Coup de coeur, Editions Calmann Lévy

Le carnet des rancunes – Jacques Expert

Peu de chance qu’un roman de Jacques Expert prenne la poussière dans ma PAL, aussitôt paru, aussitôt lu ! Il est l’un des auteurs français que je préfère et c’est une nouvelle fois un carton plein !

Si Hortense avait été mon roman préféré de l’auteur jusqu’à présent, je crois bien avoir trouvé son remplaçant aujourd’hui.

Je vous parle du dernier roman de Jacques Expert, Le carnet des rancunes, publié tout récemment chez Calmann-Lévy.

Vous pouvez retrouver mes différentes chroniques de Jacques Expert :

L’histoire (4ème de couverture)

Régler ses comptes…
Tout le monde en a rêvé, mais lui, il le fait.
Depuis vingt ans, Sébastien Desmichelles note soigneusement dans un petit carnet rouge chaque offense, chaque affront, chaque blessure qu’on lui inflige. Il l’appelle son « Carnet des rancunes ».
Collègues, voisins, amis, famille, personne ne le sait, mais personne n’échappe à sa liste. Un jour, chacun sera puni selon ce qu’il mérite.

Aujourd’hui est l’anniversaire des 50 ans de Sébastien. L’heure de la vengeance a sonné. Pour l’homme qui lui a fait…

Brillant !

Le thème de la vengeance est un de ceux que je préfère dans les thrillers.

La rancune et la vengeance sont pour moi indissociables. Chaque être humain a une certaine capacité à faire face au souvenir qu’il garde d’une offense ou d’un préjudice. Certains vont souffrir en silence et passer à autre chose, d’autres vont mariner dans leur coin pendant des jours, des semaines voire des années, attendant le moment opportun pour se venger. C’est le cas de Sébastien, petit comptable sans relief, il est ce genre de personne qu’on croise sans le remarquer, il ne fait pas de vague, il est moyennement sympathique mais pas désagréable non plus. Et puis à 50 ans, tout bascule. Il décide de ne plus subir sa vie et s’empare alors de tout ce qu’il a gardé comme blessures au fond de lui pour laver son honneur et se venger des personnes qui lui ont fait du mal. Pour cela, il tient depuis des années un carnet dans lequel il répertorie toutes les rancunes qui l’animent. Et elles sont nombreuses… De l’ex-femme qui l’a rendu cocu à l’ancien employeur qui l’a limogé sans ménagement, on découvre au fil de notre lecture un homme rongé par le désir de vengeance et incapable de tourner la page sur tout ce qui lui est arrivé de négatif dans sa vie. Nous le suivrons alors dans cette tâche qu’il s’est fixée et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a de la suite dans les idées !

Comme à son habitude, Jacques Expert nous offre sur un plateau d’argent un personnage qu’on se plaît à détester, qui ne fait jamais dans la demi-mesure, très autocentré sur lui-même. Et pourtant par moment, impossible de ne pas se sentir touché par ce bonhomme qui semble accumuler les mauvaises rencontres et les emmerdes dans son parcours. Et quand vient la fin, on comprend à quel point le bonhomme a souffert et on prend conscience des dégâts que peuvent causer certains traumatismes sur des individus. On se met alors à comprendre l’acharnement à vouloir se venger, on comprend aussi que certains individus, comme Sébastien, ne trouvent leur salut que grâce à l’acte de vengeance. On se demande aussi par moment comment nous, nous aurions réagi à sa place. Après tout, qui n’a jamais imaginé se venger de quelqu’un qui nous a vraiment blessé ou fait du mal ? J’ai éprouvé une sorte de plaisir malsain à découvrir les plans que Sébastien échafaudait, j’ai presque un peu honte de l’avouer… Il y a quelque chose de bestial dans la rancune et le besoin de vengeance car ils annihilent notre bon sens pour faire ressortir ce qu’il y a de plus violent en nous.

Le poids du passé, des traumatismes vécus et l’impossibilité de passer à autre chose sont des thèmes chers à l’auteur qui les développe régulièrement, et avec brio il faut dire. Le fait de dévoiler en toute dernière partie l’objet de la dernière rancune, la plus tenace, rend le livre impossible à lâcher pour le lecteur. On sent l’énorme truc à arriver, et on reste sur le cul au moment de la révélation finale. Le suspense, la tension narrative, Jacques Expert maîtrise. Chaque roman de l’auteur est impossible à lâcher une fois commencé, il y a quelque chose de très accrocheur dans son écriture et une fois de plus, j’ai été conquise de la première à la dernière ligne.

Le mot de la fin

Je pensais avoir un caractère rancunier, je suis une enfant de chœur à côté de Sebastien !

Un thriller psychologique implacable, inlâchable.

Bravo Jacques Expert, vous réussissez à chaque fois à me surprendre !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s