Mardi Conseil

Mardi conseil – Des thrillers qui tabassent !

Après la grosse colère piquée le week-end dernier au sujet du dernier livre de Karine Giebel, qui non seulement m’a ennuyée profondément, mais qui en plus a provoqué ma colère en raison d’un nombre incalculable de scènes de violences gratuites et sans but, j’ai eu envie d’écrire un article dans lequel je mettrais en avant les thrillers que j’ai pu lire et que je considère comme les plus sombres, les plus difficiles et les violents. Pourquoi ce sujet abordé dans le Mardi Conseil ? Tout simplement car j’aime les thrillers ultra violents, et que quand c’est bien écrit, ils sont à chaque fois des réels et immenses coups de cœur pour moi. Cette violence, j’aime qu’elle soit utilisée à bon escient, dans un but précis et pas seulement pour faire étalage de scènes dégueulasses qui n’ont que pour seul but de faire du sensationnel et venir titiller notre besoin de voyeurisme.

La violence se manifeste, dans cette sélection, de diverses manières : scènes de meurtres difficiles, violences psychologiques, violences sexuelles parfois, violences aussi dans les sentiments qu’elles créent chez le lecteur. Plus que ça, il y a également, dans cette sélection, certaines histoires parmi les plus sombres de ma bibliothèque, du genre « noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir ». J’aime les auteurs qui osent, j’aime les maisons d’édition qui n’ont pas froid aux yeux de publier des livres différents, extrêmes, j’aime le politiquement incorrect…

Plus que du voyeurisme morbide, tous ces livres que je vais vous proposer m’ont amenés à réfléchir, ont marqué ma sensibilité au fer rouge.

Je vous propose en quelque sorte aujourd’hui ma crème de la crème, les thrillers les plus marquants de ma vie de serial lectrice. Vous en aurez certainement d’autres en tête, n’hésitez pas à m’en parler ici ou sur les réseaux sociaux, histoire que j’allonge encore un peu ma liste à acheter ! Il en manque un à cette liste, mais j’ai décidé de ne pas vous en parler tout de suite, parce que je lui ferai une place de choix au moment voulu.

Par ordre alphabétique d’auteur

Mehdy BrunetSans raison (Editions Taurnada)

« Le prologue de ce livre est un des plus marquants que j’ai pu lire dans ma vie de lectrice. Il s’en dégage une souffrance morale, une violence dans les sentiments ressentis comme je l’ai rarement vécu dans mes lectures. Nos émotions sont mises à vif, par le tranchant de la plume de l’auteur qui réussit en quelques lignes à éveiller en nous la curiosité nécessaire pour continuer, pour susciter notre envie de continuer. »

Alexandra CoinEntraves (Editions Fleur sauvage)

« Il est question ici d’un bourreau et de sa victime, de la violence psychologique, et parfois physique et sexuelle, qu’il exerce sur elle. Il est question aussi d’un sentiment de culpabilité qui est distillé de manière insidieuse dans l’esprit d’une personne, ce sentiment qui vous pousse à douter de tout, de vous, de vos choix, de vos envies, de vos désirs, de votre comportement, de votre capacité à être une personne bien. »

Maxime ChattamLa conjuration primitive (Editions Albin Michel)

« L’analyse de la violence qui y est faite est glaçante, parce que dans ces temps mouvementés que nous subissons depuis quelques années, cela résonne particulièrement en nous. Loin d’être un ouvrage moralisateur écrit à la manière d’un pamphlet, il faut avouer que l’étude détaillée du Mal que l’auteur en fait nous amène à considérer la société actuelle comme une société malade, gangrenée par la bestialité et la sauvagerie dont seul l’être humain est capable. »

David CoulonJe serai le dernier homme (Editions Lajouanie)

« Ce livre, il a fait sortir mon cœur de lectrice ma cage thoracique tellement j’ai eu un putain de coup de cœur pour lui ! J’ai toujours aimé le hors norme, les gens et les choses qui ne rentrent pas dans les cases. J’ai toujours aimé ce qui sort de l’ordinaire, les gens qui osent, qui sortent de leur zone de confort et qui te font sortir toi, de ta p’tite zone de confort de lecteur. Et c’est pour ça que j’ai absolument et totalement adhéré à ce livre ! »

Claire Favan – Le tueur intime (Editions Les nouveaux auteurs, puis Editions Points)

« On assiste impuissant, tout au long de ce livre, à l’anéantissement de tout ce qu’est Sam, de tout ce qu’elle est tant qu’être humain. Sa vie personnelle est réduite à néant. Elle n’est plus capable de penser ni de vivre de manière objective, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, elle-même poursuivie par l’ombre terrifiante de Will. »

Ghislain GilbertiDynamique du chaos (Editions Ring)

« Dynamique du chaos, ce n’est pas de la violence gratuite pour faire plaisir et pour faire couler du sang au rythme frénétique d’une plume acérée, mordante, c’est pas du cul gratuit, juste pour choquer ou t’écœurer, non, c’est bien plus que ça! C’est un pamphlet, vu à travers les yeux vitreux d’un camé, trop lucide pour supporter le monde qui l’entoure, incapable de s’insérer dans la société, il dort le jour, vit dans le monde de la nuit, il perd pied avec la réalité, il s’enlise dans les bas-fonds de tout ce qu’il y a de plus néfaste dans la société. C’est une autodestruction programmée, consentie même je dirais. »

Mattias KöpingLes démoniaques (Editions Ring)

 » Si ce thriller est dérangeant, je ne l’ai pas trouvé immoral car il est le miroir de certaines tares qui gangrènent notre société. Les « faits divers » liés à ce genre d’histoires sont régulièrement relayés par les médias, qui nous épargnent la plupart du temps les détails les plus sordides afin de ne pas choquer l’opinion publique. La pédophilie et la traite humaine liée aux réseaux de prostitution existent, et Les Démoniaques en brise les tabous pour nous servir un thriller froid et acéré.« 

Un énorme coup de cœur ! »

Je vous propose également de regarder la chronique vidéo des Démoniaques de l’excellent youtubeur Il en pense quoi Nico ?

Patrick SenécalHell.com (Editions Fleuve)

« Ce livre pointe les dérives ultimes, fait la part belle aux plus bas instincts humains, aux pires immondices. C’est l’enfer qui est à portée de clic, à portée de chacune des 600 pages qui constituent ce livre. »

Excellente lecture à tous !

6 réflexions au sujet de “Mardi conseil – Des thrillers qui tabassent !”

    1. Hé hé, ton message me fait super plaisir car je m’acharne vraiment pour faire découvrir d’autres auteurs que ceux que les gens ont l’habitude de lire. J’espère que tu trouveras ton bonheur dans cette liste 🙂

      J'aime

  1. Bonjour Anaïs,
    Connais tu Mo Hayder? Je vais sur ton blog depuis un moment pour chercher des idées de lecture (jamais déçue 😉 ) et je ne crois pas que tu en ais parlé. Si tu aimes le noir et sombre je te recommande. Une des auteurs qui a réussi à me faire dresser les petits cheveux dans la nuque de peur! Pure angoisse!
    Simone

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Simone. J’ai bien quelques livres de Mo Hayder dans ma PAL, mais pour l’instant je laisse de côté car j’ai livres en grosse urgence à lire 🙂 du coup, ma vieille Pile à lire passe au second plan 🙂
      Je note cependant ce que tu me dis, et je vais tenter de faire remonter ses livres dans ma PAL.
      Au plaisir,
      Anaïs

      J'aime

    1. J’ai lu effectivement Le vide, mais je n’ai pas été aussi conquise que par Hell.com. Disons que toute la première partie très axée sur la téléréalité m’a ennuyée, du coup c’est lors d’une fameuse scène atroce que j’ai commencé à y trouver un intérêt… Mais elle est arrivée trop tard, je pense… Mais Senécal est très fort dans tout ce qui touche les tabous et intrigues difficiles, je suis fan !

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s