Non classé

Incurables – Lars Kepler

J’ai découvert cette année les deux premiers romans de la série Joona de Lars Kepler. L’hypnotiseur avait été un gros coup de cœur tandis que le deuxième roman de la série Le pacte, ne m’avait pas franchement convaincue ni emballée. J’ai voulu tenter de continuer la série car personne n’est à l’abri d’un accident de parcours, et j’ai bien fait car j’ai tellement apprécié celui-ci que je ne vais pas tarder à entamer le quatrième.

Je vous parle aujourd’hui d’Incurables, de Lars Kepler, publié chez Acte sud.

L’histoire (4ème de couverture)

Une jeune fille est assassinée dans la chambre d’isolement d’un centre de réhabilitation psychiatrique. Elle porte les traces de violents coups à la tête. Dans la grange voisine, on découvre le cadavre de l’infirmière de garde cette nuit-là, tuée à coups de marteau. Dépêché sur les lieux, l’inspecteur Joona Linna s’aperçoit rapidement que l’une des pensionnaires, Vicky Bennet, manque à l’appel. Sous son lit on retrouve des draps ensanglantés, et sous l’oreiller un marteau maculé de sang. Peu après, on signale le vol d’une voiture à bord de laquelle se trouvait un enfant de quatre ans. Les descriptions confuses fournies par la mère désemparée correspondent au signalement de Vicky… Mais qui est cette Vicky Bennet ? De quoi est-elle capable ? C’est le début d’une terrible course contre la montre, qui va mettre à mal les intuitions de Joona Linna. Avec Incurables, Lars Kepler continue de sonder le tréfonds du psychisme humain et signe une nouvelle fois un polar effréné aussi imprévisible que son héros.

Divertissant !

Si je suis par moment déçue que l’auteur ne détaille pas plus l’environnement, la société ou les paysages suédois, je dois avouer que côté rythme on y trouve son compte et on est très loin du polar nordique lent qui fait fuir bon nombre de lecteurs.

On retrouve ici des personnages rencontrés précédemment, notamment Joona Linna qui est mis sur la touche et ne peut officiellement plus participer aux investigations en raison d’une enquête ouverte à son sujet sur des événements qui se sont déroulés par le passé. Ce n’est pas forcément un personnage qui m’avait beaucoup marqué d’autant plus que je n’ai pas franchement apprécié Le pacte, mais j’ai eu plaisir cette fois d’en découvrir d’avantage à son sujet et sur les nombreuses zones d’ombre de sa vie.

Dans ce roman, c’est l’enquête qui est au premier plan, pas la vie de nos héros, et on peut dire qu’elle est riche en rebondissements. A grand renfort de chapitres très courts insufflant un rythme soutenu, pas d’ennui malgré les quasi 600 pages du pavé et quelques longueurs dans certains passages, qui ne m’ont malgré tout pas donné envie de lâcher mon bouquin. Diverses histoires convergeront vers un seul et même dénouement, classique mais ça fonctionne toujours quand c’est bien fait.

Incurables est un vrai polar, et comme à chaque polar je n’ai pas grand-chose à en dire. Ça se lit très bien certes, mais ce ne sont pas les ouvrages les plus marquants pour moi. Par contre j’apprécie beaucoup de lire ce type de bouquin lorsque je suis fatiguée ou très prise par la vie quotidienne, ce qui est le cas en ce moment.

Le mot de la fin

Un bon livre que je recommande, néanmoins attention à les lire dans l’ordre et de manière assez rapprochée car certains passages relatifs à Joona reviennent de manière appuyée sur des événements décrits dans les romans précédents et je me suis sentie par moment perdue et assez détachée car je n’avais plus en tête tout ça.

Pour le reste, c’est un polar qui fait le job : il divertit sans nous prendre la tête, et c’est tout ce qui compte.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s