Editions Albin Michel, Fantastique, Français, Polar/thriller français

Le signal – Maxime Chattam

C’est LE bouquin que tout le monde attend en cette rentrée littéraire ! Maxime Chattam est un des plus gros vendeurs de livres en France, chaque parution déchaîne les foules de lecteurs qui le suivent depuis plusieurs années et qui achètent souvent ses livres sans même lire sa quatrième de couverture.

Maxime Chattam et moi, ce sont des hauts et des bas. Du très haut quand il s’agit de thriller qui tabasse sévère (Que ta volonté soit faite, qui est mon préféré de lui et que j’ai lu avant d’ouvrir mon blog, La conjuration primitive, La trilogie du mal, etc…), et du très bas quand il part sur du thriller trop fantastique à mon goût. Vous le savez car je vous le répète régulièrement, le fantastique un peu, pourquoi pas de temps en temps, le fantastique pur et dur, SF et cie… C’est pas ma came, j’y arrive pas !

Alors, mon verdict pour Le Signal ? C’est juste après la 4è de couverture !

Je vous parle du dernier livre de Maxime Chattam, Le signal, publié aujourd’hui aux Editions Albin Michel.

L’histoire (4è de couverture)

La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls. Jusqu’ici, tout va bien. Un vrai paradis.

Si ce n’étaient ces vieilles rumeurs de sorcellerie, ces communications téléphoniques brouillées par des cris inumains, ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse les adolescents, et ce shérif complètement dépassé par des crimes horribles.

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ?

Ouiiiiii j’ai eu peur !

Il est assez difficile pour moi de chroniquer un thriller fantastique car je n’ai que peu d’éléments de comparaison, je n’en lis qu’à la marge, et le seul auteur qui m’a fait vraiment vibrer dans ma vie d’adulte avec du fantastique reste Cédric Sire… J’ai lu énormément de fantastique quand j’étais ado, et puis je me suis lassée et je suis passée à autre chose, sans réussir à revenir sur ce genre littéraire… Jusqu’à un certain Maxime Chattam ! Parce que oui, j’ai aimé ce livre !

On assiste, pendant un premier quart du livre environ, à l’arrivée d’une petite famille parfaite dans un bled paumé des États-Unis, ils viennent de quitter la folie new-yorkaise pour se mettre un peu au vert. Les parents s’aiment passionnément, les gosses sont bien élevés, Monsieur est auteur de pièces de théâtre, Madame fait de la télé, (tiens donc?!) bref, la petite famille idéale, un peu chiante et un peu cliché de prime abord…

Pendant ce premier quart donc, il ne se passe pas grand chose d’inquiétant, il ne se passe pas forcément grand chose non plus mais vu que l’écriture est agréable, que les personnages sont hyper attachants, que ça se lit tout seul, et qu’on sait de toute façon que Maxime Chattm n’est pas du genre à faire dans le feel good et le « choupitrognon » (Copyright Anaïs Serial Lectrice svp =) ), on se laisse bercer par ce qu’il a à nous raconter, en guettant le moindre souffle d’air inhabituel ou suspect… Et puis sournoisement, l’auteur commence à distiller quelques événements étranges, et là on rentre dans le vrai thriller fantastique, avec une explosion dans les 200 dernières pages qui constituent le dénouement…

Je me savais pas franchement très courageuse dès qu’il s’agit d’événements étranges, inquiétants, inexpliqués ou irrationnels… Je ne crois en rien, mais j’en ai peur ! Avouez que c’est assez contradictoire, mais on n’est pas là pour me psychanalyser… Je me savais donc un peu trouillarde, mais c’était pire que ça ici, j’ai carrément été angoissée par certains passages, au point de rejoindre Mr Serial Lecteur dans le salon car j’avais la trouille de lire toute seule dans ma mezzanine, avec l’inquiétante vue sur les trois chambres noires et la montée d’escaliers sombre où je voyais presque des trucs inexistants bouger pendant que j’étais en train lire… c’est qu’il n’y va pas de main morte, l’auteur, pour te créer un suspense de tous les diables ! tu la sentirais presque, cette présence inquiétante qui t’observe dans un coin de la chambre pendant que tu dors, tu la ressentirais presque, la peur de te faire courser par une créature tout droit sorti d’un film d’horreur ! C’est glauque, c’est macabre, ça fout la trouille, c’est noir, comme cette couverture, comme les tranches du livre qui te rappellent que t’es pas dans un bouquin pour fillette sensible… Est-ce que vous aussi, vous aurez peur ? Je n’en sais rien, je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de thrillers donc je n’ai pas d’élément de comparaison, en tout cas chez moi, ça a franchement bien fonctionné…

Le mot de la fin

Deux amis, grands lecteurs de Chattam et bien plus ouverts que moi au niveau littéraire qui suis coincée quelque part entre le thriller et le polar depuis près de 8 ans, ont essayé de me tirer les vers du nez en me demandant ce que je pensais du livre. Je leur ai répondu que je l’avais apprécié, mais que 740 pages de fantastique, ça fait beaucoup pour moi qui n’en lis pas habituellement. Et puis j’ai réfléchi, j’ai commencé à rédiger ma chronique, je me suis plongée à nouveau dans mes notes, et je me rends compte qu’en fait cette lecture est passée très vite, je ne m’y suis pas ennuyée, et bien que toute cette histoire paraisse invraisemblable à mon cerveau très terre-à-terre, je dois dire que j’ai passé d’excellentes heures de lecture et que je serais prête à lire d’autres livres du genre et de cet auteur si l’occasion m’était donnée.

Bravo Mr Chattam, vous avez réussi à me faire lire un véritable pavé en thriller fantastique, sans me perdre ni me lasser durant les 740 pages !

Mention spéciale pour le petit groupe d’ados que nous suivons tout au long du livre dans leurs aventures. A certains moments ils m’ont fait penser aux gamins de l’excellente série Stranger Things, très liés face aux horreurs qui se déroulent et qu’ils doivent affronter ensemble.

Une intrigue parfaitement cinématographique que j’aimerais voir portée à l’écran !

Je recommande !

2 réflexions au sujet de “Le signal – Maxime Chattam”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s