Interview, Polar/thriller français

Lumière sur… Marie Talvat et Alex Laloue !

Soyons honnêtes, ces deux-là sont un peu mon coup de cœur cette année, et ils vont avoir une très bonne place dans mon top 2019 des écrivains prometteurs à suivre à tout prix dans les années à venir !

Je vous ai parlé à deux reprises d’eux en quelques semaines, dans ma chronique de Comme des bleus, et plus récemment d’A corps perdu leur second roman.

Ils ont insufflé un vent de fraîcheur pour dépoussiérer le polar français, et j’ai eu envie d’échanger avec eux pour qu’ils nous parlent de leur travail d’écriture, une écriture particulière car elle se fait à quatre mains.

Lumière sur Marie Talvat et Alex Laloue.

Lire la suite « Lumière sur… Marie Talvat et Alex Laloue ! »

Polar/thriller français

Si je serais grande – Angélina Delcroix

Toujours en pleine traversée du désert littéraire, j’ai mis une semaine à lire ce livre de moins de 400 pages. Le livre n’est pas en cause, c’est juste que j’ai toujours autant de mal à me concentrer sur ce que je lis et que je trouve toujours mille choses à faire au lieu de prendre mon bouquin… Au sixième jour et après 60 pages lues seulement, je me suis dit « Ma fille, ça suffit tes conneries, tu te déconnectes de tout et tu te mets dans ton bouquin jusqu’à sa dernière ligne ! ».

J’ai vu pas mal de fois tourner ce livre sur mes réseaux sociaux, mais j’avoue que le titre ne m’attirais pas forcément de prime abord. Et puis une chose en entraînant une autre, je me suis dit « et pourquoi pas finalement ? ». Sauf que ce que je ne savais pas, c’est que ce livre était une suite ! Vous avez été nombreux à me le dire sur ma page Facebook au moment où je l’ai commencé, mais vu que je n’avais pas le premier à la maison, je me suis quand même lancée dedans et je n’ai pas eu plus de mal que ça à comprendre l’histoire même si je n’avais pas lu le premier. Les références qui y sont faites sont nombreuses donc si vous pouvez, commencez évidemment par Ne la réveillez pas.

Je vous parle aujourd’hui de Si je serais grande, d’Angélina Delcroix, publié aux Editions Nouvelles Plumes.

Lire la suite « Si je serais grande – Angélina Delcroix »

Bande-dessinée, Casterman

No war #1 et #2 – Anthony Pastor [ BD ]

Me v’la bien à devoir vous parler de BD alors que mon expérience avec le genre ne se résume qu’à la lecture (et nombreuses relectures) des albums de Tintin, et que mon degré de connaissance en dessin ne se résume qu’à savoir faire une maison, un soleil (enfin un rond jaune au-dessus de la maison quoi), et un bonhomme avec une tête ronde et deux bâtons en guise de bras et de jambes…Comme je vous le disais récemment, j’essaie de me diversifier un peu car je traverse une passade un peu difficile sur le plan de la lecture (  » Utøya m’a tuer  » ), et qu’en plus j’ai un mal de chien à me concentrer actuellement sur ce que je lis. La faute à une tête un peu trop pleine à vingt jour du grand départ en voyage, sans doute !Quoi de mieux qu’une BD pour se diversifier n’est-ce pas ? Simple et rapide à lire, et pourtant ça permet de vraiment se déconnecter complètement de notre quotidien !J’ai lu les deux premiers tomes de cette série qui s’intitule No War, et j’ai décidé après quelques jours d’hésitation de vous parler des deux tomes dans une seule et même chronique.Je vous parle donc aujourd’hui de No War, d’Anthony Pastor, paru chez Casterman BD. Lire la suite « No war #1 et #2 – Anthony Pastor [ BD ] »

Editions Plon, Non classé, Polar/thriller français

À corps perdus – Marie Talvat & Alex Laloue

« Nan mais les blogueurs de toute façon, vous parlez toujours et uniquement des auteurs qui vendent le plus. »

Je m’étais toujours dit que mon blog n’était pas le lieu pour régler mes comptes, et pourtant cette fois, en plus d’une chronique, je vais pousser un petit coup de gueule histoire de remettre un peu l’église au milieu du village (je vous avais prévenus que j’allais être chiante pour les 30 derniers jours avant mes vacances !).

Il y a des livres dont on ne parle pas assez, celui-ci en fait partie. Sorti le 6 juin dernier, je n’ai vu tourner presque aucune chronique sur les réseaux, ou très à la marge. L’effet combiné d’un communication bien trop discrète à mon goût par la maison d’édition et des lecteurs qui ont du mal à laisser de la place aux p’tits nouveaux. Et pourtant ! Il y en a qui ont de très belles choses à nous proposer, et c’est le cas de ces deux-là. Alors ok, il faut faire des choix, on ne peut pas tout lire, les journées et nos portefeuilles ne sont pas extensibles, croyez-moi je le sais car je suis dans le même cas que vous. Mais si chacun essayait de lire, ne serait-ce que de temps en temps, des auteurs émergents, ça serait top pour la diversité littéraire !

Marie Talvat et Alex Laloue forment un couple de jeunes auteurs. Ils ont publié l’an dernier Comme des bleus, dont je vous ai parlé il y a deux mois, publié en format poche chez Pocket d’ailleurs. Très belle découverte qui ne demandait qu’à se confirmer pour leur deuxième opus.

L’exercice très casse-gueule d’écrire un second roman est ici parfaitement réussi, je dégaine mon « Alerte jeunes talents » et vous parle aujourd’hui d’À corps perdu, de Marie Talvat et d’Alex Laloue, publié chez Plon.

Lire la suite « À corps perdus – Marie Talvat & Alex Laloue »

Editions Ring

Grand-Père – Jean-Louis Costes

Ah j’en avais marre des bouquins gentils et conventionnels ces dernières semaines, là j’ai été servie et j’ai eu ma dose de violence et de dégueulasse pour l’année !

J’te préviens ami lecteur, si t’es un tant soit peu sensible ou fragile, ce bouquin n’est pas pour toi. Même moi, tu sais la blogueuse barbare que rien n’effraie et qui jubile à la lecture de certaines scènes qui tabassent, je me suis sentie comme une jeune vierge effarouchée et j’ai été obligée de faire quelques pauses dans ma lecture histoire d’essayer de respirer de l’air sain pour tenter de me sortir de cet air vicié, de cette crasse ambiante qui plane sur les 250 pages de ce bouquin. Et en plus tu lis « histoire vraie » et tu te dis « nom de dieu… »

Une chose est sûre, je n’ai jamais rien lu de semblable.

Je vous parle aujourd’hui de Grand-Père, de Jean-Louis Costes, publié à La mécanique générale, la collection poche des éditions Ring.

N.B. Yeux et p’tits cœurs fragiles, s’abstenir.

Lire la suite « Grand-Père – Jean-Louis Costes »

Bilans livresques, Déceptions, Editions Acte Sud, Editions Belfond, Editions Calmann Lévy, Editions Fanlac, Editions La bête noire, Editions Ring, Editions XO

Bilan lecture – Juillet 2019

Tout le monde est là ? Vous avez tous survécu à la canicule ? =)

Déjà le septième bilan de l’année ! La vache, dans quatre mois il sera déjà temps de poser le bilan de 2019 !

Côté lecture, un bon mois avec 9 bouquins avalés. J’ai eu le temps de lire vu qu’il faisait un temps à ne pas mettre une asthmatique dehors, et que je ne dormais pas avec ma cortisone de toute façon ! De bonnes lectures dans l’ensemble, mais j’ai aussi eu des déceptions, et deux abandons (dont le dernier Camut Hug que je n’ai pas chroniqué et que je reprendrai plus tard car il nécessite une concentration assez importante, que je n’ai pas en ce moment). Et puis il y a eu de belles découvertes, comme avec ce premier ouvrage d’une jeune auteure, Lorraine Letournel Laloue, ou encore avec Yrsa Sigurdardottir qui m’a à nouveau fait voyager dans ce pays cher à mon cœur qu’est l’Islande (vous l’dites hein quand vous avez marre que je parle de l’Islande).

Juillet a été le second mois de ma diversification littéraire : j’ai en effet poursuivi ma découverte de Laurent Obertone avec Guerilla, et je dois vous avouer que j’ai bien du mal à revenir au thriller classique après un mastodonte pareil. Ce n’est pas que ce que je lis me déplaît, c’est que c’est un peu trop calme à mon goût (barbare va ! ). J’attends du coup avec une impatience énorme la suite qui sera publiée le 26 septembre prochain. Noté en rouge dans l’agenda, souligné trois fois !

J’ai un peu relâché le rythme de mes interviews avec une seule publiée, mais quelle interview ! J’ai eu en effet le plaisir d’échanger avec une spécialiste des serial killers, Emily Tibbats. J’en ai encore quelques-unes en attente, j’attends le retour des auteurs qui sont assez pris ces temps-ci avec la rentrée littéraire qui approche, donc il y en aura plusieurs entre août et septembre, et je peux vous dire qu’il y a du lourd qui arrive, et j’ai très hâte de le partager avec vous !

Enfin, je vous ai annoncé ce mois-ci que je participais pour la deuxième année consécutive au jury Prix des Nouvelles Voix du Polar chez Pocket, j’y consacrerai une semaine complète d’articles en septembre, que je programmerai pour qu’ils se publient automatiquement durant mon voyage car je ne compte pas m’occuper de mon blog ni de mes réseaux pendant mes vacances, à part pour y mettre quelques photos de mes coins lecture sympas.

Vous êtes prêts ? C’est parti pour le bilan de juillet ! Lire la suite « Bilan lecture – Juillet 2019 »

Editions Fanlac, Non classé

Springsteen-sur-Seine – Vincent Maillard

J’apprécie toujours découvrir de nouveaux auteurs de polars et de thrillers parce que j’ai pour habitude de dire qu’il n’y a pas que les têtes de gondole dans la vie d’un lecteur, et c’est sur les conseils d’un ami chroniqueur que je me suis lancée… Voilà quelques jours que j’ai terminé ce livre, et pourtant j’ai eu du mal à me mettre à rédiger ma chronique parce que je ne savais pas vraiment quoi en dire. Ressenti pas complètement positif, mais pas complètement négatif non plus, je vais essayer de vous exposer ça de la manière la plus objective possible, dans une chronique qui est sans doute la plus courte de l’histoire de mon blog =)

Je vous parle aujourd’hui de Springsteen-sur-Seine, de Vincent Maillard, paru chez Editions Fanlac.

Lire la suite « Springsteen-sur-Seine – Vincent Maillard »

Editions Calmann Lévy

Il était une fois mon meurtre – Emily Koch

Je ne pensais pas dire ça un jour dans ma vie de lectrice barbare que pas grand chose n’effraie, même les thrillers les plus violents, mais ce livre est trop dur pour moi.

C’est une chronique très personnelle que je vais vous livrer cette fois, celle d’une lecture qui s’est faite dans la douleur parce qu’elle a réveillé des angoisses profondes chez moi.

Je ne sais pas comment rédiger mon article après avoir tourné la dernière page, je pense que je vais être bien plus dans l’émotion que dans le concret et l’objectif, mais je vais essayer de vous expliquer mon ressenti.

Je vous parle aujourd’hui du premier livre d’Emily Koch, Le jour de mon meurtre, paru chez Calmann Lévy.

Lire la suite « Il était une fois mon meurtre – Emily Koch »

Editions Ring, Interview

Lumière sur… Emily Tibbatts !

EMILY TIBBATTS

Je vous ai présenté il y a deux jours le dernier ouvrage qu’Emily Tibbatts vient de publier chez Ring, UK Serial Killers, et qui retrace le parcours meurtrier des dix pires serial killers britanniques… Une lecture terrifiante, je vous invite à lire ou relire mon article au sujet du livre.

J’ai eu envie d’échanger avec l’auteure autour de son livre, et d’aborder avec elle certaines questions au sujet des serial killers, dont elle est l’une des spécialistes. Elle vous parlera un peu d’elle, et beaucoup de son travail d’auteure.

Lumière sur Emily Tibbatts !

Lire la suite « Lumière sur… Emily Tibbatts ! »