Coup de coeur, Fleuve Edition

Arrête ton cirque ! Odile Baltar

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance de participer au Prix San-Antonio 2021 organisé par Fleuve Editions. J’ai dû lire trois romans envoyés anonymement, et je devais désigner mon préféré.

Arrête ton cirque a remporté mon vote très haut la main, il avait été un gros coup de cœur et j’ai été ravie de constater que c’était celui-ci qui avait gagné ce prix littéraire.

 Je vous parle aujourd’hui d’Arrête ton cirque ! d’Odile Baltar, publié chez Fleuve noir.

L’histoire (4ème de couverture)

Laure est égocentrique, charmeuse et déjantée, tout l’opposé de son compagnon, Pascal, tolérant, bienveillant et définitivement amoureux. Au point même d’accepter ses infidélités. Un matin, une funeste nouvelle fait tanguer l’improbable harmonie de leur couple : François, l’amant de Laure, s’est tranché la gorge. Et la jeune femme va avoir une manière bien à elle de vivre son chagrin, plutôt avec une bûche qu’avec des larmes..

Complètement décalé !

Si vous en avez marre de lire des romans conventionnels, tous calibrés de la même manière, sans relief si âme, c’est lui qu’il vous faut !

Le roman est court, moins de 200 pages. Nous suivrons Laure, une femme sans âge à la vie rocambolesque, au caractère déjanté qui la pousse à avoir des réactions ahurissantes, à faire tout un tas de conneries et de mauvais choix qui la conduisent irrémédiablement vers les emmerdes. Et dans les emmerdes, elle y sera jusqu’au cou cette fois !

A grand renfort de passages truculents ou sarcastiques qui ne vous manqueront pas de vous faire éclater de rire, l’auteure n’en oublie pas de soigner son style d’écriture en jouant avec les mots, les phrases décalées, en jonglant habilement entre dialogues cocasses et narration vive et non-conventionnelle.

Laure, qui est le point central auquel de tout s’articule, est un personnage haut en couleur qui donne tout son charme et son caractère au récit. Tantôt tête à claque, tantôt touchante, impossible de vous ennuyer grâce à elle. Je préfère par contre la côtoyer dans mes lectures que dans ma vie personnelle…

J’ai ri, j’ai savouré, j’ai passé un excellent moment de détente.

Le mot de la fin

C’est fin, intelligent, bien mené et formidablement bien écrit.

A lire en urgence !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s