Bilans livresques, Coup de coeur, Editions Belfond, Editions De Saxus, Editions Hugo Thriller, Editions Lajouanie, Editions Nouveaux Auteurs, Editions Points

Bilan lecture – mai 2020

Le mois de mai est passé à la vitesse de la lumière… Entre le télétravail, le retour en agence quelques jours par semaine, la lecture, le jardin, et surtout les vadrouilles/randos à moins de 100km dans ma campagne Lorraine… J’ai bien lu durant ce mois ensoleillé, mais je n’ai toujours pas eu le temps de faire les interviews que je voulais, cette section est à l’arrêt complet pour l’instant sur mon blog ; je m’y remettrai un jour, mais quand ?=)

J’ai donc lu 8 bouquins en mai, mais n’en ai chroniqué que 7. Celle qui manquera ici est Et les vivants autour, de Barbara Abel. Je pense publier la chronique courant de semaine prochaine.Sur ces 8 bouquins, deux coups de cœur, c’est rare sur un seul mois, deux déceptions aussi, et de belles découvertes !

Ah punaise c’était calme hein… Un polar à l’ancienne, ça passe ou ça casse chez moi. Et là c’est même pas que ça a cassé, c’est que ça n’a jamais pris ! Ennui total, impossible de m’intéresser au milieu de l’art qui est omniprésent dans ce bouquin, impossible de me raccrocher à quoi que ce soit, je me suis noyée dans les 200 pages de ce roman heureusement ultra court mais déjà trop long quand on s’ennuie. Plus, je n’aurais pas continué…

J’ai trouvé le Harlan Coben français !

C’était long, mais long !

John Douglas explique comment il a pu intégrer le FBI. Ok, c’est bien, ça peut être parfois intéressant, mais c’est trop long. Je me suis dit « Anaïs, espèce de barbare, contiens-toi un peu et prends ton mal en patience, tu peux pas avoir de la tripaille sanguinolente tout de suite dès la première page. » Bon, soit… Il y a bien l’évocation par-ci par-là de certains célèbres serial killers et de leurs méfaits, mais noyés dans la masse comme ça… Ça manque cruellement de profondeur, de détails. Ben ouais quoi, avouez qu’il y a quand même un côté voyeur quand on lit ce genre de bouquin ! Ça titille la case un peu honteuse et primaire en toi, t’as envie d’en savoir plus, de les voir cracher leur ignominie à tous ces zinzins de l’espace qui ont massacré des gens !

Rob Hart nous décrit ici le monde de demain, un avenir très proche dans lequel nous avons déjà un pied. Pour le meilleur et pour le pire.

Moi qui travaille aux côtés de personnes en recherche d’emploi, parfois brisées physiquement et/ou moralement par leur entreprise à qui ils ont tout donné pour finir sur le carreau, ce roman a trouvé un écho très fort en moi, et une compassion certaine aussi.

En chasse ! est un polar, un vrai, et l’auteur s’en est appropriés les codes (enquête, investigations, fausses pistes, rebondissements, enfin tu vois quoi, tout ce que tu trouves dans tous tes polars) en y ajoutant quelque chose de plus, et qui manque cruellement aux ouvrages du genre, tous calibrés de la même manière et dont on aura tout oublié quinze jours plus tard : il y a ajouté de l’humanité.

Je dégaine « L’alerte coup de cœur », et peut-être même « Coup de foudre » d’ailleurs !Nicolas Koch a tout d’un grand. Il est l’un des auteurs émergents les plus talentueux de la scène littéraire française et j’espère qu’un jour il trônera bien en évidence en tête de gondole de nos librairies.

Il y a vraiment quelque chose d’intéressant dans l’écriture de Gwenael Le Guellec, une sorte de noirceur, de profondeur, d’authenticité voire même de poésie par moment. Pas la jolie poésie qui te donne envie d’aller ramasser des pâquerettes hein j’te rassure, mais quelque chose de plus sombre, de plus morose, qui te colle à la peau comme cette fichue pluie brestoise.

Un roman visuel, qui prend son temps, et une jolie découverte.


Et en juin ?

En juin…. Ben j’me tire en vacances =) Enfin, après 6 mois !!! (c’était THE information primordiale qu’il fallait que je partage avec vous !)

Côté lecture, je vous ai concocté une petite sélection de polars qui doivent sortir en juin.

À très vite, je vous souhaite de très bonnes lectures !

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s