Editions Albin Michel, Polar/thriller nordique

Octobre – Soren Sveistrup

Envie de thriller nordique en ce moment, donc j’enchaîne les découvertes, peu importe le pays, pourvu que ça soit au nord !Il y a eu une sacrée émulsion autour de ce bouquin dès l’annonce de sa parution, car visiblement, l’auteur est connu pour avoir créé une excellente série, The Killing. J’ai une culture ciné et télévisuelle proche de celle d’un nomade qui vivrait sans électricité en plein désert, et forcément, moi ça ne me disait rien du tout ! Je partais donc sans à priori négatif ou positif, et la découverte a été excellente.

Je vous embarque aujourd’hui pour le Danemark, et vous parle d’Octobre, de Soren Sveistrup aux Editions Albin Michel.

L’histoire (4è de couverture)

Le premier thriller du créateur de la série culte The KillingDébut octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

Smuk opdagelse !

On le sait, les thrillers nordiques ne sont pas ce qu’il y a de plus rythmé, en temps normal, au niveau de l’intrigue… Je dis bien, « en temps normal » car Octobre marque une différence majeure avec une bonne partie des polars nordiques, en étant résolument plus dynamique que ce qu’on a l’habitude de trouver dans cette littérature, et heureusement d’ailleurs, car 640 pages, c’est très long s’il ne se passe rien !

L’auteur danois nous plonge dans une enquête complexe, sur les traces du meurtrier d’une femme apparemment sans histoire. Cette enquête aurait pu être d’une triste banalité, sans la découverte sur la scène de crime des empreintes de la fille d’une Ministre, disparue un an plus tôt. De là débute l’enquête, aux côtés de deux flics que tout oppose et qui vont devoir bosser ensemble. Le duo est plutôt sympathique, et bien qu’ils ne soient pas très fouillés sur le plan personnel et psychologique, j’ai apprécié les côtoyer durant ma lecture.

Côté intrigue, Octobre est un vrai bon polar, respectant tous les codes du genre : multiples personnages, plusieurs intrigues qui vont converger vers une seule et même affaire, une bonne dose d’action, de rebondissements et de mystères ! 10/10 pour Soren Sveistrup, l’exercice est parfaitement réussi !Je suis dans une période où je n’ai pas envie de lire des pavés, et même si j’ai ressenti un petit essoufflement vers le milieu du livre, l’intrigue est repartie de plus belle et je n’ai pas vu passer les 300 dernières pages ! Les chapitres courts, voire très courts, créent un état d’urgence permanent, permettant aussi de faire intervenir des éléments perturbateurs de manière régulière pour relancer notre attention.

D’ailleurs le gros point positif de ce bouquin, c’est l’influence du métier de scénariste de l’auteur et qui transpire à chaque page : description des paysages et de l’environnement, description des scènes de crime, personnages forts, marquants, cliffhanger… Octobre ferait une très bonne série policière !

J’ai apprécié le fait que l’auteur ancre cette intrigue policière dans un contexte sociétal fort, nous permettant ainsi de nous familiariser avec la police danoise, les relations qu’elle peut entretenir avec d’autres entités (notamment Interpol), et d’autres sujets que je ne souhaite pas développer ici histoire de ne pas vous spoiler l’intrigue.

Le mot de la fin

Je ne regarderai plus jamais les marrons au marché de Noël en Allemagne de la même façon après avoir lu Octobre 🙂

Le journal Le Parisien a classé ce livre récemment comme « Polar nordique à lire absolument », et je pense qu’il sera un incontournable de cette année 2019 !

Une vraie belle découverte pour moi, même si ce n’est pas allé jusqu’au coup de cœur.

Je recommande !

2 réflexions au sujet de “Octobre – Soren Sveistrup”

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s