Editions De Saxus, Polar/thriller français

Le maître des Limbes – Olivier Bal

Olivier Bal est un auteur que je suis fidèlement depuis le tout début de sa carrière, car j’ai eu un énorme coup de cœur pour son livre autoédité Mille morts en 2016, et il est un des rares écrivains (avec Chattam et King) à réussir à me faire lire des livres pas complètement ancrés dans la réalité, et avec une dose de fantastique.Je vous ai parlé l’an dernier de son premier livre publié chez De Saxus, Les limbes, il avait été une excellente découverte pour moi, et j’ai décidé de continuer à suivre cette série pour voir si mon attrait se confirmait ou non.Il n’est pas nécessaire d’avoir lu Les limbes pour découvrir celui-ci, mais c’est toujours mieux de les lire dans leur ordre de parution, d’autant plus que Les limbes vient de paraître en format poche chez Pocket, et qu’il constitue une très bonne mise en bouche avant ce second opus.Je vous parle aujourd’hui du dernier roman d’Olivier Bal, Le Maître des Limbes, publié tout récemment chez De Saxus.

L’histoire (4è de couverture)

Le Maître des Limbes : vos rêves lui appartiennent.
Un roman vertigineux, entre le récit d’espionnage, le thriller et le fantastique,
Que se passe-t-il réellement lorsque vous vous endormez ? Quand vous plongez au cœur de vos rêves, êtes-vous certain de ne pas être manipulé ?
Il existe, aux quatre coins du monde, certains individus dotés d’une incroyable aptitude : ils peuvent contrôler les rêves des autres.
En tentant de percer le secret de nos songes, plusieurs personnages vont faire une découverte qui pourrait changer à jamais le cours de l’histoire.
Lee, une journaliste, enquête sur le virus du Marchand de sable, une étrange épidémie qui ne touche que des enfants.
Gabriel, un adolescent narcoleptique isolé des autres, a la sensation qu’il peut visiter et modifier les rêves d’inconnus.
James, à la tête de l’empire pharmaceutique ONIR, poursuit en secret des expériences débutées trente ans auparavant…
Tandis que la CIA et la NSA se mènent une guerre secrète pour obtenir le contrôle des Limbes, au plus profond de leur sommeil, nos héros devront choisir leur camp. Une bataille se prépare, car qui contrôlera les rêves, contrôlera le monde.

Essai transformé !

Dire que je suis sortie de ma zone de confort durant cette lecture est un euphémisme, car Le Maître des Limbes est un roman à mille lieux de ce que je lis habituellement et qu’il a fallu que je m’ouvre à un univers totalement différent pour en apprécier toute sa saveur. Je vous avoue avoir eu un moment de panique en voyant le nombre de pages, car, un peu de fantastique, oui, trop, au secours ! Mais finalement quand c’est bien écrit, et que ça me semble assez convaincant pour que j’y crois, et bien ça passe tout seul !

Oscillant entre rêve et réalité, surnaturel et éléments d’intrigue bien concrets, l’auteur a réussi à la perfection le difficile exercice d’écrire un ouvrage se situant à la frontière de plusieurs genres littéraires : le thriller, le thriller fantastique, le roman d’espionnage et même un soupçon de roman d’anticipation, rien que ça !

Véritable plongée dans le monde des rêves, du contrôle des rêves, Le Maître des Limbes est un ouvrage tentaculaire, aux multiples ramifications, qui a manqué de me griller quelques neurones, et pour cause : multiplicité des lieux, des périodes (on passe quand même de chapitres se situant au XVIè siècle à d’autres qui se déroulent en 2008 et en 2038), nombreux personnages qui naviguent entre les différentes époques, entre les différents lieux aussi, entre la réalité et le monde des rêves, multiples narrateurs, bref vous l’aurez compris, l’auteur n’aime pas les chose simples ! Et tant mieux pour nous d’ailleurs ! Pas une seconde d’ennui, une action sans cesse renouvelée grâce à des rebondissements, des jeux de fausses pistes, des personnages très travaillés et décortiqués sur les plans personnels et psychologiques.

Le langage très imagé contribue à nous immerger complètement dans l’intrigue, c’est un vrai monde parallèle qui se met en place sous nos yeux et dans lequel nous évoluons, prisonniers nous aussi des limbes… on en reviendrait même à confondre rêve et réalité à certains moment. Je n’ai ni une très grande culture cinématographique, ni au niveau des séries, mais je n’ai pas pu m’enlever de la tête la série Stranger Things que je suis assidûment, et bien que les deux intrigues n’aient rien à voir entre elles, ce roman se situe dans la même lignée que la série. Je le verrais bien adapté en série d’ailleurs, ce bouquin (Netflix, si tu me lis...)

Il est question aussi de sujets plus terre-à-terre, qui rendent cet ouvrage crédible : le pouvoir, la folie des Hommes et des évolutions scientifiques, l’amitié, la narcolepsie…

Le mot de la fin

Si vous avez, comme moi, quelques problèmes avec votre sommeil et que vous êtes également régulièrement hantés par des cauchemars, cette lecture ne va pas forcément vous apaiser =)

Comme je vous l’ai dit dans ma chronique sur Les limbes, il en faut du talent, pour me tenir aussi longtemps avec un roman fantastique. Olivier Bal est un des auteurs les plus prometteurs de sa génération, et je ne doute pas de la place qu’il va occuper dans les mois et années à venir dans le paysage littéraire français.

Bon Olivier, maintenant tu es prié de m’écrire un vrai polar ! =)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s