Editions Pocket, Italien, Prix Nouvelles Voix du Polar 2020

Prix Nouvelles Voix du Polar 2020 – Sur le toit de l’enfer d’Ilaria Tuti

Il est temps pour moi de vous parler du dernier ouvrage de la sélection du Prix Nouvelles Voix du Polar 2020. J’ai lu ce livre en 2018 et pourtant je m’en rappelle encore relativement en détail car c’est un livre qui m’a vraiment plu à l’époque et pour lequel j’avais eu un petit coup de cœur.

Je ne vais pas copier ma chronique dans sa totalité mais en mettre uniquement un extrait comme je l’ai fait pour L’empathie d’Antoine Renand.

Parlons à nouveau aujourd’hui de Sur le toit de l’enfer, d’Ilaria Tuti, publié chez Pocket.

Pour lire ma chronique complète, cliquez ici.

Un livre à ne pas manquer !

Tu sais qu’il y a de très fortes chances que le bouquin te plaise quand tu le commences et que tu n’arrives pas à le lâcher après trois pages lues. Habituellement je n’arrive pas à comprendre comment un auteur fait pour m’embarquer aussi rapidement dans un intrigue, ici par contre, j’ai tout de suite compris ce qui a fait que j’ai littéralement plongé dans les profondeurs de ce livre. Ilaria Tuti a réussi, en quelques lignes, quelques pages seulement, à planter son décor de manière à créer une sorte « d’aura » à son intrigue, où l’environnement prend une place importante, créant ainsi une bulle dans laquelle le lecteur se retrouve enfermé sans possibilité d’en sortir. L’ambiance est lugubre, malsaine, j’allais dire pesante mais c’est un doux euphémisme par rapport à ce que j’ai ressenti durant ma lecture. Ce n’est pas un livre d’épouvante, et pourtant je me suis sentie mal par moment tant le sentiment d’angoisse était présent en moi (et là Monsieur Serial Lecteur me voit débarquer dans le salon « je viens lire en bas avec toi parce que j’ai trop peur toute seule dans la mezzanine hein…« ). A la manière des auteurs nordiques, l’environnement, le paysage et les lieux prennent beaucoup de place, accentuant la tension narrative d’un livre qui porte déjà en lui tous les codes du thriller.

Un thriller absolument captivant, qui a réussi haut la main le très difficile exercice que de passer après la lecture du dernier livre de mon auteur chouchou ! Une histoire sombre, une écriture profonde et des émotions à fleur de peau, Sur le toit de l’enfer est un magnifique thriller que je vous recommande chaudement !


L’histoire (4ème de couverture)

Dans les montagnes sauvages du Frioul, en Italie, le commissaire Teresa Battaglia, la soixantaine, la langue acérée et le cœur tendre, est appelée sur les lieux d’un crime pour le moins singulier : un homme a été retrouvé mort, les yeux arrachés. A côté de lui, un épouvantail fabriqué avec du cuivre, de la corde, des branchages… et ses vêtements ensanglantés.Pour Teresa, spécialiste du profilage, cela ne fait aucun doute : le tueur frappera à nouveau. Elle va devoir rassembler toute son énergie et s’en remettre à son expérience pour traquer cette bête humaine qui rôde dans les bois. Si tant est que sa mémoire ne commence pas à lui faire défaut…

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s