Déceptions, Editions Albin Michel

Askja – Ian Manook

Il était une fois, deux Serial Lecteurs sur Instagram…

Mme Serial Lectrice : « Hey, Mr Serial Lecteur Nyctalope, ça te tente une chronique commune avec ta copine Anaïs ? »

Mr Serial Lecteur Nyctalope « Ouais avec plaisir ! »

Les deux blogueurs se décident à lire Askja, de Ian Manook. Puis, quelques jours plus tard…

Mme Serial Lectrice : « faut qu’on cause, ça l’fait pas du tout entre Askja … »

Mr Serial Lecteur Nyctalope « Oh m**** ! »


Bon bon bon… C’est la chronique pas très sympa du moment, mais voilà, il ne suffit pas qu’un roman se déroule en Islande pour me plaire, la preuve ! Je vais tenter de vous expliquer de manière objective et sans jugement de valeur pourquoi ça ne l’a pas fait, ça fait plusieurs jours que ça marine dans ma tête et… Voilà… Il faut bien que je vous en parle !

Comme d’habitude quand ça ne me plaît pas, je ne vais pas rédiger un article très long, mais je souhaite vous parler de mes lectures qu’elles soient positives ou négatives. Je ne me fais pas le porte-parole de qui que ce soit via mon blog, je n’ai pas la prétention d’avoir parole d’Evangile, je ne suis pas une critique littéraire payée pour pondre un article, je suis juste une lectrice lambda qui a décidé de donner ses avis de lecture sur la toile donc oui, je m’autorise tous les articles, même les moins sympas.

Dans cet article un peu spécial car rédigé à quatre mains, je vais donc d’abord laisser la parole à Anthony, alias Serial Lecteur Nyctalope, avant de vous exposer ce qui m’a déplu.

Nous vous parlons aujourd’hui d’Askja, de Ian Manook, publié chez Albin Michel.

P.S. Contrairement à ce que laisse supposer son pseudo, Serial Lecteur Nyctalope n’est pas mon Monsieur Serial Lecteur officiel, ah ah =)

Lire la suite « Askja – Ian Manook »

Bilans livresques, Déceptions, Editions Acte Sud, Editions Belfond, Editions Calmann Lévy, Editions Fanlac, Editions La bête noire, Editions Ring, Editions XO

Bilan lecture – Juillet 2019

Tout le monde est là ? Vous avez tous survécu à la canicule ? =)

Déjà le septième bilan de l’année ! La vache, dans quatre mois il sera déjà temps de poser le bilan de 2019 !

Côté lecture, un bon mois avec 9 bouquins avalés. J’ai eu le temps de lire vu qu’il faisait un temps à ne pas mettre une asthmatique dehors, et que je ne dormais pas avec ma cortisone de toute façon ! De bonnes lectures dans l’ensemble, mais j’ai aussi eu des déceptions, et deux abandons (dont le dernier Camut Hug que je n’ai pas chroniqué et que je reprendrai plus tard car il nécessite une concentration assez importante, que je n’ai pas en ce moment). Et puis il y a eu de belles découvertes, comme avec ce premier ouvrage d’une jeune auteure, Lorraine Letournel Laloue, ou encore avec Yrsa Sigurdardottir qui m’a à nouveau fait voyager dans ce pays cher à mon cœur qu’est l’Islande (vous l’dites hein quand vous avez marre que je parle de l’Islande).

Juillet a été le second mois de ma diversification littéraire : j’ai en effet poursuivi ma découverte de Laurent Obertone avec Guerilla, et je dois vous avouer que j’ai bien du mal à revenir au thriller classique après un mastodonte pareil. Ce n’est pas que ce que je lis me déplaît, c’est que c’est un peu trop calme à mon goût (barbare va ! ). J’attends du coup avec une impatience énorme la suite qui sera publiée le 26 septembre prochain. Noté en rouge dans l’agenda, souligné trois fois !

J’ai un peu relâché le rythme de mes interviews avec une seule publiée, mais quelle interview ! J’ai eu en effet le plaisir d’échanger avec une spécialiste des serial killers, Emily Tibbats. J’en ai encore quelques-unes en attente, j’attends le retour des auteurs qui sont assez pris ces temps-ci avec la rentrée littéraire qui approche, donc il y en aura plusieurs entre août et septembre, et je peux vous dire qu’il y a du lourd qui arrive, et j’ai très hâte de le partager avec vous !

Enfin, je vous ai annoncé ce mois-ci que je participais pour la deuxième année consécutive au jury Prix des Nouvelles Voix du Polar chez Pocket, j’y consacrerai une semaine complète d’articles en septembre, que je programmerai pour qu’ils se publient automatiquement durant mon voyage car je ne compte pas m’occuper de mon blog ni de mes réseaux pendant mes vacances, à part pour y mettre quelques photos de mes coins lecture sympas.

Vous êtes prêts ? C’est parti pour le bilan de juillet ! Lire la suite « Bilan lecture – Juillet 2019 »

Déceptions, Editions Le livre de poche

Juste après la vague – Sandrine Collette

Lu durant mon voyage en Italie, commencé sur la plage pendant que Mr Serial Lecteur était allé faire trempette dans une eau bien trop froide pour que j’y mette ne serait-ce que la pointe d’un orteil, le cadre était propice pour me mettre en condition dans cette lecture, malheureusement c’est une chronique mi-figue mi-raisin que je vais publier aujourd’hui, car quelques jours après l’avoir terminé, je n’arrive toujours pas à savoir si j’ai aimé ou pas ce bouquin. Il y a du positif, du négatif, et je vais essayer de vous expliquer ça le plus objectivement possible.

Je vous parle aujourd’hui de Juste après la vague, de Sandrine Colette, publié aux éditions Le livre de poche.

Lire la suite « Juste après la vague – Sandrine Collette »

Déceptions, Polar/thriller français

La dernière chasse – Jean-Christophe Grangé

La rupture entre Jean-Christophe Grangé et moi est officiellement consommée. Je n’arrive plus à accrocher aux bouquins de celui que j’ai longtemps considéré comme le Maître du thriller en France. J’avais déjà été hyper déçue l’an dernier, et le mot est faible, par La terre des morts, c’est à nouveau un naufrage, cette fois avec La dernière chasse, et je pense que je vais m’arrêter là avec cet auteur et que je ne lirai plus ses prochaines parutions.Je vais encore me faire lyncher sur les réseaux sociaux, comme l’an dernier, en publiant cette chronique, mais je ne peux pas mettre de l’édulcorant sur un ressenti aussi négatif. Vous appréciez quand je déborde d’enthousiasme pour un bouquin, alors il faut aussi accepter quand je pousse un coup de gueule quand ma lecture m’a fortement déplue. Comme d’habitude, je ne prétends pas avoir la science infuse en matière de ressenti, je ne dirais jamais qu’un bouquin est naze et qu’il ne faut pas le lire, mais je vais vous expliquer ce qui moi, m’a posé problème.Je vous parle aujourd’hui de La dernière chasse, de Jean-Christophe Grangé, paru aux Editions Albin Michel. Lire la suite « La dernière chasse – Jean-Christophe Grangé »

Déceptions, Editions Pocket

L’appel du néant – Maxime Chattam

Au jeu des 7 familles, je demande la fille qui se prend en photo, toute souriante, avec Maxime Chattam, et qui rédige une chronique vraiment pas sympa sur un bouquin de lui une semaine après… Je n’y peux rien, L’appel du néant et moi, ça ne l’a pas fait du tout…

Comme d’habitude, je vais vous dire ce que j’en pense sans forcément remuer le couteau dans la plaie, mais il est important pour moi de vous faire part de mon ressenti même quand il est négatif.

Je vous parle aujourd’hui de L’appel du néant, de Maxime Chattam, publié chez Pocket.

Lire la suite « L’appel du néant – Maxime Chattam »

Déceptions, Editions Harper Collins, Non classé

D’une mort lente – Emelie Schepp

Décidément, les auteures suédoises et moi, on n’est vraiment pas copines… Cette lecture est un gros flop pour moi cette fois, le premier gros depuis le début de l’année et comme d’habitude je ne vais pas rédiger un article très long, cependant j’ai pris le parti de donner mon avis sur chacune de mes lectures, qu’elles soient positives ou négatives…

Pas facile de rédiger un article négatif sans tomber dans le jugement de valeur, je vous dirais comme d’habitude que chaque lecteur est différent, que ce qui peut me déplaire à moi peut très bien plaire à d’autres, et que si le pitch de la 4è de couverture vous branche, vous devez le lire et ne pas écouter mon avis.

Je vous parle aujourd’hui D’une mort lente, d’Emelie Schepp, publié en mars 2019 chez Harper Collins Noir.

Lire la suite « D’une mort lente – Emelie Schepp »

Déceptions, Editions Pocket

Toute la vérité – Karen Cleveland

C’est un article assez mitigé que je vais publier aujourd’hui, parce que j’ai moyennement accroché à ce livre…

Comme d’habitude, je ne vais pas m’étaler en longueur, quand ça ne me plaît pas, j’explique simplement pourquoi, mais ça ne sert à rien de remuer le couteau dans la plaie.

Je vous parle aujourd’hui de Toute la vérité de Karen Cleveland, paru chez Pocket.

Lire la suite « Toute la vérité – Karen Cleveland »

Déceptions, Editions Belfond

Je t’aime – Barbara Abel

C’est avec un gros pincement au cœur que je débute cet article, car il sera le premier négatif sur un livre de Barbara Abel. Je n’avais jamais été déçue par cette auteure, et je me serais bien passée de cette grande première, mais c’est ainsi… Mon article sera donc bien court, inutile de remuer le couteau dans la plaie, mais je tiens malgré tout à rédiger une chronique de chaque livre lu même quand mon ressenti est négatif. D’ailleurs, il n’est pas complètement négatif cet article, plutôt en demi teinte…

Je vous parle aujourd’hui de Je t’aime, de Barbara Abel, paru aux Editions Belfond.

Lire la suite « Je t’aime – Barbara Abel »

Déceptions, Polar/Thriller belge, Prix du polar Points 2018

Hôtel du grand cerf – Franz Bartelt

Mon article va être bref, il sera sans doute le plus court que j’ai rédigé depuis la création de mon blog, car c’est un abandon cette fois ! J’ai décidé malgré tout d’y consacrer un court article car j’ai lu ce livre dans le cadre de ma participation au jury Prix du Polar Points et que je dois faire un retour de chacune de mes lectures.

Je vais être concise : je n’ai jamais réussi à rentrer dans l’intrigue ni à trouver un intérêt à ce que je lisais…

Lire la suite « Hôtel du grand cerf – Franz Bartelt »