Editions La bête noire, Editions La Bête Noire Robert Laffon, Français, Livre qui décoiffe ta tête de lecteur, Polar/thriller français

Coupable – Jacques-Olivier Bosco

J’ai découvert Jacques-Olivier Bosco il y a deux ans, grâce à Brutale, le premier tome de la série mettant en scène Lise, lieutenante de police à la Crim’. Ce livre avait direct atterri dans ma catégorie Best of 2017, car il avait été un vrai gros coup de cœur !

Il est toujours délicat d’écrire une suite, quand le premier livre a eu un succès retentissant, mais le challenge est ici relevé haut la main, et j’ai A-DO-RÉ ce deuxième opus !

Je vous parle aujourd’hui de Coupable, de Jacques-Olivier Bosco, paru aux Editions La bête noire.

L’histoire (4è de couverture)

Internée à l’adolescence parce qu’elle souffrait de troubles psychologiques, Lise s’est liée à des filles avec qui elle a tout partagé, des « monstres » comme elle. Et elle a rencontré son double. Des années plus tard, Lise est lieutenante à la brigade criminelle de Paris. Quand elle est amenée à enquêter sur la mort de l’un de ses proches, le passé trouble de sa famille réapparaît. Et les secrets de son enfance refont surface. Que s’est-il réellement passé lorsqu’elle avait treize ans, dans cette ferme aux murs recouverts de sang ? Et pourquoi est-elle revenue, celle qu’elle appelait sa « jumelle », son double maléfique ?

Accrochez-vous, ça dépote !

Tout lecteur qui a un jour croisé la route de Lise se souviendra d’elle, et pour cause, elle est l’une des héroïnes les plus extrêmes, les plus ambivalentes, et les plus abouties du thriller français. En l’espace de deux livres, l’auteur a réussi à créer un personnage complexe, particulièrement travaillé sur le plan psychologique, un personnage qui crève les pages et qui fait qu’on en oublierait presque tous les autres.

Lise, c’est une cocotte minute prête à exploser, et quand elle explose, ne restez pas sur sa route car ça peut faire très mal, surtout si vous avez quelque chose à vous reprocher. Si elle s’acharne à être la plus professionnelle possible dans son métier, le mal qui la ronge en fait une personne brutale, difficilement contrôlable. Elle s’en prend uniquement à des salauds, à des gens qui font du mal, on la dédouanerait presque de ce qu’elle fait parce que finalement, c’est une sorte de justice qu’elle rend, à sa façon… Elle agit parfois avant de réfléchir, et on la retrouvera ici dans une bien mauvaise posture, seule face à une machine hiérarchique qui veut la broyer, seule contre vents et marées. On pourrait d’ailleurs ressentir une aversion profonde pour cette femme un peu too-much : elle est belle, elle est en apparence sûre d’elle, elle ne sait pas contrôler ses pulsions et n’en fait qu’à sa tête. Mais plus on creuse, plus on apprend à la connaître, plus on comprend que cette petite nana à l’allure de guerrière d’amazone, a enfilé une armure bien épaisse pour masquer ce qu’elle est vraiment, pour masquer aussi sa fragilité, et ses émotions à fleur de peau.

Ce deuxième tome est l’occasion pour l’auteur de dévoiler les pans de son enfance et de sa vie de jeune adulte, qui ont conduit à la rendre telle qu’elle est devenue. On comprend alors beaucoup de choses, ce qui contribue à la rendre encore plus sympathique et un peu plus humaine à nos yeux. J’ai beaucoup apprécié ces immersions dans le passé, déjà parce que ça nous permet de sortir un peu de la traditionnelle enquête policière, et aussi parce que cela permet de ressentir les liens qui unissent notre héroïne aux quelques personnes qui l’entourent et la protègent.

Côté enquête, enfilez votre gilet pare balle, prenez votre casque de moto et accrochez-vous car ça décape sévère ! Coupable c’est : une vraie enquête, de vrais gros méchants, du cassage de gueule, des meurtres forcément, du suspense, de la tension, une course contre la montre, le tout bercé par les douces mélodies d’Iron Maiden qui rythment l’enquête… Bref, du Jacques-Olivier Bosco quoi… Je suis absolument conquise par l’écriture de l’auteur, une écriture qui décape, qui nous donne un polar pur et dur comme je les aime !

Le mot de la fin

Ami lecteur, si tu veux un bon polar qui décoiffe ta tête de lecteur sans te faire bouger de ton canapé, il est pour toi, celui-là !

A quand le troisième de la série ? 🙂

PS : (Jacques-Olivier j’te kiffe de parler de mon groupe préféré dans tes bouquins !)

A ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes amateur de thriller et de polar !

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s