Best of, Editions La Martinière, Editions Lajouanie, Editions Ring, Non classé

Ils ont marqué mon année 2018…

C’est déjà l’heure du premier bilan de l’année. J’ai volontairement décidé de réaliser mon Best of 2018 en deux articles bien distincts car s’il y a les coups de cœur, il y a les livres qui sont encore un cran au-dessus, qui sont en quelque sorte hors catégorie et que je veux à tout prix continuer de mettre en avant du mieux que je peux (et de manière sans doute un peu lourdingue parfois avouez-le).

Ce qui différencie un coup de cœur d’un coup de foudre ? C’est un point de rupture, net et franc ; c’est un livre qui vous marque tellement fort qu’il y a un avant et un après dans votre vie de lecteur, c’est un livre impossible à oublier, on se souvient des détails de l’intrigue et des émotions ressenties, on se souvient du pied qu’on a pris pendant nos heures de lecture à ses côtés, c’est LE livre qu’on propose à toutes les personnes qui nous demandent « quel livre tu me conseilles ? ».

C’est aussi ce livre qui provoque parfois des semaines d’errances littéraires après l’avoir terminé, parce que tout paraît sans relief après. Parfois ça ne dure que quelques jours, parfois ça dure des mois et j’en deviens le mur des lamentations à moi toute seule…

Pour ceux qui me suivent régulièrement sur mes réseaux sociaux, vous ne serez pas étonnés, je pense, des trois titres que je vais vous proposer, car j’en ai beaucoup fait la promotion cette année.

Cette année, ils sont 3. Seulement 3, sur une centaine de lecture. Ils sont tous les trois très différents, et ils ont tous ce petit quelque chose en plus qui a fait chavirer mon cœur.

Je vous parle aujourd’hui de ma crème de la crème 2018 !

Par ordre alphabétique d’auteur

Une lecture du tout début d’année, mon premier coup de cœur 2018. David Coulon a un style d’écriture très particulier, très nerveux, c’est électrique et ça claque parce qu’il va loin, très loin dans le sordide. J’ai toujours aimé le hors norme, les gens et les choses qui ne rentrent pas dans les cases. J’ai toujours aimé ce qui sort de l’ordinaire, les gens qui osent, qui sortent de leur zone de confort et qui te font sortir toi, de ta p’tite zone de confort de lecteur. Et c’est pour ça que j’ai absolument et totalement adhéré à Je serai le dernier homme !Je suis l’auteur depuis trois ans après l’avoir rencontré en salon, je suis une fidèle parmi les fidèles, et celui-ci a fait sortir mon cœur de ma cage thoracique tant mon coup de cœur pour lui a été énorme !

Je me demandais comment l’auteur allait faire pour écrire un bouquin aussi puissant que Les démoniaques, son premier ouvrage paru en 2016. Et pourtant, Le manufacturier n’égale pas Les démoniaques, il le dépasse très largement.

Le manufacturier, c’est le thriller ultime de Mattias Köping et des Editions Ring, celui qui pousse les portes de ce qui est habituellement caché par les auteurs ou la télévision pour éviter de trop choquer, comme le dit si bien l’auteur lui-même dans l’interview qu’il m’a accordée en novembre dernier. Un livre ultra violent, réaliste, intelligent aussi car la violent est là pour servir l’intrigue et pas juste pour faire du dégueulasse.

Ce livre est pour moi un chef d’œuvre absolu, un bouquin surpuissant qui a tout écrasé sur son passage. Les avis sont unanimes sur la blogosphère, Le manufacturier est LE poids lourd de cette année 2018.

Et quelle joie, quelle reconnaissance pour moi de voir mon blog apparaître dans la bande-annonce des Editions Ring pour ce bouquin !

  • QaanaaqMo Malø (Editions La Martinière)

J’ai pompeusement écrit dans ma chronique que j’avais l’impression que ce livre avait été écrit pour moi tant il a su conquérir mon cœur de lectrice et de voyageuse. Ce sont souvent les thrillers qui me font voyager qui me chamboulent le plus, parce qu’ils lient deux de mes passions raisons de vivre. J’ai encore du mal à expliquer de manière objective pourquoi Qaanaaq a marqué mon année plus que les autres…

Ce qui m’est venu tout de suite en tête quand j’ai terminé ma lecture est « j’ai trouvé l’Arnaldur Indridason français ». Mo Malø
a eu cette capacité d’écrire un vrai thriller tout en créant une atmosphère absolument incroyable, une atmosphère qui prend vie sous la plume de cet auteur français qui est sans doute ma plus belle découverte littéraire de 2018. Ma lecture de Qaanaaq a marqué plus de trois mois de traversée du désert en matière de lecture, je suis même allée le remercier en privé de m’avoir flingué mon été littéraire 🙂 Bravo Mo Malø, il en faut pour me mettre dans cet état pendant autant de temps !

La suite doit voir le jour dans les semaines à venir, il s’appellera Disko, et j’avoue que bien que je l’attende avec une certaine impatience, je ressens aussi une réelle angoisse à l’idée de le lire parce que je ne sais pas comment je vais pouvoir aimer autant ce deuxième opus que j’ai aimé Qaanaaq

Wait and see, je fais confiance à l’auteur. Vous pouvez en attendant retrouver son interview, la toute première de mon blog en cliquant ici.

Le mot de la fin

Je constate que mes plus grands coups de foudre ont tous un petit quelque chose de singulier, qui les différencie de tous les autres livres lus au cours de l’année. Pour moi, si vous ne deviez lire que trois livres cette année, ce sont ces trois-là !

8 réflexions au sujet de “Ils ont marqué mon année 2018…”

  1. Bonjour
    Merci pour cette superbe chronique
    Une toute petite remarque :
    « la violent est là pour servir l’intrigue et pas juste pour faire du dégueulasse »
    Je pense que tu voulais dire la violence

    J’en profite pour te dire que ton blog, tes conseils , y’a sympathie et le temps que tu passes à répondre aux assidus comme moi est un gage d’humilité et de sympathie que j’affectionne particulièrement.
    Je te remercie pour tout ce que tu as fait. Le choix de la majorité des livres que je lis sont inspirés de ton blog et je ne saurais que te remercier pour ces moments de vacances et de voyages que tu m’as fait vivote grâce à ton blog.
    Je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année
    Amitiés

    Envoyé de mon iPhone

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci pour ton oeil avisé 🙂 j’ai beau relire 50 fois l’article avant publication, il reste toujours une saloperie de coquille quelque part, ah ah !

      Merci beaucoup pour ton message, j’ai un peu de retard pour les réponses à mes commentaires mais cette fin d’année a été très rock’n’roll et j’arrive enfin à me poser un peu pour gérer tout ça 🙂
      Du fond du coeur, merci pour ton commentaire, ça me fait chaud au coeur d’avoir ce genre de lectures car c’est très chronophage de tenir un blog, et savoir qu’on est lu, et qu’on fait faire de belles découvertes à nos lecteurs, ça vaut tout l’or du monde !

      je te souhaite, avec un peu d’avance, une excellente année 2019 !

      Au plaisir 🙂

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s