Bilans livresques, Editions Hugo Thriller, Editions Le livre de poche, Editions Métailié Noir, Editions Pocket, Editions Ring

Bilan lecture – Juin 2019

Un mois très chargé avec pas moins de 9 lectures ! Je ne vous parlerai que de 7 thrillers dans ce bilan, les deux autres livres seront abordés d’ici quelques semaines car il s’agissait de manuscrits.

Bon mois lecture dans l’ensemble, j’ai assez peu de déceptions à vrai dire niveau lecture car je choisis les livres que je lis en fonction de mes goûts. Deux rendez-vous manqués malgré tout, ça arrive, rien de dramatique, la vie d’un lecteur n’est pas linéaire 🙂

La découverte majeure de mon mois de juin (de l’année ? ) a été celle de l’auteur Laurent Obertone, son écriture a été pour moi un coup de cœur comme ça fait longtemps que je n’en avais pas eu, et je vais enchaîner très rapidement avec ses autres ouvrages, notamment Guerilla qui y passera dès le mois de juillet.

Vous avez été très, très, très nombreux à lire et à réagir à mon article « Les polars qui vont vous faire voyager« , j’essaierai à l’avenir de vous proposer un peu plus d’articles du genre, sur différents thèmes.

Juin a été également le mois où j’ai soufflé ma troisième bougie en tant que blogueuse. Encore une fois, merci à tous pour votre fidélité et vos gentils mots à cette occasion.

Bon par contre j’ai un peu ramolli niveau interview faute de temps, une seule publiée, celle de Vincent Hauuy, mais je vais m’y remettre dès juillet, c’est promis !

Trêve de bavardages, place au bilan ! 

Je recommande… Ou pas !

 

« Les romans post-apocalyptiques ne sont pas forcément ceux que je préfère, mais quand il y a assez de suspense et de crédibilité pour que j’y crois, ma foi ça passe plutôt pas mal. Le rendez-vous est manqué cette fois entre cette auteure et moi, ça arrive, mais je tenterai à nouveau d’en lire un d’elle parce que j’y ai néanmoins trouvé mon compte au niveau de son style d’écriture, très travaillé très différent de la narration classique, et que j’ai bien envie de voir ce que ça donne sur un autre roman et avec une autre intrigue.« 

« Agréablement surprise de ce changement de cap, j’aime quand un auteur ne s’enferme pas dans un même style et qu’il prend des risques pour bousculer son lectorat, en allant sur un terrain sur lequel on ne l’attendait pas.Le plus abouti, le plus mature du point de vue de l’écriture, le plus enivrant des livres de Vincent Hauuy, je ne peux que vous le recommander chaudement !« 

« Vous dire que c’est remarquablement bien écrit est un euphémisme, Laurent Obertone a l’art et la manière d’insuffler des émotions palpables, une lourdeur et une atmosphère anxiogène incroyables. J’ai aimé cette sensibilité exacerbée qui émane de ces 300 pages, il ne se contente pas d’écrire de matière méthodique comme s’il rédigeait un article de journal, il plonge et vit son enquête de l’intérieur, il s’implique émotionnellement en elle pour essayer de comprendre. Cette sensibilité m’a ébranlée et charmée en même temps, les mots sont choisis, pas de place au hasard ni au superflus, c’est poignant et je ressors de cette lecture avec un véritable coup de cœur pour un style d’écriture.« 

  • Laurent ObertoneUtøya (Ring)

« Subjuguée, fascinée, mortifiée. Quel talent chez cet auteur, quelle écriture puissante et redoutable ! Monsieur Obertone, vous avez une nouvelle grande fan !« 

  • Lilja SigurðardóttirLa cage (Métailié)

« Lilja Sigurðardóttir est, je pense, l’auteure islandaise qui se démarque le plus de ses homologues car elle ne cherche pas vraiment à rentrer dans le schéma classique du polar nordique, elle s’en dégage, pour nous proposer des intrigues résolument modernes et actuelles.La cage est plus un roman d’atmosphère qu’un thriller, le suspense est justement dosé et ce roman clôture admirablement bien cette trilogie.Je vous le recommande, d’autant plus si les pays nordiques vous intéressent ! Et j’espère d’ailleurs qu’elle continuera à être traduite en France.« 

« J’ai apprécié ma lecture sur le moment, du moins elle ne m’a pas été désagréable mais finalement quand j’y réfléchis je me rends compte qu’il n’en restera rien d’ici quelques semaines. J’ai l’impression que je ne suis pas touchée par ce qu’écrit Sandrine Destombes, ce sont des lectures plutôt passives pour moi. Je ne trouve pas ses livres désagréables mais ils ne me transportent pas forcément. Il y a bien quelques scènes qui tabassent qui ont éveillé mon attention mais je n’ai pas eu le déclic qui aurait pu me faire passer ce livre de « ça passe bien » à « il est bien c’bouquin ». »

« Il y a des livres dont on ne parle pas assez, celui-ci en fait partie !

Ami lecteur, toi qui as envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires, laisse une chance à ce bouquin et fais lui petite place dans ta bibliothèque !

Parfait équilibre entre investigations, actions et passages plus légers, Comme des bleus est un roman court qui se lit d’une traite, idéal pour un moment de détente pendant les vacances qui approchent, et à un prix tout doux car il s’agit d’un livre de poche.

Marie Talvat et Alex Laloue soufflent un vent de fraîcheur sur le polar français, et quelque chose me dit qu’on n’a pas fini d’être étonnés, et enchantés, par la nouvelle génération d’auteurs français !« 


Et juillet ?

Pas de vacances pour moi le mois à venir, je continue à mon rythme de lecture et de chroniques habituel. Je publierai quelques interviews prévues depuis quelques temps, et je vais  faire ma première lecture (et chronique) commune, avec ma copine blogueuse Angie du blog Culturez-moi. Les sorties vont être peu nombreuses durant les deux mois à venir, de quoi dégommer un peu ma PAL qui s’allonge au-delà de l’infini =)

Très bon mois de juillet à tous, bonnes vacances aux chanceux qui vont partir, et à très vite pour de nouvelles aventures littéraires !

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s