éditions folio, Editions Acte Sud, Editions Le livre de poche, Editions Points, Editions Rivages Noir, Editions Taurnada, Polar/thriller nordique

Bilan lecture – Janvier 2021

Janvier 2021

Le premier mois de l’année s’achève déjà et il a été riche en découvertes ! Je suis revenue à mes premiers amours, les polars nordiques et ça m’a fait un bien fou ! Janvier est un mois où je lis traditionnellement beaucoup, je déteste le début d’année après les fêtes, surtout en janvier ou février (venez vivre quelques temps en Lorraine pour comprendre que c’est vraiment pas la joie et que même le plus optimiste finirait pas devenir dépressif avec le temps de chacal qu’on a à cette période !) et j’ai besoin de m’occuper l’esprit pour éviter de déprimer devant ma fenêtre en regardant les litres de pluie tomber 7j/7.

La grande découverte de ce début d’année c’est l’auteur norvégien Jorn Lier Horst dont j’ai enfilé trois bouquins à la suite avec un coup de cœur pour le second de la série, Les chiens de chasse qui fera indéniablement partie de mes meilleures lectures 2021. J’ai eu un abandon et une déception mais dans l’ensemble il s’agit d’un bon mois de lecture et je suis dans une super dynamique pour entamer février.

Revenons un peu en détail sur ces 8 lectures…

Bilan lecture

Camilla GrebeL’ombre de la baleine (Le livre de poche)

Un ouvrage moderne, actuel, intelligent, palpitant, les superlatifs peuvent être alignés à la pelle pour en parler. J’adore, j’adhère, et je retrouverai très vite cette auteure pour lire Le journal de ma disparition, le dernier de sa série que je n’ai pas lu (vu que j’ai tout lu dans le désordre n’est-ce pas…. !)

Camille Grebe est pour moi la meilleure auteurE de polar nordique publié et traduite en France à l’heure actuelle.

Jorn Lier HorstFermé pour l’hiver (Folio)

« Des rebondissements, il y en aura, ah ça ouais ! Pas d’ennui dans ce romans, les traumatisés des polars nordiques peuvent y aller les yeux fermés, ça bouge, il y a du rythme, de l’action constituée grâce à des meurtres, des cadavres retrouvés sur des barques voguant au gré des vagues sur les flots, des vols de voiture avec des cadavres dedans, des investigations, des fausses pistes, des doutes sur certaines personnes de l’entourage de nos personnages et j’en passe. Vous l’aurez compris, l’auteur a utilisé tous les codes du polar pour écrire ce roman, et ça a plutôt bien fonctionné chez moi même si je vais émettre une petite réserve, et qu’on est malgré tout dans un polar ultra classique. »

Jorn Lier HorstLes chiens de chasse (Folio)

Si le premier ouvrage de la série m’avait déjà vraiment plu, j’ai littéralement bouffé celui-ci, et c’est un coup de cœur pour cette intrigue policière.

Jorn Lier Horst L’usurpateur (Folio)

Il ne sera pas mon préféré de la série mais il se lit bien, sans réfléchir, qui nous distrait, et c’est tout ce que j’attends d’une lecture en ce moment.

Philip Le RoyLa dernière frontière (Points)

Un pavé de plus de 700 pages qui m’a pourtant tenu en haleine de bout en bout. Palpitant, explosif et foutrement bien mené.

Peter MayL’homme de Lewis (Babel noir)

L’auteur fait la part belle à cette île qu’il semble bien connaître, le paysage, l’environnement froid et humide.  Les lecteurs qui aiment les romans d’atmosphère apprécieront, car elle prend ici toute la place. Il faut ressentir les émotions qui découlent des descriptions du paysage environnant, il faut prendre le temps de sa lecture comme l’auteur prend le temps pour développer son intrigue. Pas de grands effets ici, pas de rebondissements à outrance, pas de castagne ni de course-poursuite non, et pourtant il en ressort un au suspense impeccablement maîtrisé, une profondeur et une consonnance très littéraire au texte

Andrée A. Michaud Bondrée (Rivages noir)

Si j’ai été séduite par la couverture très hivernale et la quatrième de couverture qui me promettait de voyager au Québec grâce à une enquête pour meurtre, je n’ai absolument pas accroché à ce roman et le peu que j’ai lu m’a paru long, mais vraiment très long… Alors oui, je sais que dit comme ça pour une amatrice de polar nordique, on pourrait ne pas comprendre, donc dites-vous que si j’arrive à lire et à aimer des polars nordiques qui prennent leur temps et qui ne sont pas forcément des plus dynamiques au niveau de l’intrigue, et que je n’ai pas supporté cette lecture, c’est que vraiiiiiiment je m’y suis ennuyée.

Isabelle VillainA pas de loup (Taurnada)

« Premier roman de l’auteure auquel je n’accroche pas, j’ai passé des heures sur ma chronique pour réussir à mettre les mots sans tomber dans le jugement de valeur, et j’en suis la première navrée.

Je sais que ce livre a été apprécié par bon nombre de lectures donc si l’envie vous prend, ne tenez pas compte de mon avis, lisez-le, et n’hésitez pas de me dire ce que vous en avez pensé ! »


Et en février ?

Toujours une majorité de nordique, récemment parus ou il y a plusieurs mois ou années. Je publierai demain un article avec les sorties littéraires que j’attends avec impatience en février.

Il y aura également plusieurs lectures en format numérique car j’ai fait un gros caprice et je viens de m’acheter une nouvelle liseuse, la Kobo Format, et je pense qu’on va bien s’entendre elle et moi et qu’elle sera largement présente dans mes futurs articles dans les mois à venir.

Bon mois de février à tous, et surtout prenez soin de vous.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s