Non classé

Ma rentrée polar 2020 !

 

La rentrée littéraire, c’est l’événement annuel qui met le monde littéraire en ébullition, grosso modo d’avril à novembre… Ouais je sais, c’est large hein comme fourchette, mais c’est la réalité ! Les articles commencent à fleurir au printemps, les têtes d’affiche qui sont habituellement mises en avant le sont encore plus et le polar passe la plupart du temps à la trappe dans les médias, à part les très gros auteurs… Cet article n’a pas pour but de recenser toutes les parutions de thrillers ou polars de la rentrée 2020, mais plutôt celles qui m’intéressent moi, personnellement, et que je prévois de lire dans les mois à venir. J’ai voulu dans un premier temps rédiger un article qui couvrirait la période d’août à octobre, mais les éléments concernant les publications d’octobre sont trop peu nombreux pour que je puisse les intégrer à cet article, je prévois donc de publier un article fin septembre qui mettront en avant les nouveautés d’octbre.

Il y a une réelle scène polar, il y a une réelle rentrée polar également et je trouve ça important de mettre en avant ces nouveautés comme on peut, surtout dans une année si difficile pour le milieu de l’édition…

Alors, à vos listes d’achat, il y a du lourd qui arrive !

 

  • Frederic Andrei – L’histoire de la reine des putes (Albin Michel)
L-Histoire-de-la-reine-des-putes
Parution le 30 septembre 2020

Juin 2018, baie de Sausalito, Californie. Sur le chantier d’un quartier de riches maisons flottantes, Nicholas Dennac, ex-journaliste d’investigation devenu charpentier, découvre une mare de sang. Il n’en faut pas plus pour réveiller son instinct.
Dennac va remonter un à un les affluents d’un ruisseau sanglant dont les méandres traversent un vaste scandale industriel lié à l’exploitation d’huile de schiste, le business du siècle dans cette région. Un sang qui poisse et se faufile entre les derricks qui poussent comme des champignons dans une Californie rurale sacrifiée aux plus offrants. Une navigation dangereuse pour Dennac qui le mènera peut-être jusqu’à la source du mal : la Reine des Putes.

Un roman aussi noir et serré qu’un espresso italien, signé Frédéric Andrei, l’auteur de Riches à en mourir et de Bad Land.

 

  • Patrick Bauwen – L’heure du diable (Albin Michel)
L-Heure-du-diable
Parution le 26 août 2020

Chris Kovak est médecin, agoraphobe, incapable de sortir de chez lui. Quand un mystérieux patient le contacte, un compte à rebours meurtrier commence.
Audrey Valenti est lieutenant de la brigade Évangile, spécialiste des crimes du métro. Lorsque le corps d’une inconnue habillée en sorcière est retrouvé sur les voies ferrées, débute la plus incroyable des enquêtes.
Tous deux traquent le diable, un psychopathe monstrueux et insoupçonnable.
Mais c’est le diable qui va les trouver.

Après Le jour du Chien et La Nuit de l’ogre, Patrick Bauwen achève sa trilogie et révèle l’identité de son tueur hors normes.

 

  • Tom Bouman – Dans les brumes du matin (Acte Sud)
Dans-les-brumes-du-matin
Parution le 2 septembre 2020

L’officier Henry Farrell est chargé d’enquêter sur la disparition de Penny Pellings, une toxicomane notoire, à Wild Thyme. C’est le compagnon de la jeune femme qui a alerté la police après avoir découvert leur caravane sens dessus dessous et attendu le retour de Penny, en vain. Il a beau clamer son innocence, tout semble pourtant l’incriminer. Quelques jours plus tôt, Farrell avait en effet été appelé sur les mêmes lieux pour régler leur affaire de violence conjugale.

Au nord de la frontière pennsylvanienne, le corps d’un homme non identifié est bientôt retrouvé dans le fleuve Susquehanna.

Ces deux affaires pourraient bien être liées. Assisté du shérif et de la police du comté de New York, Farrell va devoir sortir de sa zone de confort, infiltrer la jungle urbaine, plonger dans les arcanes du trafic de drogue et arpenter à nouveau les collines du comté de Holebrook.

Avec Dans les brumes du matin, encensé par Dennis Lehane, Tom Bouman nous offre, grâce à une imagerie subtile et des protagonistes fascinants, un polar rural particulièrement efficace, jalonné d’interludes de country blues, de rock et de bluegrass, où l’on suit avec enthousiasme les évolutions de l’enquête.

 

  • Mehdy Brunet – Goliat (Taurnada)
Goliat
Parution le 3 septembre 2020

 

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d’une série de meurtres odieux. David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l’hécatombe. Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme… Et bien plus encore…

 

  • Cécile Cabanac – Requiem pour un diamant (Fleuve Noir)
Requiem-pour-un-diamant
Parution le 17 septembre 2020

Ce matin, la DRPJ de Versailles fourmille déjà. On vient de leur signaler un meurtre…
Malgré la fatigue d’une nuit de planque, la commandant Virginie Sevran est envoyée sur les lieux. Elle ne cache pas son soulagement d’y retrouver son ancien collègue et ami Pierre Biolet, qui a récemment quitté Clermont-Ferrand pour la rejoindre dans cette partie cossue de la région parisienne.
Ensemble, ils découvrent le cadavre de Victor Bardier, bijoutier renommé installé rue du Faubourg-Saint-Honoré, profondément lacéré et baignant dans son sang. Le corps a été déplacé, la scène de crime n’a pas été correctement gelée, quant à la femme de la victime, elle a disparu… Et que dire de cette énigmatique gemmologue russe avec laquelle le joaillier travaillait depuis peu ?
De la place Vendôme au quartier des diamantaires d’Anvers, ce polar nous entraîne dans un monde confidentiel et feutré où, comme les diamants, la vérité comporte bien des facettes.

 

  • Ghislain Gilberti – Le sacre des impies (Cosmopolis)
le sacre des impies
Parution le 17 septembre 2020

 

Quatrième de couverture non communiquée par l’éditeur.

 

  • Sally Hepworth – La belle-mère (L’Archipel)
La-belle-mere
Parution le 20 août 2020

 

Quand le corps de Diana, femme respectée dans sa communauté, est retrouvé, la thèse du suicide est bien vite écartée. Lucy, sa belle-fille, ne ferait-elle pas une coupable idéale ? Un suspense que les fans de Michelle Frances, Paula Hawkins, Phoebe Morgan, B.A. Paris et S.J. Watson vont dévorer !

Avocate appréciée pour son dévouement, Diana se bat pour améliorer le sort des réfugiés, mais elle se montre froide et distante, sinon blessante, envers les siens. Ce dont souffre Lucy, sa belle-fille, qui rêvait de trouver en elle une mère de substitution.
Dix années ont passé, et Diana vient de mourir. Elle se serait suicidée. Mais, à l’autopsie, nulle trace d’un cancer… Qu’est-il donc arrivé à Diana, dont le testament a été modifié peu de temps avant sa mort ?
Avec ce suspense psychologique, dans la lignée des succès de Liane Moriarty, Phoebe Morgan ou B.A. Paris, Sally Hepworth livre le portrait glaçant d’une famille en apparence harmonieuse. En apparence seulement…

 

  • Ragnar Jonasson – Siglo  (La Martinière)
siglo ragnar jonasson
Parution le 3 septembre 2020

Trois jours avant Pâques. Siglufjördur, le village le plus septentrional de l’Islande, repose paisiblement entre les hautes montagnes qui l’entourent. La mer est sereine. La tempête de neige qui couve n’a pas encore frappé ses côtes.
Mais un appel d’urgence réveille l’inspecteur Ari Thór au beau milieu de la nuit. Le cadavre d’une jeune fille de 19 ans vient d’être trouvé, gisant dans la rue principale. Une chute imbécile depuis son balcon ? C’est le plus probable.
Le lendemain, Ari Thór est appelé à la maison de retraite de la petite ville. Un des pensionnaires, qui lutte contre une maladie dégénérative violente, ne cesse d’écrire la même phrase sur les murs depuis qu’il a appris l’accident : Elle a été assassinée.
Le vieil homme a-t-il eu vent de quelque chose ? Ou le souvenir d’une tragédie plus ancienne remonte-il de sa mémoire fissurée ?

La tempête touche Siglufjördur plus rapidement que prévu. Il n’y a bientôt plus ni électricité ni chauffage dans le petit port de pêche. C’est alors que la maison de la victime, comme un ultime signal, est cambriolée. Ari Thór s’évertue désespérément à rassembler les pièces du puzzle, tandis qu’une vérité innommable émerge peu à peu du blizzard.

 

  • Hervé Jourdain – Terminal 4 (Fleuve Editions)
Terminal-4
Parution le 27 août 2020

Aux abords de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, alors que le soleil n’a pas commencé à pointer, les pompiers se démènent pour étouffer les flammes qui ravagent une dizaine de voitures. Ce qu’ils ne savent pas encore, c’est que dans le coffre de l’une d’elles, un cadavre carbonisé les attend…
Lola Rivière et Zoé Dechaume, conduites dans les environs par les hasards d’une autre enquête, arrivent sur place les premières. Déterminées à résoudre cette affaire, les deux jeunes femmes vont rapidement s’apercevoir que l’aéroport est une zone qui cristallise de nombreuses tensions. Conflits entre taxis et VTC clandestins, militants installés à proximité des pistes pour s’opposer au projet du nouveau terminal, et luttes politico-économiques autour de la pollution atmosphérique générée par l’aéronautique, les enjeux sont nombreux et les fils à démêler ne manquent pas pour atteindre la vérité…

Hervé Jourdain – Tu tueras tous les secrets (Pocket)

 

  • David Joy – Ce lien entre nous (Sonatine)
Ce-lien-entre-nous
Parution le 3 septembre 2020

 » Joy a tout d’une future légende américaine.  » Le Point

Caroline du Nord. Darl Moody vit dans un mobile home sur l’ancienne propriété de sa famille. Un soir, alors qu’il braconne, il tue un homme par accident. Le frère du défunt, connu pour sa violence et sa cruauté, a vite fait de remonter la piste jusqu’à lui. Un face à face impitoyable s’engage alors.

Avec Ce lien entre nous, David Joy esquisse un nouveau portrait noir des Appalaches. Quelle rédemption pour ces régions violentes et magnifiques, réduites au désespoir ? Seul un grand écrivain est capable de nous donner une réponse.

 

  • Jérôme Loubry – De soleil et de sang (Calmann-Lévy)
De-soleil-et-de-sang
Parution le 2 septembre 2020

Dans ce quartier chic de Port-au-Prince s’élèvent de belles demeures de pierre entourées de palmiers, de flamboyants et d’arbres orchidées. C’est là que, pour la deuxième fois en une semaine, un couple est retrouvé assassiné dans sa chambre. Deux corps mutilés gisant au pied du lit conjugal. La presse titre déjà sur une série de « crimes vaudous ».
Pourtant l’inspecteur Simon Bélage refuse de tomber dans la superstition. Sur cette île, la corruption et le trafic d’enfants font plus de ravages que le terrible Baron Samedi, le dieu des morts. Simon sait avec certitude que ces crimes sont l’oeuvre d’un être de chair et de sang. Et tous les indices convergent vers un orphelinat fermé depuis près de vingt ans, surnommé la « Tombe joyeuse ».
Mais Simon devrait prendre garde. En Haïti, ignorer les avertissements des esprits, qu’ils soient vrais ou faux, peut se révéler dangereux…

 

 

  • Jacques Saussey – Cinq doigts sous la neige (Cosmopolis)
Cinq doigts sous la neige
Parution le 27 août 2020

Marc Torres, écrivain à succès, vit seul avec son fils dans un immense domaine isolé dans les bois.
Alexandre a été très perturbé par le décès de sa mère, cinq ans plus tôt. Plongé dans son travail pour tenter d’oublier la douleur du deuil, Marc ne l’a pas soutenu comme il l’aurait dû.
Lorsque son fils lui demande l’autorisation d’inviter des amis chez eux pour son dix-huitième anniversaire, Marc ne peut refuser, même s’il craint les débordements des jeunes.

Pendant la fête, le ciel se couvre très vite au-dessus des sapins noirs. Bientôt, la neige bloque les accès à la montagne et verrouille la quinzaine d’adolescents chez les Torres au cœur de la forêt silencieuse.

Marc est inquiet. Alexandre est un garçon fragile. Il va devoir le protéger des autres, mais aussi de lui-même.

À tout prix.


 

Et vous, quels sont les polars que vous attendez pour les semaines à venir ?

7 réflexions au sujet de “Ma rentrée polar 2020 !”

    1. Il est bien Goliat ? Je vais le lire prochainement mais j’attends un peu car il se passe en Norvège, et je devrais y être en ce moment s’il n’y avait pas le Covid et la cheville… J’ai grave les boules avec je fuis tout ce qui est en lien avec la Norvège 😬

      J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s