Coup de coeur, Polar/thriller français

Trouble passager – David Coulon

David Coulon est un auteur que je suis depuis ses débuts, depuis que j’ai fait sa rencontre un peu par hasard au salon Seille de Crime en 2015. Il est l’auteur que je suivrais jusqu’en Enfer, comprenez que je suis une de ses fidèles lectrices car il est pour moi l’un des auteurs français les plus prometteurs à l’heure actuelle. Pourquoi ? Tout simplement car il a crée quelque chose de complètement différent en terme d’écriture, que je suis profondément tombée amoureuse de son style littéraire dès mon premier bouquin lu de lui et que je n’ai malheureusement pas chroniqué car mon blog n’existait pas encore à l’époque.

C’est toujours angoissant pour moi de commencer un de ses nouveaux bouquins, car j’ai peur qu’un jour, je puisse ne pas accrocher à l’un d’entre eux. Et pourtant…

Je vous parle aujourd’hui du tout nouveau livre de David Coulon, Trouble passager, paru en avril 2019.

Lire la suite « Trouble passager – David Coulon »

Coup de coeur, Editions L'Archipel, psychologique

Le colis – Sebastian Fitzek

Sebastian Fitzek est un des premiers auteurs étrangers et que j’ai découverts lorsque je me suis remise à la lecture de polars il y a une dizaine d’années, et malgré le temps qui passe, je me souviens encore de mes premiers émois de lecture grâce à lui, c’est dire si ses livres m’ont marquée pour que je m’en souvienne plusieurs années après !

L’auteur allemand revient aujourd’hui avec un thriller psychologique absolument ahurissant ! Véritable phénomène de monde, l’étiquette « thriller psychologique » est collée un peu trop facilement sur certains thrillers ces derniers mois, celui-ci par contre, la mérite pleinement !

Je vous parle aujourd’hui du dernier livre de Sebastian Fitzek, Le colis, paru en mars dernier aux Editions L’Archipel.

Lire la suite « Le colis – Sebastian Fitzek »

Editions Metropolis, Polar/thriller français

Les anges de Babylone – Ghislain Gilberti

Première frayeur : le bouquin fait plus de 600 pages alors que je n’ai pas envie de lire des pavés en ce moment.

Deuxième frayeur : l’intrigue se situe dans le milieu du trafic de drogue, thème qui n’est pas forcément l’un de mes préférés dans mes lectures.

Troisième frayeur, aux alentours de la page 75 : « non mais c’est quoi c’pavé lààààààà !!! Y a même pas un flic ou une enquête dans c’bouquin, Ghislain mais qu’est-ce que t’as foutu ?? « 

Madame Serial Lectrice, elle commence toujours par râler avant de réfléchir. Et puis, elle s’y met, elle constate que finalement, ça l’fait grave, et elle regrette d’avoir râlé pour rien !

Je vous parle aujourd’hui du dernier livre de Ghislain Gilberti, Les anges de Babylone, paru hier aux Editions Metropolis. Lire la suite « Les anges de Babylone – Ghislain Gilberti »

Editions Metropolis, Editions Ring, Interview

Lumière sur… Ghislain Gilberti !

Il est un auteur dont je vous parle très régulièrement depuis la création de mon blog, et il fait partie de ceux qui ont réussir à m’ouvrir aux thrillers français il y a plusieurs années déjà.

Il est un auteur qui a durablement marqué ma vie de lectrice, grâce à son chef d’oeuvre Dynamique du chaos, un livre inclassable, qui a provoqué une rupture de je ne sais trop quoi en moi, rendant ma perception de la vie un peu différente qu’avant de l’avoir commencé.

Il est un auteur un de mes auteurs favoris car il ose, il bouscule le genre pour vous proposer quelque chose de différent, de très sombre, violent, complexe aussi.

A l’occasion de la parution du second volume de La trilogie des Ombres (Ring), Les Anges de Babylone (Metropolis), Ghislain Gilberti se aujourd’hui livre sans fard sur son métier d’écrivain, il vous parle de ses projets d’avenir, de la musique qui tient une place importante dans sa vie…

Lumière sur Ghislain Gilberti !

Lire la suite « Lumière sur… Ghislain Gilberti ! »

Non classé

Crow – Roy Braverman

J’ai beaucoup de retard pour publier cet article, mais je l’avais commencé le mois dernier quand j’ai attrapé ma grosse grippe, je l’ai laissé un mode « brouillon » pendant un certain temps dans mes articles blog, et je viens de me souvenir aujourd’hui que je ne l’avais jamais terminé ! Mea culpa !

Je vous ai parlé l’an dernier de Hunter de Roy Braverman (alias Ian Manook), et je vais vous parler aujourd’hui du second opus de l’auteur, Crow ! Très différent du premier, il y a eu du positif et du négatif durant ma lecture, ce qui donnera une chronique mi-figue mi-raisin vu que je n’arrive pas à me décider si je l’ai aimé ou non (vous avez le droit de dire que je suis instable !)

Je vous parle aujourd’hui de Crow, de Roy Braverman, paru aux Editions Hugo Thriller.

Lire la suite « Crow – Roy Braverman »

Editions Albin Michel, Polar/thriller nordique

Octobre – Soren Sveistrup

Envie de thriller nordique en ce moment, donc j’enchaîne les découvertes, peu importe le pays, pourvu que ça soit au nord !Il y a eu une sacrée émulsion autour de ce bouquin dès l’annonce de sa parution, car visiblement, l’auteur est connu pour avoir créé une excellente série, The Killing. J’ai une culture ciné et télévisuelle proche de celle d’un nomade qui vivrait sans électricité en plein désert, et forcément, moi ça ne me disait rien du tout ! Je partais donc sans à priori négatif ou positif, et la découverte a été excellente.

Je vous embarque aujourd’hui pour le Danemark, et vous parle d’Octobre, de Soren Sveistrup aux Editions Albin Michel. Lire la suite « Octobre – Soren Sveistrup »

Déceptions, Editions Pocket

L’appel du néant – Maxime Chattam

Au jeu des 7 familles, je demande la fille qui se prend en photo, toute souriante, avec Maxime Chattam, et qui rédige une chronique vraiment pas sympa sur un bouquin de lui une semaine après… Je n’y peux rien, L’appel du néant et moi, ça ne l’a pas fait du tout…

Comme d’habitude, je vais vous dire ce que j’en pense sans forcément remuer le couteau dans la plaie, mais il est important pour moi de vous faire part de mon ressenti même quand il est négatif.

Je vous parle aujourd’hui de L’appel du néant, de Maxime Chattam, publié chez Pocket.

Lire la suite « L’appel du néant – Maxime Chattam »