Editions Bragelonne, Editions De Saxus, Editions French Pulp, Editions Nouveaux Auteurs, Editions Nouvelles Plumes

Ils ont marqué mon année… 2 !

Après mon bilan « Coups de foudre 2018 » et « Best of 2018« , voici l’heure du dernier bilan de l’année ! J’ai envie de mettre en lumière aujourd’hui les auteurs qui ont marqué mon année, parce que, comme je l’ai souvent dit dans mes chroniques les concernant « Y a du level pour un premier bouquin ! ».

J’essaie de me ménager du temps pour découvrir de nouveaux auteurs édités de littérature noire, parce que les têtes de gondole c’est bien, on s’éclate avec (ou pas) (ou pas 2), mais je prends toujours du plaisir à essayer de trouver les futurs grands noms du thriller. Parfois ça fonctionne, comme avec ceux-là, parfois ça ne fonctionne pas et on passe à autre chose…

Ces livres-là sont donc les premiers de leurs auteurs, des auteurs à suivre à tout prix en 2019, parce qu’ils ont du talent, parce qu’ils ont bossé dur pour en arriver à ce niveau d’écriture, parce que leur second bouquin sera un vrai défi pour eux pour tenter de faire aussi bien que le premier, et surtout parce que j’ai été absolument épatée par leur niveau d’écriture alors qu’il ne s’agit que d’une première parution.

Ces huit nouveaux font également partie de ma crème de la crème 2018, laissez-leur une chance, découvrez-les, car ils ont de belles choses à vous raconter.

Par ordre alphabétique d’auteur

« Il en faut, une bonne dose de talent, pour me convaincre avec un récit fantastique.

Et le talent, indéniablement, il l’a, Olivier Bal. En l’espace de deux parutions, il est devenu pour moi un des auteurs auxquels je crois le plus, qui va percer et casser la baraque dans ce milieu très concurrentiel du thriller.

J’ai été transportée dans un autre monde, une autre réalité, hypnotisée par ce livre que j’ai avalé en deux jours. Je me suis ouverte à quelque chose d’intriguant, d’inquiétant. Et j’en redemande, parce que je fais un caprice de lectrice en réclamant haut et fort une suite !« 

« Le huis clos est un exercice dangereux en littérature, n’est pas Sartre qui veut, et il est souvent redouté par les auteurs du fait de sa complexité, et par les lecteurs qui peuvent craindre de tourner en rond durant leur lecture. Le sujet est ici parfaitement maîtrisé par Nicolas Druart qui déroule son intrigue dans un style nerveux, accroissant de manière constante l’angoisse qui s’empare des personnages, et qui se transmet naturellement aux lecteurs il faut bien l’avouer. Le sentiment d’être prisonnier et de ne pas pouvoir s’échapper de cet hôpital de dingue, où les meurtres sauvages se succèdent, est constant et renforce encore notre crainte de faire une mauvaise rencontre au détour d’une page ou d’un couloir. Immersion totale garantie !« 

Retrouvez mon interview de l’auteur : Lumière sur… Nicolas Druart !

« Un thriller rock ! Un livre court qui se lit d’une traite, un style narratif qui défriserait les anglaises des innocentes et bien rangées petites étudiantes en Lettres sans passer par la case coiffeur. Il y a assez de talent dans la plume de Nicolas pour qu’il se permette d’imposer son écriture, à l’image des romans noirs américains qui l’inspirent et bercent (agitent ? ) sa vie de lecteur.

Il se murmure qu’un second livre est en préparation, je répondrai bien évidemment présente !« 

Damien Eleonori, ou l’auteur qui a réussi à me faire lire un thriller fantastique en moins de 24h… Moi qui suis réfractaire à tout ce qui est scientifique et surnaturel, me voilà bien à devoir vous rédiger une chronique sur un bouquin comme ça ! Je vous dirais simplement que si moi, l’allergique au surnaturel, j’ai avalé en moins d’une journée ce bouquin, c’est qu’il a vraiment du potentiel et que vous devez vous pencher sérieusement dessus !

Retrouvez mon interview de l’auteur ici : Lumière sur… Damien Eleonori !

« Ami lecteur, tu veux du sombre ? Et bien tu vas en avoir !

Le mal en soi n’est pas seulement un thriller, il est une formidable histoire d’amitié et une invitation au voyage parce que l’Italie y est décrite de manière à vous donner envie de prendre vos billets d’avion pour aller y passer quelques jours »

« Si vous êtes un tant soit peu claustrophobe, il se peut que vous vous sentiez un peu mal durant votre lecture !

Un premier ouvrage prometteur, pour un auteur à suivre de près !

Je ne peux que recommander !« 

« Pu*ain, y a du level pour un premier bouquin !

Dès lors que j’ai commencé ma lecture, il a été impossible pour moi de le lâcher. J’ai vécu cette histoire de l’intérieur, je me suis sentie proche des personnages, j’ai ressenti de l’empathie pour eux, j’ai souffert même par moment !

Je suis enthousiaste d’avoir lu un premier livre d’une telle qualité, enthousiaste de me dire qu’il y a une telle multitude de talents littéraires à explorer que je ne pourrai jamais me lasser du genre du thriller. C’est grâce à de jeunes talents comme Guillaume Ramezi que le genre se renouvelle, arrive encore à nous épater, à nous divertir et à nous marquer.

Je recommande chaudement !« 

« Si comme moi, vous étiez déjà méfiants avant envers les réseaux sociaux, vous ressortirez de cette lecture légèrement plus angoissé qu’avant de l’avoir commencé, ah ah ! Bien joué Chris, il en faut pour me mettre dans un état pareil !« 

2 réflexions au sujet de “Ils ont marqué mon année… 2 !”

  1. Hello ! Ma soeur m’a offert Nuit Blanche de Nicolas Druart à Noël, et j’ai acheté Claustrations avec l’argent que mon grand-père m’a donné… Du coup j’ai hâte de les lire !
    J’avais lu Le mal en soi d’Antonio Lanzetta et je suis entièrement d’accord avec toi ! J’ai hâte que l’auteur sorte un nouveau livre !
    Bonne fin de weekend

    Aimé par 1 personne

Répondre à La dévoreuse de cookies Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s