Editions Nouvelles Plumes

Claustrations – Salvatore Minni

J’avais vu passer ce livre régulièrement sur les réseaux sociaux ces derniers temps, je suivais de loin l’auteur sur Instagram et c’est face à l’enthousiasme du petit microcosme qui le suit de près que j’ai eu envie de me lancer. Je n’ai lu ni les critiques, ni la 4è de couverture, et j’y suis allée complètement à l’aveugle. C’était risqué, mais j’avais envie de faire confiance à mon feeling…

Alors bonne ou mauvaise pioche ? Et bien, ça s’est franchement bien passé pour moi !

Je vous parle aujourd’hui du premier livre publié par l’auteur belge Salvatore Minni, Claustrations, paru aux Editions Nouvelles plumes.

L’histoire (4è de couverture)

Ils ne se connaissent pas et pourtant, ils portent le même tatouage sur le bras…

Clara, disparue depuis plusieurs semaines, se réveille un matin étendue sur le sol d’une cellule obscure et infestée d’insectes ; Monsieur Concerto tente de découvrir les raisons qui l’ont conduit dans une chambre d’isolement, tandis que Charles se cloître de son plein gré.

Chacun d’entre eux se retrouvera face à son destin.

Mais dans leur quête de la vérité, ils se rendront très vite compte que les apparences ne sont pas celles qu’ils croyaient…

Un thriller inclassable !

3 lieux, 3 personnages différents, 3 situations énigmatiques différentes j’aurais envie de dire. Durant une importante première partie du livre, vous avancerez en plein brouillard dans leur quotidien complètement dingue. Leur point commun ? L’enferment. C’est tout. Quel peut donc être le lien entre ces trois chemins de vie ? parce qu’il y en a bien un, vous vous doutez bien que l’auteur va tous les faire converger vers une même intrigue…

Nous passons une bonne première moitié du livre à explorer ces situations, qui peuvent paraître complètement abracadabrantes… Et puis, alors que t’es tranquillement en train d’avancer dans ta lecture, que tu ne te doutes de rien, que tu te laisses bercer par la plume de l’auteur… Paf ! un mot, une révélation, et tout explose. Un de ces twists comme on aime tellement en avoir, nous lecteurs de thrillers, un de ceux auxquels on ne s’attend pas, un de ceux qui nous laissent bouche bée après avoir lâché un « haaaaannnnn p*tain !!!! » d’incrédulité ! L’auteur s’arrange pour qu’on ne se doute de rien, pour nous plonger en plein cœur de son intrigue, on se pose mille question, où on ne sait pas où on va, et il profite de cette diversion pour nous envoyer une révélation d’enfer en pleine tête ! Bien joué Salvatore Minni !

Dès lors, rupture franche et nette. Nous quittons les atmosphères ouatées des pièces dans lesquelles nous étions enfermés aux côtés des trois personnages, et nous plongeons dans les méandres d’une intrigue complètement hallucinante !Changement de rythme, coup d’accélérateur, à ce moment tout devient plus vif, votre lecture se fait plus nerveuse, vous serez pris d’une frénésie qui vous empêchera tout retour à la réalité, histoire de finir votre bouquin et de savoir de quoi il en retourne au plus vite.

Si niveau intrigue tout se tient, j’émettrai néanmoins un petit point bémol, qui est celui de l’utilisation du passé antérieur ; à mon sens, c’est un temps qui alourdi le récit, et qui crée, je trouve, une distance entre l’action, les personnages, et les lecteurs. Ça n’a pour autant pas gâché ma lecture, clairement j’ai vraiment beaucoup apprécié Claustrations, mais je pense qu’avec l’utilisation d’un autre temps, j’aurais encore plus eu l’impression de me retrouver encloisonnée avec les personnages.

Le mot de la fin

Si vous êtes un tant soit peu claustrophobe, il se peut que vous vous sentiez un peu mal durant votre lecture !

Un premier ouvrage prometteur, pour un auteur à suivre de près !

Je ne peux que recommander !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s