Editions Belfond, Editions Calmann Lévy, Editions Cosmopolis, Non classé

Je les attends… Novembre 2020 !

Octobre est déjà bien entamé, les mois passent et défilent à une vitesse folle, les sorties sont toujours aussi nombreuses, sauf que pour moi cette fois, en novembre, pas grand-chose ne m’inspire ! Ils ne seront que quatre à avoir retenu mon attention, c’est déjà bien vu comme je lis peu ces derniers jours vous me direz !

Et vous, quels sont ceux que vous attendez en novembre ?

– Lisa Jewell – Ils sont chez nous  (Haute Ville Suspense)

Parution le 4 novembre 2020

Certains secrets de famille sont plus mortels que d’autres…

Trois cadavres et un bébé abandonné : c’est la macabre découverte que fait la police dans une belle demeure de Chelsea, celle qu’occupait la famille Lamb. Faute de preuves et de témoignages, les enquêteurs privilégient la piste d’un suicide collectif et l’affaire est classée.

Vingt-cinq ans plus tard, quand Libby hérite de la maison et se voit révéler les circonstances de son adoption, elle se rend sur les lieux pour percer le mystère de ses origines. Accompagnée par Miller, un journaliste qui a enquêté sur cette terrible affaire, la jeune femme va faire des découvertes troublantes. Mais est-elle prête à découvrir l’effroyable secret qu’on lui cache depuis sa naissance ? Elle ignore encore que quelqu’un, quelque part, donnerait cher pour la retrouver…

Ghislain Gilberti – Le sacre des impies (Cosmopolis)

Parution le 5 novembre 2020

TOUT CE QUI A COMMENCÉ DOIT FINIR

1995, Strasbourg voit éclore une organisation qui va mettre au point un système criminel étanche et sécurisé. L’enfance cauchemardesque de ses membres explique les raisons du Mal qui les ronge.
Borderline se dresse comme un seul homme, inéluctable, broyant les concurrences et les luttes internes. Est-il possible que l’officine ait enterré quelques secrets à sa création ?


2011, Cécile Sanchez, qui avait juré de ne plus jamais travailler sur cette affaire, est rattrapée par une conviction. C’est un dernier plongeon pour la commissaire qui va précipiter les événements. Après Sa Majesté des Ombres et Les Anges de Babylone, ce troisième et dernier tome de la Trilogie des Ombres emporte le lecteur dans le passé de ces monstres un peu trop humains et les nouveaux jours qui virent au cauchemar éveillé. Lors de ces allers-retours dans le temps, saura-t-elle mener la lutte contre les Anges déchus de la nouvelle Babylone sans perdre elle-même son âme ?

Avec ce huitième roman, Ghislain Gilberti ferme la subjuguante Trilogie des Ombres avec d’autant plus de violence qu’il nous embarque derrière la ligne jaune, dans le camp des impies, des damnés et des déchus. Ancien tireur de précision, il a quarante-trois ans, habite à Belfort avec ses trois enfants et se consacre à l’écriture.

Emily Elgar – Quelques battements de cœur (Belfond)

Parution le 5 novembre 2020

Meg et Grace Nichols, c’est un peu les pierres angulaires qui cimentent ce petit village de pêcheurs d’Ashford, dans les Cornouailles. Tout le monde aime et aide cette mère célibataire qui a tout sacrifié pour prendre soin, seule, de sa fille Grace, une ado lourdement handicapée et totalement dépendante.
Jusqu’à ce matin d’été : Meg est découverte assassinée dans son lit ; de Grace, il ne reste que le fauteuil roulant, abandonné dans le jardin.
Qui a pu s’en prendre à cette femme admirable ? Quel monstre aurait pu kidnapper la petite sans même emporter son fauteuil ?
Alors que tout accuse Simon, le père de Grace réputé violent et détesté par Meg, Cara, une amie de la jeune fille, enquête aux côtés de Jon, un journaliste local bien décidé à prendre fait et cause pour ce père honni.
Mais c’est une vérité très dérangeante qu’ils s’apprêtent à mettre au jour… Une vérité que tout le monde n’est pas prêt à entendre et qui pourrait bien bouleverser les représentations qui ont cimenté la petite communauté d’Ashford. Qui est le bourreau et qui est la victime dans cette affaire ?

Donato Carrisi – La maison des voix (Calmann-Lévy)

Parution le 4 novembre 2020

Florence, de nos jours. Pietro Gerber est un psychiatre pour enfants, spécialiste de l’hypnose. Il arrive ainsi à extraire la vérité de jeunes patients tourmentés.

Un jour, une consoeur australienne lui demande de poursuivre la thérapie de sa patiente qui vient d’arriver en Italie.
Seul hic, c’est une adulte. Elle s’appelle Hanna Hall et elle est persuadée d’avoir tué son frère pendant son enfance.

Intrigué, Gerber accepte mais c’est alors qu’une spirale infernale va s’enclencher : chaque séance d’hypnose révèle plus encore le terrible passé d’Hanna, mais aussi qu’elle en sait beaucoup trop sur la vie de Gerber. Et si Hanna Hall était venue le délivrer de ses propres démons ?

AVEC LA MAISON DES VOIX, DONATO CARRISI RENOUVELLE LE THRILLER PSYCHOLOGIQUE ET NOUS LAISSE SANS VOIX.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s