Editions Bragelonne Milady Thrillers, Editions De Saxus, Editions La Martinière, Editions Lajouanie, Editions Le livre de poche, Editions Métailié Noir, Editions Parabellum, Editions Ravet-Anceau, Editions Taurnada, Editions XO

Bilan livresque – Mars 2018

Deux solutions s’offrent à mois : ou bien je réduis mon rythme de lecture, complètement boulimique en ce moment, ou bien je muscle mes bras en fromage blanc parce qu’il est hyper compliqué de faire une photo correcte pour le bilan mensuel en tenant à bout de bras 10 bouquins, dont plusieurs pavés bien lourds (rires ! )…

Mars a été un mois excellent mois, et je pèse mes mots ! C’est un condensé d’excellentes lectures, avec plusieurs coups de cœur, comme le livre de Ragnar Jonasson ou celui de David Coulon par exemple. Et puis, il y a ceux qui m’ont fait sortir de ma zone de confort et m’ont prouvé que je pouvais adhérer à autre chose que du thriller réaliste, comme avec les livres d’Olivier Bal ou de James Holin. Et puis, il y a eu des lectures plus atypiques, parce que le ton d’écriture est décalé comme avec le livre de Nicolas Duplessier, ou encore celui de Nathalie Carter et Nicolas d’Estienne d’Orves. Et ça, j’aime ! Parce que finalement, à force de lire du thriller trop conventionnel, on a un peu l’impression de lire toujours la même chose, on tombe dans une routine planplan et on en viendrait presque à s’ennuyer… Bref, sortez de votre zone de confort, et partez à la découverte explorer le monde merveilleux du thriller. Il est tellement vaste, que ça serait franchement dommage de se cantonner toujours à la même chose.

Mars a aussi été le mois de parution du recueil Phobia, dont je vous ai parlé dans cet article et à de multiples reprises au moment de sa sortie sur les réseaux sociaux. J’ai déjà lu les nouvelles il y a plusieurs mois car j’étais bêta lectrice du projet, et je compte relire la version définitive le mois prochain pour vous faire un résumé plus détaillé lors d’un prochain article.

Et puis, il y a eu 3 concours d’organisés ce mois dernier via mon blog, et mon petit doigt me dit que vous devez rester connectés, parce qu’il se prépare de belles surprises pour les semaines à venir niveau concours 🙂

Vous êtes prêts pour le bilan ? Alors, on y va !

[ 10 livres lus ]

Olivier BalLes limbes (Editions De Saxus)

« J’ai été transportée dans un autre monde, une autre réalité, hypnotisée par ce livre que j’ai avalé en deux jours. Je me suis ouverte à quelque chose d’intriguant, d’inquiétant.« 

Mehdy BrunetLe fruit de ma colère (Editions Taurnada)

« C’est tout un panel de sentiments négatifs qui est présenté ici, mais au-delà de ça, Le fruit de ma colère est un thriller nerveux qui se lit d’une traite, qui reste profondément humain malgré la virulence qui anime cette intrigue« 

Natalie Carter et Nicolas d’Estienne d’OrvesLe silence et la fureur (XO Editions)

« D’un côté, la plume du romancier Nicolas d’Estienne d’Orves, une plume sensible, flirtant avec le genre romanesque, voire poétique sous ses airs de thriller d’ambiance, et de l’autre, la scénariste Natalie Carter qui donne à ce livre une intrigue imagée, cinématographique, voire auditive qui nous permettrait presque de palper cette lourdeur ambiante.« 

David CoulonJe serai le dernier homme (Editions Lajouanie)

« Un thriller édifiant, terrifiant, politiquement incorrect. Si vous n’avez qu’un seul livre à acheter cette année, c’est celui-là qu’il vous faut !« 

JP DelaneyLa fille d’avant (Editions Le livre de poche)

« Angoissant et malsain à souhait, je recommande !« 

Nicolas DuplessierÉté pourri à Melun Plage (Editions Parabellum)

« Un thriller rock ! Un livre court qui se lit d’une traite, un style narratif qui défriserait les anglaises des innocentes et bien rangées petites étudiantes en Lettres sans passer par la case coiffeur. Il y a assez de talent dans la plume de Nicolas pour qu’il se permette d’imposer son écriture, à l’image des romans noirs américains qui l’inspirent et bercent (agitent ? ) sa vie de lecteur.« 

James HolinBleu, saignant ou à point ? (Editions Polars en nord – Ravet Anceau)

« C’est fin, c’est intelligent, c’est bien mené, c’est truculent, décalé et plein d’humour ! « 

Ragnar JonassonNatt (Editions La Martinière)

« Plus qu’un ouvrage d’atmosphère, j’ai retrouvé tout ce qui me plaît dans le genre du thriller : action, suspense, rebondissements habilement distillés et qui m’ont laissés bouche bée devant mon bouquin. Ragnar Jonasson est l’étoile montante de la littérature nordique. Il est, pour moi, l’écrivain nordique le plus prometteur, à découvrir ou à suivre à tout prix.« 

Gillian MacAllister Jusqu’à ce que la vérité nous sépare (Editions Milady)

« J’accroche durant les premières pages, et puis on me perd…« 

Lilja SigurdardottirLe filet (Editions Métailié)

« Indéniablement, il y a de l’action ici. Plus que dans les autres thrillers islandais. Je retrouve une certaine griffe des polars américains dans ce que nous écrit Lilja, pas de quoi s’ennuyer ! « 

2 réflexions au sujet de “Bilan livresque – Mars 2018”

    1. en fait, j’ai été beaucoup toute seule ce mois en raison d’impératifs professionnels de Mr Serial Lecteur… Du coup quand je rentre du boulot, je suis toute seule grosso modo de 16h30 à 20h30… Je ne regarde pas la télé, je n’ai pas de gosse… Donc forcément, ça me laisse du temps 🙂 mais je préférerais peut-être avoir un peu moins de temps, et être un peu moins toute seule lol

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s