Editions Points, Prix du polar Points 2018

L’affaire Isobel Vine – Tony Cavanaugh

Voici ma troisième lecture dans le cadre du Prix du Polar Points 2018. Si j’ai beaucoup apprécié le premier livre de la sélection, Abattez les grands arbres de Christophe Guillaumot et dont je vous ai parlé la semaine dernière, ainsi que Piégée de Lilja Sigurdardottir, c’est une chronique pas forcément très positive que je vais vous publier aujourd’hui car je n’ai pas été inspirée par ma lecture… Et du coup, forcément, je ne suis pas non plus inspirée par mon article 🙂

Je vous parle aujourd’hui de L’affaire Isobel Vine, de Tony Cavanaugh, paru aux Editions Points.

L’histoire (4è de couverture)

Et dire qu’il s’était juré de ne plus y remettre les pieds. Quatre ans après avoir quitté la police de Melbourne, Darian Richards s’apprête à réintégrer les rangs de la Criminelle. Quel enquêteur ne rêverait pas de résoudre la célèbre affaire Isobel Vine ? Une affaire d’autant plus délicate que quatre jeunes flics participaient à la soirée fatale. Vingt-cinq ans après cette mort suspecte, Richard est bien décidé à faire triompher la vérité. Au risque de voir tomber ses plus proches alliés.

 

Je cherche quelque chose de positif à vous dire…

L’idée de départ était intéressante : un enquêteur qui a raccroché l’uniforme depuis quelques temps est rappelé pour résoudre une vieille affaire enterrée depuis longtemps. Je me suis dit « cool, ça faisait un moment que je n’avais pas lu un thriller du genre cold-case», sauf que je n’ai pas franchement adhéré au style de l’auteur, et pour cause, j’ai ressenti bien trop de longueurs durant ma lecture et je me suis ennuyée sévère durant deux tiers du bouquin… Je ne cherche pas forcément les thrillers qui vont à cent à l’heure – preuve en est je suis une grande fan de polar islandais – mais j’aime que les temps morts dans l’enquête soient utilisés pour développer une atmosphère, un environnement qui sert à l’intrigue, à ajouter quelque chose de dramatique, mais ce n’est pas ce que j’ai ressenti ici.

Niveau suspense, mon encéphalogramme est resté désespérément plat. Oui il y a une enquête, mais la manière dont elle est menée n’engendre pas vraiment une action de tous les diables, j’ai été toutefois assez intriguée pour continuer ma lecture parce que j’avais quand même envie de connaître le dénouement, mais décidément quand ça ne va pas, y a rien qui va (rires ! ), je n’ai pas du tout été convaincue par ce dernier que j’ai trouvé trop surprenant pour être crédible.

Le mot de la fin

Je m’arrête là, vous l’aurez compris, ce n’est pas franchement une lecture que je garderai en mémoire dans les semaines/mois à venir…

Entre les passages qui n’apportent pas grand-chose à l’intrigue (je dirais bien « inutiles » mais on va encore me dire que je suis extrémiste dans mes articles), les errements des personnages, trop peu développés sur le plan psychologique d’ailleurs, et un final qui ne m’a pas du tout convaincue, assurément, il ne sera pas mon préféré de la sélection Prix du Polar Points 2018 ! Dommage, car exploité de manière différente, je pense que ce livre aurait vraiment pu me plaire !

Je termine comme habituellement en vous disant que cet avis n’engage que moi et que je ne vous dirai jamais de ne pas lire le bouquin car je ne l’ai pas aimé !

2 réflexions au sujet de “L’affaire Isobel Vine – Tony Cavanaugh”

  1. Il y a des livres qui plaisent, et d’autres moins, tu ne peux pas tomber sur un coup de cœur tout le temps 😉 Si je le vois passer, peut-être que je lui donnerai sa chance, mais il ne m’enchante pas particulièrement après ce que je viens de lire, tant pis !
    Merci pour l’article et ta sincérité 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s