Non classé

Le bilan blog 2020

Des bilans, des bilans, encore des bilans ! J’adore les bilans ! Ils permettent de condenser tout ce qui a été fait, lu, dit, réalisé durant de longs mois. J’aime ces focales qui permettent de clôturer quelque chose, avant de passer à autre chose, et ce bilan sera un peu plus personnel que mes traditionnels bilans lectures que j’ai publiés tout au long du mois de décembre.

Dans cet article, je vais vous faire un point global sur 2020, sur mon activité de blogueuse, de lectrice, mais aussi sur ma décision de mettre un terme à une bonne partie de mes partenariats auprès des auteurs/maisons d’éditions, et je parlerai évidemment de 2021 et des bonnes résolutions que je ne compte pas prendre (rires !).

Sur cette photo qui illustre l’article, voilà toutes mes lectures 2020, qu’elles aient été bonnes, excellentes, abandonnées ou décevantes.

Du renouveau !

Mon blog a maintenant plus de 4 ans et il totalise en tout 590 articles. C’est dire si je ne chôme pas !

2020 aura été une année de renouveau pour moi côté lecture, et on va dire que c’est le seul point positif de cette année merdique, merci le COVID (maintenant tu peux t’en aller, j’ai compris la leçon). J’ai décidé d’explorer d’autres horizons littéraires, toujours dans la littérature noire, et je me suis prise de passion pour le thriller et le polar américain. Fortement marquée par mon grand voyage aux USA en 2019, et contrainte de rester ma schness en Lorraine cette année avec toute la frustration que ça engendre, j’ai voulu retrouver cette atmosphère si particulière qui règne au pays de l’Oncle Sam. La littérature noire US me semble être un puits sans fond, ce qui m’a amené, en partie, à prendre la décision que je vais aborder dans le point suivant car je souhaite lever le pied sur les nouveautés afin de rattraper l’énorme retard que j’ai en la matière.

2020 aura été l’occasion aussi de m’éclater niveau photo, n’en déplaise à ceux qui n’aiment pas les lecteurs qui mettent en scène leurs bouquins. Je prends toutes mes photos avec un appareil et non avec mon smartphone, et dire qu’il n’a pas été facile à dompter est un euphémisme et j’ai mis du temps, avant de pouvoir prendre le temps, de me pencher sur tous ces réglages manuels aux noms barbares. Tout ça ne m’aura pas servi que pour mes photos de bouquins, mais aussi pour les quelques rares sorties photos que j’ai pu faire au bout de ma rue dans la forêt, ou lors de notre week-end récent en Bourgogne.

Côté chiffres

J’ai eu un gros ralentissement au niveau lecture à plusieurs moments de l’année, au premier confinement parce que j’ai eu besoin de m’occuper physiquement pour digérer tout ce qu’il se passe, en décembre aussi comme chaque année, mais finalement un article tous les trois jours, ça fait quand même pas mal à la fin de l’année =)

Il y aura donc eu, en 2020 :

  • 84 livres lus
  • 131 articles
  • 6 interviews
  • 10 coups de cœur
  • 6 coups de foudre
  • plus de 160 000 visites (WTF !!!!)

Je voudrais vous remercier de continuer à me suivre toujours plus nombreux, merci pour votre confiance, pour tous ces échanges sur les réseaux sociaux suite à mes chroniques et conseils de lecture. C’est pour ça que je tiens ce blog, pour partager cette passion.

Les services presse

Petite note pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler des services presse, il s’agit de l’envoi d’un roman par une maison d’édition/un auteur à un blogueur ou journaliste, dans le but que le roman soit lu et chroniqué.

Je n’ai personnellement jamais mis en avant mes partenariats ou mes services presse (je défie quiconque de dire, en lisant mon blog, si ce que je lis est lié à un achat personnel ou à un partenariat). Je souhaite aujourd’hui aborder ce point pour être totalement transparente avec les personnes qui me suivent régulièrement et parce que ça me permet aussi de parler « envers du décor », chose que je me garde bien de faire habituellement car je suis là pour lire, et pas pour entrer dans une quelconque polémique, je fuis d’ailleurs toute polémique et tous ceux qui ont tendance à les créer.

J’ai toujours traité l’ouvrage lu, qu’il soit acheté ou envoyé par un partenaire, de la même manière en matière de chronique, et je ne me suis jamais interdite de donner le fond de ma pensée sur une lecture, y compris de manière parfois vindicative mais sans tomber dans le jugement de valeur envers le travail d’un auteur. S’il est confortable et gratifiant d’avoir des partenariats avec les maisons d’édition, j’ai pris la décision de mettre un terme à une majeure partie d’entre eux afin de retrouver la liberté de lire ce que je veux, quand j’en ai envie, et pas en fonction de délais plus ou moins imposés ou des mails pressants parce que le roman est paru il y a 15 jours et que ma chronique n’est pas encore publiée.

De nombreux abandons m’ont incité à réfléchir à mes choix de lecture, et il se trouve qu’au bout d’un moment, quand on reçoit plus de services presse qu’on ne peut en lire, on finit par ne plus lire ce qu’on veut vraiment. Je veux pouvoir acheter un bouquin sur un coup de tête, parce que la couverture me plaît, que le nom de l’auteur m’interpelle ou par pulsion et sans me dire « Anaïs sois raisonnable, t’as 8 mois de retard dans la lecture de tes services presse et ça ne sert à rien d’alourdir encore ta PAL que tu n’es plus en mesure de stocker« . Ce blog et la lecture en général sont des passions, ce n’est pas mon gagne-pain, et je ne souhaite pas être contrainte de quelque manière que ce soit à quoi que ce soit. Je veux que lire reste mon passe-temps, je veux choisir ma prochaine lecture en fonction de mon envie et pas du fait qu’il faut vraiment que je le lise depuis le temps qu’il prend la poussière dans ma PAL. Je suis simplement une lectrice qui donne son avis sur ses lectures, par une journaliste de presse ou une critique littéraire, je n’ai pas pour but de professionnaliser ça, je n’ai pas pour but de tisser un réseau dans le milieu bien au contraire. Je veux juste lire, parler de mes lectures, échanger autour d’elle avec des lecteurs, faire mes photos, ça s’arrête là.

Certaines situations vécues, relatées également, ont contribué à cette décision, et il n’est jamais agréable de recevoir un message privé parce que la chronique n’a pas plu à l’auteur, incapable de se remettre en question, ou à la maison d’édition qui estime qu’une chronique négative ne devrait pas être publiée, ou encore aux fans de l’auteur en question (pour preuve, je n’ai jamais zigouillé quelqu’un qui n’avait pas aimé Qaanaaq par exemple).

La majeure partie de mes partenaires ont toujours fait preuve de bienveillance et de patience avec moi, y compris quand j’avais des mois et des mois de retard dans mes lectures, mais aujourd’hui je ne souhaite plus voir ma PAL s’allonger de X romans par mois, avec parfois, des ouvrages que je n’avais même pas demandés (Ca, c’est boîte à livres direct), ou envoyés directement en Epub par mail, sans même mon consentement. Je ne suis pas une machine, je ne suis pas non plus un panneau publicitaire, et il y aura bien moins de nouvelles parutions cette année qu’il y en a eu les années précédentes. Il m’arrivera bien évidemment d’accepter un ouvrage proposé, mais ça sera à la marge maintenant.

Et en 2021 ?

On ne va pas se mentir, 2020 a été une année compliquée pour beaucoup de monde, et je ne suis pas la seule à être passée par toute une série de sentiments et d’emmerdes. Si je parle assez peu de ma vie personnelle parce que ça n’a rien à faire ici, mis à part ma blessure à la cheville dont je n’ai eu de cesse de me plaindre, l’année a été compliquée sur bien des niveaux mais j’en ressors transformée, avec un détachement dont je ne me pensais pas capable.

Je ne changerai rien en 2021 à ma manière de gérer mon blog et mes réseaux sociaux. Je continuerai de faire des photos qui me plaisent pour mettre en avant mes lectures, en changeant au gré des saisons d’ambiance parce que la photo est quelque chose de vraiment ancré en moi et à défaut de pouvoir en faire à travers le monde, j’ai trouvé là un moyen d’en faire différemment.

Je vais tenter de reprendre les interviews, laissées de côté de nombreux mois en 2020, pour les auteurs francophones que je lirai évidemment, j’vais pas aller interviewer Dennis Lehane non plus ah ah.

Je continuerai de m’extasier sur mes bouquins coups de cœur, à donner mon avis sans ménagement sur ceux que je n’ai pas aimés. Il y aura beaucoup de littérature noire américaine, beaucoup de polars nordiques aussi, et certainement moins d’auteurs français car il y a tellement à explorer ailleurs !

J’ai noué, au fil des années, des contacts très peu nombreux mais très forts avec une poignée de personnes qui font aujourd’hui partie de mon quotidien et tant que je trouverai du plaisir à faire mes photos et à chroniquer, je continuerai ce blog.

Je vous souhaite, à tous, une excellente année 2021. Prenez soin de vous, et je vous souhaite de longues et belles heures de lecture !

8 réflexions au sujet de “Le bilan blog 2020”

  1. Coucou 😊 Merci pour cet article qui résume parfaitement ma façon de penser également. Lire pour le plaisir et non par obligation, voilà la clef pour passer une merveilleuse année de lectures diverses et variées.
    Que 2021 ne change pas dans ta façon d’être, c’est parfait. Car c’est comme ça qu’on aime te voir.
    Bonne année à toi !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Anaïs …. tous mes voeux de bonheur pour une meilleure année dans tous les domaines de votre vie et de celle de votre chéri. Le plein de bonnes lectures et de belles découvertes. Je te suis dans tes lectures et tient compte de tes avis mais comme j’adore aussi de belles histoires … je lis de tout. J’aimes LES livres : de cuisine, de voyages (passionnée comme toi, je suis quand même partie 3X en 2020 en avion) , d’aventures, de développement personnel …J’ai également un groupe privé  » Se nourrir avec les livres » où le but est que chacun puisse faire connaitre ses lectures et que cela donne des idées …simplement ….sans aucune prétention. Si je puis me permettre, dans mon top 10 (tous genres confondus), je te conseillerais « Il reste la poussière » de Sandrine Colette (pas de sang ni de mort mais c’est très noir et les personnages sont malgré tout attachants) et pour sortir de tes habitudes et découvrir autre chose ou quand tu ne sais plus quoi choisir … « Betty » de Tiffany Mc DAniel (ce livre est très dur aussi, cruel mais écrit d’une manière si poétique… et le personnage du père est extra – ordinaire). J’imagine que tu as dû en entendre parler …et je t’invite vraiment à le découvrir …je n’avais jamais lu un livre de ce type) (pas de suspens non plus) . Belle année livresque. Anne de Belgique (ça fait pompeux mais je m’en fous)

    J'aime

Répondre à blackbookspolar Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s