette littérature noire islandaise que j’aime tant.

Je lis Arni Thorarinsson depuis plusieurs années et après avoir épuisé toute sa bibliographie traduite en français, enfin, voilà le p’tit nouveau et c’est pour moi le meilleur de la série !

Je vous parle aujourd’hui de Treize jours, écrit par Arni Thorarinsson, et paru courant octobre aux Editions Métailié.

Lire la suite « Treize jours – Arni Thorarinsson »

Bilans livresques, Coup de coeur, Editions Albin Michel, Editions du Caïman, Editions French Pulp, Editions Le livre de poche, Editions Métailié Noir, Editions Ring, Editions Slatkine & Cie

Bilan livresque – Octobre 2018

Il s’est fait attendre, et pour cause le mois d’octobre a été hyper chargé autant côté lecture que réseaux sociaux ou encore personnel et j’ai délaissé quelque peu mes articles pour me concentrer sur tout le reste ! Je n’ai pas chômé niveau lecture, c’est officiel j’hiberne et du coup forcément, le rythme de lecture s’en ressent car j’occupe mon temps libre à ça (quand j’ai fini mon ponçage et ma peinture!!!) !

Octobre, quel mois mes amis !

  • 7 lectures, plusieurs pavés, dont l’un qui restera un des plus marquants de mon année littéraire,
  • 3 interviews d’auteurs dont l’une fera ma plus grande fierté pendant encore des mois et des mois,
  • Immense fierté de voir mon blog ainsi qu’un extrait de ma chronique apparaître dans la bande-annonce des Editions Ring pour le livre Le manufacturier de Mattias Köping,
  • Participation au Blogtour des Editions La Martinière dans le cadre de la parution de Sott, de Ragnar Jonasson,
  • Bébé blog qui est devenu grand en se séparant de son .wordpress.com
  • 2 concours organisés sur Instagram,
  • J’ai rejoint le Club VIP des rédacteurs sur le site bepolar.fr
  • Le cap des 100 000 visites atteint !

Vous êtes prêts pour le bilan ? On y va !

Lire la suite « Bilan livresque – Octobre 2018 »

Editions Métailié Noir, Islandais, Nordique

Les fils de la poussière – Arnaldur Indridason

20 ans qu’on attendait qu’il soit traduit en France ! Voilà enfin la toute première enquête de la série Erlendur ! Je suis partagée entre une grande joie et une infinie émotion de retrouver ce personnage que j’ai tant aimé découvrir à travers la longue série que l’auteur islandais lui consacre depuis plus de 20 ans…

Je ne sais pas pourquoi ce livre n’avait jamais été traduit en France, mais qu’importe, grâce au fidèle traducteur français de l’auteur, Eric Boury, les lecteurs peuvent retrouver, l’espace de quelques centaines de pages, le célèbre Erlendur qui a fait explosé la notoriété de l’auteur à travers le monde.

Je vous parle aujourd’hui du dernier livre traduit en français de l’auteur islandais Arnaldur Indridason, Les fils de la poussière, paru hier aux Editions Métailié.

Lire la suite « Les fils de la poussière – Arnaldur Indridason »

Editions Albin Michel, Editions Fleuve noir, Editions Hugo Thriller, Editions Métailié Noir, Editions Nouvelles Plumes, Editions Pulp Fiction, Editions Tohu Bohu, Editions XO, Non classé

Bilan livresque – Mai 2018

Mai a été, plus que jamais, le mois où je me suis rendu compte de l’importance qu’a la lecture dans ma vie. J’ai traversé un douloureux moment suite à un événement familial difficile, et les heures de lecture ont été plus que jamais pour moi l’occasion de m’occuper l’esprit dans ces moments bien compliqués.

Côté littéraire… Un bon mois dans l’ensemble, très bon même… D’excellentes lectures, des retrouvailles avec des auteurs découverts l’an dernier comme Nicolas Beuglet ou Patrick Bauwen, ou des retrouvailles avec des auteurs qui font partie de mes chouchous, Arnaldur Indridason et Franck Thilliez.

Et puis, il y a eu des découvertes, et de très belles découvertes en plus de ça ! Je suis toujours fascinée de voir ce que peuvent nous proposer les nouveaux auteurs qui débarquent sur la très concurrentielle scène littéraire du thriller, je pense notamment à Guillaume Ramezi et à Salvatore Minni que j’ai eu plaisir à découvrir.

Un livre s’est démarqué, parce qu’il a été un vrai gros coup de coeur pour moi, c’est le livre de Frédéric Mars, Les marcheurs. On en parle trop peu de ce bouquin, il mérite vraiment qu’on s’y intéresse de près, et je n’ai aucun doute qu’il figurera dans mon Best Of 2018.

Il y a aussi eu un cap de franchi, celui des 5000 abonnés sur mon compte instagram, en tout début du mois… Un truc de fou, je n’en reviens pas !

Il y a eu aussi le concours Instagram, organisé en partenariat avec les Editions Métailié, pour remporter 3 exemplaires du dernier livre d’Arnaldur Indridason et dont je vais vous reparler dans ce bilan, et il y a toujours le très gros concours organisé en partenariat avec les Editions La Martinière et l’agence Anne & Arnaud, toujours sur Instagram, où nous vous proposons de gagner 10 exemplaires de Qaanaaq, de l’auteur Mo Malo, que je suis d’ailleurs en train de lire (vous avez jusqu’au lundi 4 juin à minuit pour participer)

Mai a aussi été l’occasion pour moi de sortir de ma réserve. J’ai fait le choix de ne pas exposer mes opinions politiques ou sociales sur Facebook, et je suis un peu sortie du cadre que je me suis fixée en piquant une colère sur Facebook et Instagram au sujet d’un article de Télérama qui a crée un véritable séisme dans le microcosme thrilleresque, et également en vous parlant de la sphère Bookstagram, fustigée dans un article d’un autre journal…

Place au bilan lectures maintenant !

[ 9 Livres lus ]

Lire la suite « Bilan livresque – Mai 2018 »

Arnaldur Indridason, Editions Métailié Noir, Islandais, Nordique

Passage des ombres – Arnaldur Indridason

7 longs mois que je l’attendais. Je n’en ai fait qu’une bouchée, je l’ai terminé en quelques heures, et je me sens complètement vide maintenant… C’est toujours comme ça après avoir terminé un livre d’Indridason… Histoire de ne pas être dérangée, j’ai fichu tout le monde dehors : Mr Serial Lecteur au boulot, le chat… – Bon ok… Je ne peux rien refuser au chat… – Et me le suis enfilé d’une traite !

Arnaldur Indridason, je vous en parle partout sur les réseaux sociaux, sur mon blog, en long, en large, en travers, parce qu’il mérite d’être encore plus lu qu’il ne l’est déjà ! Il est ma crème de la crème, il est mon auteur préféré et c’est toujours dans une quasi hystérie que je découvre chacun de ses nouveaux livres.

Celui dont je vais vous parler aujourd’hui clôture de manière magistrale La trilogie des ombres, commencée par Dans l’ombre, continuée avec La femme de l’ombre. Le troisième tome, Passage des ombres, dont je vais vous parler aujourd’hui, peut parfaitement être lu de manière indépendante, mais quel dommage de ne pas découvrir les deux autres avant !

J’ai eu la chance de pouvoir lire ce tome 3 un peu avant tout le monde, histoire que je puisse vous en parler au moment de sa sortie, et je vous en parle aujourd’hui avec tout l’enthousiasme que j’ai ressenti durant ma lecture.

Vous êtes prêts ? Direction le Passage des ombres, aux côtés de l’auteur islandais Arnaldur Indridason. Le livre paraîtra le 3 mai 2018 aux Editions Métailié, et il a été traduit par l’incontournable Eric Boury.

P.S : n’oubliez pas de vous habiller chaudement.
P.S 2 : si vous n’avez pas envie de lire toute la chronique, je vous fais un résumé très court : courez vite l’acheter ! 🙂

Lire la suite « Passage des ombres – Arnaldur Indridason »

Editions Bragelonne Milady Thrillers, Editions De Saxus, Editions La Martinière, Editions Lajouanie, Editions Le livre de poche, Editions Métailié Noir, Editions Parabellum, Editions Ravet-Anceau, Editions Taurnada, Editions XO

Bilan livresque – Mars 2018

Deux solutions s’offrent à mois : ou bien je réduis mon rythme de lecture, complètement boulimique en ce moment, ou bien je muscle mes bras en fromage blanc parce qu’il est hyper compliqué de faire une photo correcte pour le bilan mensuel en tenant à bout de bras 10 bouquins, dont plusieurs pavés bien lourds (rires ! )…

Mars a été un mois excellent mois, et je pèse mes mots ! C’est un condensé d’excellentes lectures, avec plusieurs coups de cœur, comme le livre de Ragnar Jonasson ou celui de David Coulon par exemple. Et puis, il y a ceux qui m’ont fait sortir de ma zone de confort et m’ont prouvé que je pouvais adhérer à autre chose que du thriller réaliste, comme avec les livres d’Olivier Bal ou de James Holin. Et puis, il y a eu des lectures plus atypiques, parce que le ton d’écriture est décalé comme avec le livre de Nicolas Duplessier, ou encore celui de Nathalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves. Et ça, j’aime ! Parce que finalement, à force de lire du thriller trop conventionnel, on a un peu l’impression de lire toujours la même chose, on tombe dans une routine planplan et on en viendrait presque à s’ennuyer… Bref, sortez de votre zone de confort, et partez à la découverte explorer le monde merveilleux du thriller. Il est tellement vaste, que ça serait franchement dommage de se cantonner toujours à la même chose.

Mars a aussi été le mois de parution du recueil Phobia, dont je vous ai parlé dans cet article et à de multiples reprises au moment de sa sortie sur les réseaux sociaux. J’ai déjà lu les nouvelles il y a plusieurs mois car j’étais bêta lectrice du projet, et je compte relire la version définitive le mois prochain pour vous faire un résumé plus détaillé lors d’un prochain article.

Et puis, il y a eu 3 concours d’organisés ce mois dernier via mon blog, et mon petit doigt me dit que vous devez rester connectés, parce qu’il se prépare de belles surprises pour les semaines à venir niveau concours 🙂

Vous êtes prêts pour le bilan ? Alors, on y va !

Lire la suite « Bilan livresque – Mars 2018 »

Editions Métailié Noir, Islandais, Polar/thriller nordique

Le filet – Lilja Sigurdardottir

Mars 2018 est un mois placé pour moi sous le signe des thrillers islandais, avec deux lectures au programme en attendant le prochain Indridason qui arrivera très bientôt, et dont je ne manquerai pas de vous parler, bien entendu.

J’ai découvert Lilja Sigurdardottir (à ne pas confondre avec Yrsa) l’an dernier avec la parution de son premier livre traduit en France, Piégée. Le filet en est sa suite directe, et je vous invite très fortement à lire les deux livres dans l’ordre histoire de suivre la progression de l’histoire. Ce deuxième livre s’inscrit dans la trilogie Reykjavik noir, le troisième tome devrait logiquement suivre l’an prochain.

Je vous parle aujourd’hui du livre Le filet, écrit par Lilja Sirdardottir, et paru tout récemment aux Editions Métailié.

Lire la suite « Le filet – Lilja Sigurdardottir »