Déceptions, Editions Sonatine

Les heures furieuses – Casey Cep

On va la faire ultra rapide méthode arrachage de sparadrap, ça fait mal, mais ça passe rapidement… Je n’ai pas envie d’écrire un pâté sur un bouquin que j’ai arrêté à la centième page alors je vais être aussi brève qu’un tweet dans ma chronique… C’est un abandon pour cause de « je m’ennuie à mourir » et « je ne trouve pas d’intérêt à ma lecture ».

Pourtant à la lecture de la quatrième de couverture, j’étais persuadée que ça allait le faire entre ce bouquin et moi. J’adore les intrigues qui se déroulent dans l’Amérique profonde, mais la narration a été imbuvable pour moi et a gâché toute ma lecture. L’ouvrage étant relativement épais et dense, j’ai décidé d’arrêter autour de la centième page, inutile de me faire du mal plus longtemps, je ne suis pas maso.

Au suivant !

Je vous mets quand même la quatrième de couverture :

« Une fascinante enquête sur la piste de Harper Lee.

Années 1970. Alabama. Le révérend Willie Maxwell est accusé de cinq meurtres. Grâce à un avocat hors pair, il parvient à échapper à la justice… avant d’être abattu lors des funérailles de sa dernière victime présumée. En dépit des centaines de témoins présents, son assassin est acquitté.
Dans la salle d’audience, une femme est venue de New York pour suivre les débats. Son nom : Harper Lee. Dix-sept ans après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, elle trouve dans cette histoire tous les ingrédients pour écrire son deuxième livre, celui qui rivalisera avec De sang-froid de son ami Truman Capote. Un an d’enquête dans la région, puis des années à travailler à sa propre version des faits, pour aboutir à un manuscrit qui ne verra finalement jamais le jour. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s