Editions Fayard, Français, Polar/thriller français

Tension extrême – Sylvain Forge

C’est le « it-book » du moment ! D’abord, parce qu’il vient d’obtenir le fameux Prix du Quai des Orfèvres 2018 que tout amateur de polar connaît et attend chaque année avec impatience, mais aussi et surtout parce qu’il est diablement excellent et que l’intrigue se démarque vraiment de la majorité des thrillers classiques.

Je vous parle aujourd’hui de Tension Extrême, de Sylvain Forge, paru en novembre 2017 aux Editions Fayard.

L’histoire (4è de couverture)

Aux limites du virtuel et de la réalité, les nouvelles technologies conduisent parfois à la folie !

Des Cyberattaques paralysent la PJ de Nantes, infiltrent l’intimité des policiers et cernent une ville où le moindre objet connecté peut devenir une arme mortelle. Alors que les victimes s’accumulent, une jeune commissaire à peine sortie de l’école et son adjointe issue du « 36 » affrontent ensemble un ennemi invisible.

Toutes les polices spécialisées seront mobilisées pour neutraliser la  nouvelle menace de la science complice du crime.

Sylvain Forge.jpg

Quelques craintes…

 Si j’avais éprouvé quelques difficultés sur le plan de la compréhension par moment dans le précédent livre de l’auteur en raison de l’aspect scientifique relativement développé et documenté, face à mon cerveau qui est totalement hermétique, voire carrément allergique aux sciences, j’ai été très enthousiaste ici de retrouver cette partie scientifiques/informatique, vulgarisée et adaptée à la compréhension des plus récalcitrants comme moi.

Deuxième sujet d’inquiétude pour moi avant de commencer : le fait qu’il s’agisse vraisemblablement d’un thriller d’anticipation et que je n’adhère pas franchement à ce genre littéraire habituellement à part à de rares exceptions, car j’aime les histoires vraiment très crédibles, mais ouf, ici le scénario catastrophe est justement dosé pour me permettre d’y croire, d’y croire tellement qu’il a réussi à m’inquiéter aussi, soyons honnête…

Vite balayées !

Je ressors de cette lecture absolument lessivée, parce que lue d’une traite tant j’ai été prise dans le tourbillon de cette intrigue hors norme. La recette de Sylvain Forge, pour que ça prenne avec ses lecteurs, est simple mais menée d’une main de maître : prenez une pincée de chapitres courts, une bonne dose de cadavres/victimes et attaques qui s’enchaînent, ajoutez ensuite un sentiment omniprésent de danger, saupoudrez le tout de quelques événements bien alarmants, et vous obtiendrez avec le tout un thriller très abouti, et Ô combien réaliste et crédible !

L’informatique et les nouvelles technologies sont partout, j’ai grandi avec et cela fait partie intégrante de ma vie d’autant plus que je suis une lectrice ultra-connectée, et force est de constater que ce livre a créé en moi une espèce d’onde de choc dans le sens où je me suis rendu compte de l’impact qu’aurait une cyberattaque sur le quotidien de gens « normaux » comme vous et moi. Alors oui, on a tous déjà pensé aux risques encourus en cas d’attaques contre des centrales nucléaires, ou encore sur des réseaux électriques nous plongeant dans un black-out total ; ça fait peur, ça serait une catastrophe c’est certain… Mais quand on s’en prend à un individu lambda, ça rend les choses encore plus affolantes car ici, ce qui est angoissant, c’est que les cibles du hacker ne sont, dans un premier temps, pas de grandes entités mais des gens simples comme vous et moi, qui n’ont rien demandé, et égoïstement on se sent plus concerné quand ça nous touche directement et quand on se rend compte que ça peut nous frapper au hasard sans que l’on s’y attende. Nous sommes entourés de dizaines d’objets connectés dans notre quotidien ou à notre bureau, et c’est alors chaque objet connecté qui devient une cible pour les hackers, une arme potentielle : votre télévision, votre téléphone, votre ordinateur évidemment… Ou votre pacemaker comme pour nos deux premiers cadavres ! Perturbant de se dire qu’une personne peut décider de notre mise à mort en attaquant le système informatique du pacemaker qui nous aide à rester en vie, n’est-ce pas ?

La personnalité des personnages n’est pas forcément très développée mais néanmoins suffisamment pour créer un lien entre eux et nous lecteurs. Je me suis sentie proche d’eux car je les ai trouvés très humains, ayant leurs qualités, leurs faiblesses, leurs doutes. J’ai été touchée par la folie de cet homme qui se révélera être le hacker, parce qu’on ne peut pas péter un plomb à ce point-là si nous-même n’avons pas souffert comme une bête à en perdre la raison.

Le mot de la fin

Je fais partie des personnes qui collent un post-it sur la webcam de leur PC parce qu’elles ont peur d’être filmés à leur insu, on ne rigole pas ! Forcément, le sujet ici m’a interpellée parce qu’il éveille en moi la crainte de voir la technologie dévaster notre quotidien et nos vies personnelles ou professionnelles.

Derrière ce qui s’apparente comme une fiction, Sylvain Forge nous amène à nous poser de sérieuses questions sur la sécurité liée à tous ces objets connectés qui envahissent, toujours plus nombreux, notre vie. Il faut vivre avec son temps, mais plus que jamais on se rend compte, après la lecture de Tension Extrême, que nous devons nous méfier et être vigilants.

J’ai été littéralement connectée à ce bouquin, bravo Sylvain, je suis conquise !

A n’en pas douter, un livre à mettre sous le sapin !

thumbnail

1 réflexion au sujet de “Tension extrême – Sylvain Forge”

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s