Fleuve Editions, Polar/thriller français

Regarde – Hervé Commère

Voilà 15 jours que je n’ai rien publié ici, et pour cause, j’ai enfin pu m’aérer quelques jours en vacances dans le Lubéron et je n’ai vraiment pas beaucoup lu là-bas… Le retour a été rock’n’roll avec beaucoup de choses à faire et voilà que j’arrive enfin à me poser sur mon blog pour rédiger mes articles en retard. Je vais donc être très prolifique dans les jours à venir… =)

J’ouvre le bal des nouveaux articles avec un auteur français que j’ai découvert pour la première fois il y a deux ans lors de ma lecture de Sauf, un roman un peu inclassable qui m’avait propulsée dans l’univers si particulier de l’auteur.

Je vous parle aujourd’hui de Regarde, d’Hervé Commère, paru récemment chez Fleuve Editions.

L’histoire (4ème de couverture)

Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu’au braquage raté d’une bijouterie en Espagne, au cours duquel les deux amoureux se sont fait prendre. Mylène n’a jamais revu Pascal : il a été poignardé dans sa cellule un soir.
Aujourd’hui, Mylène est libre. Elle travaille dans un dépôt-vente en banlieue parisienne, et vit dans une chambre de bonne. Parfois, le temps d’un week-end, elle loue un appartement quelque part, et s’imagine une autre vie. Celle qu’elle aurait pu avoir si elle n’avait pas commis les mêmes erreurs. Elle rêve.
Ce week-end pourtant, Mylène ne rêve pas : dans la roulotte qu’elle a louée, tout la ramène à Pascal. Les meubles, les objets, il y a même une photo de lui au mur. Cela semble inconcevable, mais on dirait qu’elle est chez lui.

« Alors regarde, regarde un peu
Tu verras tout c’qu’on peut faire si on est deux »

Si je devais résumer en quelques mots mon ressenti pour les lecteurs qui auraient envie de connaître mon avis sans avoir à se coltiner 10 minutes de lecture parce que je suis très bavarde, je te dirais juste : tu prends les mêmes ingrédients, et la magie opère…

Mon cher lecteur, si tu cherches un roman feel good pour te remonter le moral, trace ta route parce que ce n’est pas ce que tu vas trouver ici. Les histoires d’amour, tu le sais, c’est pas vraiment mon truc niveau lecture, et pourtant l’auteur a réussi à me captiver avec cette histoire d’amour qui a mal fini et qui a laissé Mylène, le personnage principal, dans un état d’abattement et de souffrances effroyables. Grâce à une écriture empreinte d’émotions, de sensibilité, de pudeur aussi, Hervé Commère a réussi à m’absorber complètement, à m’émouvoir, sans pour autant me faire tomber dans l’apitoiement ou dans le pathos larmoyant. Il va chercher plus loin que les émotions en surface, il va fouiller bien au fond de toi, pour t’impliquer dans ta lecture, pour créer un lien solide avec ses personnages, et pour que cette histoire reste imprégnée en toi. J’ai souffert, ah ça oui j’ai souffert durant ma lecture, car je me suis tellement sentie empathique envers Mylène que je me suis imaginée à sa place, devant vivre le reste de mes jours après la mort de l’amour de ma vie. Comment se remettre d’un tel drame, et comment continuer ? Comme refaire surface et voir à nouveau la vie belle comme elle peut l’être ?

Le salut viendra peut-être de cette lueur d’espoir : au hasard d’une location de vacances, Mylène découvrira un jour dans son logement ce qui lui semble être des preuves que son Pascal n’est pas mort. S’en suivra alors une quête semée d’embûches, pour tenter d’y voir plus clair dans ses découvertes et pour faire la lumière sur ce mystère. Elle ne sera pas seule dans cette bataille, elle sera au contraire bien accompagnée par les quelques amis qu’elle a dans sa nouvelle vie à Paris, cette amitié consolidant comme du ciment les bases fragiles de sa nouvelle vie, et qui constitue un peu le rayon de soleil de cette intrigue, et dans toute cette souffrance.

L’auteur vous baladera tantôt entre le temps présent où Mylène cherche la vérité, tantôt dans une partie narrative consacrée à la vie d’avant de Mylène, de son mariage avec son premier mari jusqu’au braquage qui a mal tourné, vous découvrirez aussi ses conditions de détention, le jour où elle a appris la mort de Pascal et qui constitue un peu le Ground Zero de sa vie. Il y a un avant et un après Pascal, il y a le vide de l’absence que rien ni personne n’est capable de combler, c’est ce qui m’a vraiment bouleversée et qui fait que je retiendrai cette lecture encore longtemps.Les amateurs du thriller pur y trouveront aussi leur compte, la tension narrative s’accentuant au fil des pages, les rebondissements auront été judicieux placés pour redonner un coup de fouet à l’intrigue pour ne jamais la laisser retomber.

Le mot de la fin

La patte de l’auteur, c’est d’écrire un roman mêlant habilement le thriller à la littérature blanche, et de te mettre les émotions en charpie. Quelle intensité, quelle puissance des émotions, quelle écriture incroyable !

Hervé Commère nous prouve qu’il n’y a pas besoin de cliffhangers à chaque chapitre et un rythme démentiel pour nous charmer et nous lessiver.

Je recommande chaudement, mais sers-toi un verre de rhum et n’oublie pas ton paquet de mouchoirs, ça peut aider par moment !

4 réflexions au sujet de “Regarde – Hervé Commère”

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s