Editions Eaux Troubles, Polar/thriller français

Le voyage de Madison – Chris Loseus

Je rattrape mon retard énorme dans mes chroniques, et c’est près de 3 semaines après avoir terminé ce livre que je vous en dévoile aujourd’hui la chronique.

Je suis Chris Loseus depuis que j’ai découvert Bill, un de ses précédents titres, et parce qu’il a fait partie du projet Phobia dans lequel j’ai été impliquée il y a plusieurs mois de ça. Le voyage de Madison est aujourd’hui son premier roman publié, et c’est une franche réussite !

Je vous parle aujourd’hui du livre Le voyage de Madison, de Chris Loseus publié aux Editions Eaux Troubles.

L’histoire (4è de couverture)

Détroit, une soirée de février 2016.

L’amant de Madison Espino est sauvagement assassiné devant elle. Trois ans plus tard, hantée par ce tragique souvenir, elle se rend auprès de sa mère mourante à San Diego. Commence alors un étrange road trip jalonné par une série de meurtres à travers plusieurs états. Tous avec la même signature, une large ouverture sous la gorge…

Et si l’assassin disparu trois ans plus tôt était à sa poursuite ?

Un huis clos à bord d’une vieille Chevrolet Camaro…

Des portes à pousser et des tiroirs à ouvrir…

Celles des chambres à coucher.

Des apparences tombent, la vérité se révèle.

 

On the road !

C’est dans un huis clos peu banal que nous emmène Chris Loseus dans Le voyage de Madison. Nous partons sillonner les routes des Etats-Unis à bord d’une vielle Camaro, aux côtés de Madison, jeune femme fragile à la vie un peu cabossée, marquée par le décès de son compagnon sauvagement assassiné sous ses yeux. Trois ans après cet événement qui a marqué un véritable tournant dans sa vie, alors que c’est cette fois sa mère qui est mourante, elle prend la route afin de la retrouver dans l’hôpital dans lequel elle est en train de s’éteindre. De là, débute un fantastique périple à travers cette Amérique profonde qui fait rêver les voyageurs de tous bords, et qui a émoustillé mon coeur de globe-trotteuse sachant que l’ouest américain fera partie de mes voyages en 2019. Nous traverserons à ses côtés des heures de routes désertes, nous découvrirons aussi ces petites villes qui ponctueront un long et difficile voyage.

Sur sa route, des rencontres, des liens qui se tissent et se détissent au fil des kilomètres avalés sur l’asphalte brûlant. Et puis au-delà de la route, il y a cette ombre menaçante qui semble la suivre et la hanter à travers tout le pays et qui massacrera chaque personne avec qui elle a pu avoir un lien à un moment au cours de son périple. Il y en aura, des cadavres et des mystères tout au long de ce chemin. Ils seront nombreux, toujours selon le même mode opératoire. Qui s’y frotte s’y pique à cette jeune femme, j’espère ne jamais avoir à croiser sa route car elle semble attirer le malheur à tous ceux qui l’approchent d’un peu trop près.

La solitude de la route est propice à de longs moments d’introspection, ils seront nombreux, et ils serviront à nous faire découvrir Madison. Une fois la confiance installée entre elle et nous, elle nous dévoilera avec pudeur des pans entiers de son passé, en ouvrant les tiroirs d’une mémoire plutôt sélective, nous donnant ainsi un aperçu global de ce qu’elle est, ou plutôt de ce qu’elle veut bien nous montrer. Mystérieuse, touchante et fragile, j’ai ressenti une profonde affection et empathie pour cette âme solitaire, fragilisée par une vie pas toujours très rose.

L’écriture de Chris Loseus est vraiment singulière, et ne ressemble à aucune autre, et moi qui en ai marre de lire des ouvrages totalement formatés et qui suivent invariablement le même modèle, j’ai pris du plaisir à découvrir quelque chose de différent. Les tournures utilisées, le rythme tantôt lent lorsqu’il s’agit d’introspection, tantôt plus rapide lorsqu’il s’agit de prendre la fuite, ainsi que les répétitions accentuent le suspenses et la tension narrative.

Le mot de la fin

Un ouvrage qui combine mon besoin d’évasion et mon amour du suspense. Je vous avoue que cette lecture m’a un peu foutue le cafard, parce que la manière d’aborder certains sujets ont titillé en moi quelques émotions très personnelles.

Un road trip enivrant, au final détonnant !

Je ne peux que vous le recommander !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s