Non classé

Les p’tites chroniques du grenier – Episode 1

C’est le retour de la série d’articles La p’tite chronique du grenier !

Je tiens ce blog depuis près de 5 ans, ça en fait des articles et des chroniques !

Parce qu’il n’y a pas que les nouveautés grand format dans une vie de lecteurs, la p’tite chronique du grenier sera l’occasion pour moi de mettre en avant des romans lus par le passé, que j’ai envie de mettre à nouveau en avant, ou parce qu’ils ont une actualité intéressante comme une sortie poche, ou l’obtention d’un prix littéraire par exemple.

Ce mois-ci et exceptionnellement, je vous parlerai de deux romans qui viennent tout juste de paraître en format poche et qui méritent qu’on leur mette un nouveau coup de projecteur dessus.

C’est parti pour la première p’tite chronique du grenier 2021 !

Un(e)secte – Maxime Chattam

Résumé

Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s’organiser ?
Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d’une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s’entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

Ce que j’en pense

Derrière la traditionnelle construction alternant deux intrigues différentes qui vont converger vers un seul et même dénouement, Maxime Chattam a eu à cœur de développer une histoire complexe et qui sort des sentiers battus. Sans jamais tomber dans la surenchère, il utilise toutes les ficelles pour nous faire frissonner, nous interpeller et nous divertir. Vrai bon polar, vraie bonne enquête, l’auteur n’en oublie pas pour autant de construire des personnages humains et attachants, qu’il développe avec un soin tout particulier tant sur le plan personnel que psychologique.

Persona – Maxime Girardeau

Résumé

Un homme est retrouvé horriblement mutilé dans un bâtiment désaffecté du centre hospitalier Sainte-Anne à Paris. Pour Franck Somerset, commissaire à la Crim’, c’est le début d’une enquête étrange et singulière.
Étrange, car ce n’est pas une série d’homicides au sens propre du terme à laquelle il se trouve confronté : toutes les victimes sont encore en vie, mais elles ont été torturées et « enfermées » en elles-mêmes.
Singulière, car pour comprendre, Franck Somerset va devoir plonger dans l’univers des nouveaux maîtres du monde – les grands du numérique qui maîtrisent nos vies immatérielles.
C’est au cœur de Paris, dans ces tréfonds et au-delà, que Franck va suivre la piste de ce qui ressemble à une vengeance frénétique, folle et pourtant méthodique, où s’affrontent deux mondes, un nouveau qui se persuade de sa toute puissance et un ancien qui ne veut pas mourir …

Ce que j’en pense

Un thriller captivant, époustouflant de réussite pour un premier roman publié.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s