Coup de gueule

Bookstagram – Communauté littéraire

Bookstagram anais serial lectrice.png

Mon premier coup de gueule sur le blog… J’ai eu envie aujourd’hui de sortir un peu du cadre de mes chroniques pour réagir à un article paru récemment dans le journal Le Monde et écrit par la journaliste Carine Bizet, qui fustigeait de manière assez pompeuse et hautaine la communauté Bookstagram, et surtout les Bookstagrammeuses qui en prennent grave pour leur grade. Cet article que je qualifierais de gerbant, pointait uniquement ses dérives et la superficialité des échanges et des publications, sans forcément s’attacher à toutes les choses positives qui gravitent autour de ce nouveau phénomène des réseaux sociaux littéraires. Je ne vous mettrai pas de lien sur cet article car je n’ai pas envie de partager ça ici, vous le trouverez facilement dans Google si vous souhaitez le lire.

J’ai ressenti le besoin de réagir face à ce déversement de fiel, qui n’a pas lieu d’être à mon sens, parce que merde alors, il est vachement sympa ce réseau quand même ! Bien entendu, on sait tous que le bashing et le négatif attirent les foules et les vautours, preuve en est quand je chronique un bouquin que je n’ai pas aimé, mes stats explosent littéralement – du genre bouquet final du 14 juillet – … Mais en bonne naïve et grande gentille que je suis, je continuerai de penser que quand on fait les choses avec passion et investissement, on arrive à toucher les gens. J’ai donc décidé aujourd’hui de mettre en avant ce qu’est vraiment la sphère Bookstagram dans laquelle je me sens aussi bien !

Bookstagram est devenu aujourd’hui mon réseau social principal lié à mes activités de blogging. Il est celui où je suis le plus suivie, j’ai doublé le nombre de mes followers depuis janvier dernier et il est un fort générateur de visites sur mon blog.

 

Alors, Bookstagram, kézako ?

Mot-valise de book (livre en français) et Instagram, Bookstagram est la communauté littéraire de l’application mobile Instagram, application par excellente pour le partage de photos. Vous trouvez de tout, déco, voyages, bouffe, mode… Et des livres ! Par milliers ! que dis-je ? Par millions même ! 20 millions de publications portent le hashtag Bookstagram ! C’est LE réseau social sur lequel vous devez être actuellement, on y compte de plus en plus d’influenceurs dans tous les domaines et les marques, ou maisons d’édition si on en revient à la littérature, l’ont bien compris ! Elles ont toutes un compte et communiquent de manière très large dessus, elles répondent sur les photos où elles sont identifiées, partagent de belles photos de lecteurs, leur avis également, et il y a un contact très intéressant qui se tisse je trouve entre les lecteurs/blogueurs et les professionnels du livre. On y retrouve également de nombreux auteurs, libraires, attachés presses, et bien évidemment lecteurs anonymes et blogueurs.

Bookstagram, comment ça marche ?

Même les moins geeks d’entre nous peuvent s’en servir ! Vous prenez une photo, vous appliquez un filtre de votre choix, quelques retouches basiques, vous publiez, et c’est en ligne ! Les hashtags sont très utilisés sur l’application, et je vous conseille de les choisir judicieusement pour toucher le public qui vous intéresse, vous faire connaître, et tisser des liens avec vos followers.

Bookstagram, pourquoi ?

Je vais parler de mon cas personnel. J’ai créé un compte personnel dès les débuts du réseau, où je partageais pêle-mêle bouquins, voyages, pâtisserie, déco… j’ai toujours fait énormément de photos, c’est un peu une passion, mon appareil photo n’est jamais bien loin. J’ai décidé de créer mon Instagram spécial bouquin bien avant d’avoir l’idée de créer mon blog. J’aime la photo, c’était logique pour moi de prendre de belles photos de mes livres pour les partager.

Ce que je ne m’attendais pas à trouver par contre, c’est une véritable communauté de passionnés, avec des échanges, des vrais, autour de nos lectures et de tous les événements liés à la culture littéraire.

Comment faire pour être bien suivi ?

Si vous voulez que votre Bookstagram fonctionne bien et soit bien suivi, je vous conseille d’apporter un soin particulier à vos photos : cadrage, luminosité, etc. Personnellement, je prends mes photos avec mon appareil photo, je suis équipée d’un hybride de bonne gamme (Lumix G7), je transfère la photo en wifi via mon application Panasonic, et je n’utilise que peu mon smartphone pour les photos.

Donc première chose, vous l’aurez compris, on fait de belles photos !

Anais serial lectrice.jpg

Mais il n’y a pas que ça !

J’ai fait cette erreur les premiers mois, ne m’attacher qu’à faire de beaux clichés, mais je ne prenais pas le temps de partager avec les personnes qui commentaient mes publications. Erreur de débutants !  Ce qui fait la qualité de ce réseau, ce sont les échanges qui sont faits entre passionnés, avec les maisons d’éditions et même avec les auteurs, entre lecteurs surtout, et il y en a des lecteurs sur Bookstagram, contrairement à ce que sous-entendait la journaliste dans son article. Donc oui Madame Bizet, forcément sur 20 millions de photos partagées avec le hashtag #Bookstagram, on va en trouver des vrais lecteurs, qui lisent de vrais livres par passion et qui ne font pas ça que pour s’exposer et être connu ! Je suis agacée, profondément, par cet article, parce que je ne retrouve pas du tout le ressenti que j’ai de cette communauté. Je suis une vraie lectrice, je n’ai pas attendu d’avoir un blog ou un Instagram dédié pour lire, je partage mes avis qu’ils soient positifs ou négatifs, sans filtres, je ne me prétends pas être critique littéraire. Je suis simplement une nana profondément passionnée, qui s’éclate dans ce qu’elle fait.

Alors oui ok, vous allez trouver les bookstagrammeurs qui s’affichent à chaque photo, se mettent en scène, montrent leurs belles jambes filiformes avec des chaussettes remontées jusqu’aux genoux, etc. Il y a des mouvements, des modes que certains suivent, on ne va pas le nier, et d’ailleurs qu’est-ce que ça peut faire, hein ? Si ça leur plaît et qu’ils y trouvent leur compte, pourquoi pas j’ai envie de dire ?

Je suis personnellement suivie par presque 5500 personnes, et je n’ai quasiment aucune photo de moi, je me mets plus que rarement en scène et encore moins en montrant mes guibolles, et quand je me montre, c’est en partie cachée ou de dos parce que je ne souhaite pas m’exposer et je ne vois pas l’intérêt de faire un selfie de moi avec un bouquin. Il y a également le phénomène des achats de followers, là par contre, je suis contre car je ne vois vraiment pas l’intérêt d’avoir 10K ou 100K followers si ce sont des personnes qui n’ont aucun attrait pour les bouquins. C’est complètement contreproductif parce que du coup, vous ne verrez pas les publications des personnes que vous suivez, sur leur bookstagram, votre fil d’actu sera noyé, donc forcément, il n’y aura que peu d’échanges entre vous, et finalement ça vous desservira complètement niveau crédibilité. Je n’éprouverais personnellement aucun plaisir à avoir un nombre d’abonnés avec 5 zéros, moi j’ai besoin de sentir que je suis suivie parce que je fais intéresse, et non pas parce que j’ai payé pour ça !

C’est d’ailleurs depuis que je me suis ouverte et intéressée aux autres, en délaissant un peu Facebook je dois bien l’avouer, que mon compte a littéralement explosé. Et vous savez quoi ? je m’éclate de ces échanges entre passionnés, je m’éclate à lire les conseils lectures des copains, je m’éclate à lire les commentaires d’un lecteur enchanté de sa lecture parce qu’il a fait confiance à mes chroniques !

A bon entendeur, Madame la journaliste !

Quelques comptes que j’aime suivre…

(liste non exhaustive, il y en a beaucoup !)

Ariandbooks

ariandbooks

Fred_bookandrock

fredbookandrock.jpg

Isa_lectures_polars_addict

isa_lectures.jpg

Loeildelucioledansleslivres

loeildeluciole.jpg

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s