Déceptions, Editions Pocket

L’appel du néant – Maxime Chattam

Au jeu des 7 familles, je demande la fille qui se prend en photo, toute souriante, avec Maxime Chattam, et qui rédige une chronique vraiment pas sympa sur un bouquin de lui une semaine après… Je n’y peux rien, L’appel du néant et moi, ça ne l’a pas fait du tout…

Comme d’habitude, je vais vous dire ce que j’en pense sans forcément remuer le couteau dans la plaie, mais il est important pour moi de vous faire part de mon ressenti même quand il est négatif.

Je vous parle aujourd’hui de L’appel du néant, de Maxime Chattam, publié chez Pocket.

L’histoire (4è de couverture)

Tueur en série…
Traque infernale.
Médecine légale.
Services secrets.
… Terrorisme.
La victoire du Mal est-elle inéluctable ?

Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.

Mais que s’est-il passé ?

Ben… Rien… Rien de rien…

Je partais confiante parce que ma copine Charlène et mon pote Nico l’avaient adoré il y a quelques mois, et je me disais que ça ne pouvait que bien se passer entre nous vu qu’il était la suite de l’excellent Conjuration primitive (un des bouquins les plus marquants de ma vie de lectrice !) et de La patience du diable. Finalement, la mayonnaise n’a jamais pris, et j’ai décidé d’arrêter mon livre à la moitié parce que je ne me voyais pas enchaîner avec les 350 pages restantes…. Concrètement, en 305 pages, il y a eu un cadavre, l’enquête et… Rien.

Si le livre démarre de manière relativement classique, mais efficace, par la découverte d’un cadavre sur une voie ferrée, je n’ai trouvé aucun intérêt à l’enquête qui était menée par la suite. J’ai ressenti trop (trop trop trop) de longueurs, trop de clichés, ça se lit ok, c’est du Chattam, c’est bien écrit, mais il manquait le p’tit coup de fouet nécessaire pour que je plonge dans l’intrigue correctement et finalement j’ai trouvé ça… Plat… Tout est trop prévisible, Maxime Chattam a tellement mis la barre haute avec certains de ses livres que je n’arrive pas à lui passer un ouvrage plus commun. J’ai préféré arrêter, parce que j’ai trouvé le temps trop long, et que je veux garder le plaisir de lecture sans devoir me forcer.

Bref, un gros flop pour moi ! Ça ne m’empêchera pas de découvrir ses prochains livres, j’ai d’ailleurs adoré Le signal paru en début d’année, mais pour l’instant… Next !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s